Vous êtes ici : AccueilDiocèsesBubanzaNouvelles BubanzaLE PRESBYTERIUM DU DIOCESE BUBANZA AUTOUR DE L’EVEQUE COMME LES APOTRES AUTOUR DU CHRIST

Nouvelles Bubanza

LE PRESBYTERIUM DU DIOCESE BUBANZA AUTOUR DE L’EVEQUE COMME LES APOTRES AUTOUR DU CHRIST

« L’Eucharistie, Sacrement d’Amour ».

A la veuille de la messe chrismale, le soir du mardi saint, dans la salle des réunions au Centre Pastoral de Bubanza, tous les prêtres du diocèse de Bubanza se sont rassemblés autour de leur Evêque pour une récollection. Ils ont médité sur la valeur du sacrement de l’Eucharistie qui est la source et le sommet de tous les sacrements. C’était aussi une belle occasion pour tout prêtre de méditer sur l’alliance faite le jour de l’ordination avec le Christ et de renouveler sa manière de célébrer l’Eucharistie.

L’Eucharistie est « le pain et le vin partagés, mais aussi la parole partagée ; deux moments, deux rendez-vous d’Amour, deux dimensions liées étroitement, deux tables », a dit Mgr Jean NTAGWARARA, prédicateur de la Récollection. S’adressant aux prêtres avec insistance, l’Evêque a souligné qu’au cours de la célébration liturgique, les deux moments doivent être soignés. Selon l’Evêque, l’homélie elle-même doit éclairer notre vie et pour y arriver, il faut une méditation profonde et une préparation sérieuse des textes du jour avant la célébration.

 

« L’Eucharistie, c’est un repas tant désiré par le Christ »

« On ne vient pas à la messe pour y passer du temps mais parce que c’est important pour notre vie spirituelle, notre vie avec, dans, par et pour le Christ », a-t-il martelé. L’Eucharistie est une nécessité vitale, on vient à la messe parce qu’on est convoqué par le Christ. Il s’agit d’un repas tant désiré par le Christ et préparé par lui-même : « C’est Lui qui préside la table étant la table et le sacrifice ».
Par après, l’évêque a rappelé les grands abus liturgiques qui se font aujourd’hui lors de la célébration eucharistique et a indiqué les directives et les mesures pastorales arrêtées par la Conférence Episcopale du Burundi à ce sujet.

Ce moment de méditation si important s’est prolongé et clôturé avec la messe chrismale qui est une cérémonie au cours de laquelle l’évêque procède à la bénédiction des différentes huiles : le saint-chrême servant pour les sacrements de baptême, de confirmation et de l’ordre; l’huile pour les catéchumènes et enfin l’huile pour les malades. Ces saintes huiles sont utilisées tout au long de l’année liturgique.

Rappelons qu’au cours de cette messe chrismale tous les prêtres du diocèse se rassemblent autour de l’Evêque pour renouveler leurs engagements sacerdotaux.

                                                       Abbé Romain NDIHOKUBWAYO

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 17 invités et aucun membre en ligne