Vous êtes ici : HomeDiocèsesBujumburaNouvelles Bujumbura

Nouvelles Bujumbura

LES HABITANTS DES COMMUNES MUGONGOMANGA, ISALE ET MUBIMBI DANS LA FORMATION SUR LA LOI COMMUNALE ET LE CODE DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE

L'objectif était de leur faire connaitre la loi communale et le code des personnes et de la famille, et de susciter un éveil de conscience à participer à la gouvernance locale de leurs collines.

A travers le projet BBB, un projet qui vise à promouvoir la paix et la bonne gouvernance, la Commission Diocésaine Justice et Paix, CDJP-Bujumbura en sigle, a organisé une formation pour les certaines catégories des habitants des communes MUGONGOMANGA, ISALE et MUBIMBI, respectivement aux dates 2, 4 et 5 Avril 2019. Les participants dans cette formation ont reçu des enseignements sur la loi communale et le code des personnes et de famille. Dans toutes ces trois communes, les activités ont eu lieu aux chefs-lieux des paroisses: dans la commune MUGONGOMANGA, les participants se sont rencontrés à la Paroisse JENDA, ceux de la commune ISALE à la Paroisse RUSHUBI, tandis que ceux de la commune MUBIMBI se sont rencontrés dans les enceintes de la Paroisse MUBIMBI. Les enseignements ont été donnés par une équipé de la CDJP-Bujumbura composée par Mme Arlette GATEKA, point focal diocésain de Bujumbura dans le projet BBB et Monsieur l’Abbé Alexis KARERWA, Secrétaire Exécutif Adjoint de la CDJP-Bujumbura.

Lire la suite...

RETRAITE PASCALE DES JOURNALISTES ET DES TECHNICIENS DE L'INFORMATION POUR LE CAREME DE L'AN 2019

«Dieu ne va pas vous demander comment vous avez exercé votre expertise dans le métier, mais plutôt comment vous avez témoigné l'Évangile dans ce métier» (Abbé Dieudonné NIYIBIZI)

«Evangélisons en journalistes», tel a été l'appel principal de Mr l'Abbé Dieudonné NIYIBIZI, Directeur du Centre Diocésain de Communication (CEDICOM), lorsqu'il demandait aux professionnels des médias de témoigner de leur foi et vivre la charité dans leurs postes d'attache et dans leurs milieux de vie. C'était ce dimanche 7 Avril, au cours d'une retraite pascale à l'endroit de ces chrétiens, une retraite qui a été suivie par une célébration eucharistique.

Après une prière au Seigneur pour bénir la retraite, le message introductif a été présenté par l'Abbé Dieudonné NIYIBIZI, et revenait d'abord sur les trois efforts à faire par tout chrétien durant ce temps de carême, que sont la prière, la conversion et l'aumône, avant de passer sur l'enseignement du jour. Le thème de l'enseignement était le même que celui qui a été proposé par l'Archidiocèse de Bujumbura en ce temps de carême, et qui est enseigné dans toutes les paroisses et tous les groupes de la famille ecclésiale de Bujumbura: «Identité et mission du Chrétien dans l'Eglise», avec une déclinaison à la condition chrétienne de ces personnes.

Lire la suite...

VISITE DE MADAME DR KAFUI SANDRA AFANOU AU PERSONNEL DE LA CDJP BUJUMBURA

L'objectif de sa visite rentrait dans le cadre général de la prise de connaissance de différentes commissions diocésaines justice et paix de notre pays.


C'était vers 9 heures du matin de ce mercredi le 3 Avril, quand Madame  Dr Kafui Sandra AFANOU arrivait au bureau de la Commission Diocésaine Justice et Paix (CDJP) de Bujumbura. Elle a été accueillie par le Secrétaire Exécutif de la CDJP-Bujumbura, en même temps Vicaire Général de l'Archidiocèse de Bujumbura, Mgr Anatole RUBERINYANGE. Tout le staff de ce service diocésain était présent pour partager la joie de cette visite.

Lire la suite...

RECOLLECTION DE CAREME A L'ENDROIT DES ETUDIANTS CATHOLIQUES RESIDANT DANS PAROISSE KINAMA

Le Curé leur a appelé à redécouvrir leur identité en tant qu'étudiants chrétiens catholiques

Ce samedi le 06 avril, dans les enceintes de la Paruwase Sainte Famille de Kinama, a eu lieu une récollection de Carême organisée à l'endroit des étudiants catholiques résidant dans ladite Paroisse. La séance a été animée par le Curé de la Paroisse, l'Abbé Innocent Thibaut Ndoreraho, sous le thème de «Identité et mission du chrétien dans l'Eglise-Famille de Dieu», un thème proposé dans l'enseignement prévu pour ce Carême.

Lire la suite...

AUJOURD'HUI C'EST LE 4 AVRIL, MEMOIRE DE SAINT ISIDORE DE SEVILLE, PATRON DES INTERNAUTES ET DES INFORMATICIENS

Il a été choisi saint Patron des internautes et des informaticiens à cause de la structure de son ouvrage, «les Etymologies», qui préfigure les inventions du classement des bases de données et d'indexation du potentiel d'Internet.

Lire la suite...

DEUXIEME EXORCISME DES CATECHUMENES DE LA PAROISSE REGINA MUNDI EN CE TEMPS DE CAREME

«Bientôt nous aurons notre baptême et ferons partie des enfants de Dieu à part entière» (expression de joie de certains catéchumènes, au sortir de la messe)

Ils sont près d'une quarantaine de jeunes, filles et garçons, à se préparer au baptême du Seigneur, ces catéchumènes qui viennent de passer un à deux ans de formation à la vie chrétienne et de l'Eglise, selon qu'ils ont étudié jusqu'en 5ème primaire ou n'ont pas atteint ce niveau de formation. Ces catéchumènes sont très contents de ce cheminement vers Pâques, le jour J. Le prêtre célébrant n'a pas manqué à les préparer à cette fête de la résurrection du Seigneur, et il a fait de même pour l'assemblée chrétienne. Ce scrutin a eu lieu dans une messe de ce quatrième dimanche du Carême, 31 mars, à la Cathédrale Regina Mundi.

Lire la suite...

LES PREPARATIFS DU PELERINAGE A NAMUGONGO PAR LES CHRETIENS DE LA PAROISSE KANYOSHA

Parmi les points à l'ordre du jour figuraient entre autres la date du pèlerinage, les documents de voyage exigés, les moyens de déplacement, le logement, la restauration et d'autres besoins du pèlerin.



Afin de mieux préparer leur pèlerinage à Namugongo en Ouganda, les chrétiens de la Paroisse Mère de la Miséricorde de Kanyosha ont effectué une réunion, Dimanche le 10 mars, dans les enceintes de la Paroisse. Cette réunion a vu la participation d'un bon nombre de chrétiens de la Paroisse qui veulent participer dans ce pèlerinage, surtout ceux qui sont réunis dans la communauté de Base dénommée "Karoli LWANGA". La réunion avait pour objet les préparatifs de ce pèlerinage, et c'est le Président du comité chargé de cette préparation qui l'a dirigée. Namugongo est une ville du district de Wakiso, en Ouganda, à environ 16 km au Nord-Est de la capitale Kampala. Dans l'Église Catholique, ce lieu est connu pour les martyrs dits de l'Ouganda, 32 jeunes hommes catholiques et anglicans, pages de la cour du roi Mwanga II de Buganda. C'était le 3 juin 1886, quand les convertis chrétiens ont été tués, brûlés vifs à Namugongo pour avoir refusé de renoncer à leur foi chrétienne. Laïc, converti par les Pères Blancs, Charles Lwanga, serviteur du roi Mwanga, fut baptisé en novembre 1885 et brûlé vif au mois de juin de l'année suivante, à Nyamugongo.

Charles Lwanga et ses 21 compagnons furent martyrisés au XIXe siècle par Mwanga, roi du Bouganda. Ils seront canonisés par le Pape Paul VI, le 18 octobre 1964, et le sanctuaire de Namugongo, la Basilique des Martyrs de l'Ouganda, sera désormais un haut lieu du Catholicisme ougandais et de l'Eglise en Afrique de l'Est. C'est ainsi que tous les 3 juin de chaque année, des centaines de milliers de pèlerins venus d'Ouganda et des pays voisins se ressemblent à cette place Sainte pour honorer la mémoire de ces martyrs.

Lire la suite...

BUTERERE POUR LA GUERISON DES TRAUMATISMES

La zone Buterere se situe dans la suite des zones qui regorgent des jeunes victimes de différents genres de traumatismes suite aux événements malheureux qu'a connu la ville de Bujumbura

En dates du 4 au 6 mars 2019, dans les enceintes de la Paroisse Buterere, 20 jeunes de la zone Buterere ont participé à un atelier de formation sur la guérison des traumatismes, un atelier qui a été organisé par la Commission Diocésaine Justice et Paix (CDJP-Bujumbura). Cet atelier a été animé par Mr Yves KARIHANZE, le chargé de la gestion des problèmes de traumatismes dans le projet Dukire-Tubane au niveau de la CDJP Bujumbura.
Mr Yves nous a indiqué que le projet Dukire-Tubane est un projet qui se situe dans le cadre de la guérison des traumatismes des habitants des zones qui ont été touchées par les différents événements malheureux qui se sont passés dans ce pays. Il a signalé que ce projet est exécuté par la CDJP Bujumbura, en collaboration avec Catholic Relief Services (CRS Burundi) et que, dans le Diocèse de Bujumbura, ledit projet est exécuté dans la Mairie de Bujumbura, plus précisément dans les zones de la périphérie et certaines zones du centre de la capitale, mais aussi à Bubanza.
Ces formations s'adressent aux couches sociales reconnues pour avoir souffert des conséquences psychologiques de la crise sociopolitique qu'a connu le pays Burundi. Le projet Dukire-Tubane ne connait pas de distinction, car les jeunes qui ont été invités sont de tous les genres, de toutes les ethnies et de toutes les croyances religieuses dont l'âge est compris entre 15 à 28 ans. Pour chaque zone, un nombre de 20 jeunes sont choisis pour bénéficier de ces formations.

Lire la suite...

LES MEMBRES DES COMMISSIONS PAROISSIALES DE COMMUNICATION DES VICARIATS BUHONGA ET MURAMVYA EN MARCHE AVEC L'EVANGELISATION PAR LES MEDIAS DIOCESAINS

Aux 42 communicateurs paroissiaux de Bujumbura, viennent s'ajouter 20 autres de Buhonga et 16 de Muramvya, ce qui constitue déjà une équipe plus ou moins consistante de correspondants.

 

Dans le but d'obtenir, parmi les membres des Commissions Paroissiales de Communication, des correspondants susceptibles de produire des Articles et des Reportages audios de qualité, le Centre Diocésain de Communication (CEDICOM) de Bujumbura a organisé, depuis ce lundi le 18 février, jusqu'au vendredi, le 21 le même mois, un atelier d'échange sur la « Médiatisation des événements paroissiaux ». Cet atelier a été co-animé par les gestionnaires du site web diocésain, Michel NIBITANGA et Odrade KAZE, sous la supervision du Directeur du CEDICOM, l'Abbé Dieudonné NIYIBIZI. Les activités se sont déroulées respectivement dans les enceintes des paroisses Saint-Michel et Muramvya.

Le Centre Diocésain de Communication (CEDICOM) est un Service de l'Archidiocèse de Bujumbura qui a pour mission de porter l'Évangile aux hommes (Mt 28,19) à travers toute forme de média : oral, imprimé, radio, TV, web, Réseaux Sociaux, "pourvu que le Christ soit annoncé" (Phil.1, 18). Il est connu pour la publication de la feuille imprimée dénommé « Kw'Isoko ry'Ubuzima » (à la source de la Vie). Mais sa mission s'étend aussi à la diffusion des informations sur la vie de l'Archidiocèse, au service de l'Église et de l'Évangile. En effet, des Commissions Paroissiales de Communication travaillent dans la moisson du Seigneur en exerçant leur apostolat en qualité de journalistes bénévoles. Ils servent de ce fait de relais de l'information, notamment en reportant sur les événements de l'Église ayant lieu dans les paroisses de leur ressort.

Lire la suite...

ATELIER DE FORMATION DES AGENTS DE TERRAIN SUR L'ENCADREMENT DES ACTIVITES DES GROUPEMENTS «SILC»

Concernant leur mission, ils vont aider les autres à réaliser certains projets de développement, en commençant par les groupements « Saving and Internal Lending Communities » (SILC) / Abbé Alexis KARERWA

 

Dans le but de renforcer la capacité économique des jeunes, la Commission diocésaine justice et paix (CDJP-Bujumbura), en collaboration avec l'Association des Evêques Catholiques des Etats Unis d'Amérique, «Catholics Relief Services» (CRS-Burundi en sigle), à travers le projet «DUKIRE TUBANE», a organisé un atelier de formation à l'intention des  agents de terrain venus des différents quartiers de la ville de Bujumbura. L'atelier a été ouvert ce jeudi le 7 février 2019 dans la «Maison d'Accueil» sise à Bujumbura, en commune MUKAZA. Cet atelier prendra fin lundi le 11 février 2019. L'ouverture de cet atelier a été honorée par l'Abbé Alexis KARERWA, Secrétaire Exécutif Adjoint de la CDJP-Bujumbura, et Monsieur Olivier RUGEMINTWAZA, le coordinateur du projet DUKIRE TUBANE au niveau de la CRS-Burundi.

 

Dans ses mots, au nom de la CDJP-Bujumbura, l'Abbé KARERWA est revenu sur l'identité et la mission des agents de terrain. Concernant leur identité, Abbé KARERWA a rappelé à ces jeunes agents de terrain qu'ils ont été élus parmi les autres pour servir d'exemple aux autres et, de ce fait, qu'ils doivent garder l'honnêteté et la sérosité pour pouvoir être un bon modèle pour les autres. D'après lui, en regardant l'apparence de ces agents de terrains, il a indiqué qu'il les trouve très jeunes et dynamiques pour travailler avec bravoure, en vue de faire face à la pauvreté que rencontrent beaucoup de jeunes.

Lire la suite...

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 45 invités et aucun membre en ligne