Vous êtes ici : HomeDiocèsesBujumburaNouvelles BujumburaLa vie consacrée, lumière dans les ténèbres d’aujourd’hui

Nouvelles Bujumbura

La vie consacrée, lumière dans les ténèbres d’aujourd’hui

Le dimanche, 31 janvier 2015, l’Eglise Catholique du Burundi a clôturé l’année dédiée à la vie consacrée ouverte 30 novembre 2014 par le Saint Père Pape François.

Dans l’Archidiocèse de Bujumbura, la célébration a eu lieu dans la chapelle Sainte Trinité de Mont Sion Gikungu au cours de la messe célébrée par Monseigneur Jean Louis NAHIMANA, actuellement président de la Commission Vérité et Réconciliation.c1

Tout au début de la messe, une longue procession des  consacrés, Frères et Sœurs, des différentes congrégations, tous portant des bougies allumées, habillement multicolore, tel un ciel semé, constellé d’étoiles.

c2

Lors du mot d’accueil prononcé par Père Félicien NIMBONA, de la congrégation des Pères de Schoenstatt, il a rappelé les objectifs du Pape François pendant l’année dédiée à la vie consacrée.

Parmi ces objectifs, le Pape François demandait aux religieux et religieuses de:

  • regarder le passé avec reconnaissance;
  • vivre le présent avec passion, c'est-à-dire devenir experts de communion, témoins et artisans de ce projet de communion qui se trouve au sommet de l’histoire de l’homme selon Dieu;
  • Embrasser l’avenir avec espérance.

Le Pape François, a ajouté Père Félicien, n’a pas seulement fixé les objectifs. Il a aussi énuméré les attentes pendant cette année spéciale de la vie consacrée. Ces attentes étaient au nombre de cinq :

  1. Que là où il y a les religieux il y ait la joie;
  2. Réveiller le monde parce que la note qui caractérise la vie consacrée est la prophétie;
  3. Les religieux et religieuses, à égalité avec toutes les autres personnes consacrées, sont appelés à être experts en communion;
  4. Sortir de soi-même pour aller aux périphéries existentielles;
  5. Que toute forme de vie consacrée s’interroge sur ce que Dieu et l’humanité d’aujourd’hui demandent.

C’est à nous de nous évaluer, ce jour de clôture de cette année spéciale pour nous, a conclu le Père Félicien NIMBONA, le responsable du sanctuaire marial de GIKUNGU.

Pendant son homélie, Monseigneur  Jean Louis NAHIMANA a insisté sur l’esprit d’action de grâce. «Se consacrer à Dieu est un don sans égal. C’est un projet de Dieu sur la personne avant même sa conception. Ce n’est donc pas par mérite que Dieu choisit telle ou telle autre personne, mais c’est parce que Dieu a un projet pour son peuple. Nous devons donc être dociles à l’Esprit Saint, être à son écoute pour bien accomplir sa volonté».

«Voyons comme il est bon d’être ensemble, a ajouté Monseigneur Jean Louis NAHIMANA. Evitons donc tout ce qui est de nature ségrégationniste. Nous devons être témoins de l’amour du Christ surtout dans notre pays qui traverse les moments les plus critiques avec des signes de divisions très raciales».

c3

La journée s’est clôturée dans un esprit de communion fraternelle.

                                                                                    

                                                                                                                                                                         Abbé Noël NTIRANDEKURA

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 67 invités et aucun membre en ligne