Vous êtes ici : HomeDiocèsesBujumburaNouvelles BujumburaCELEBRATION DE LA SOLLENNITE DU CHRIST ROI DE L’UNIVERS DANS LA PAROISSE CATHEDRALE REGINA MUNDI

Nouvelles Bujumbura

CELEBRATION DE LA SOLLENNITE DU CHRIST ROI DE L’UNIVERS DANS LA PAROISSE CATHEDRALE REGINA MUNDI

                           

« La royauté des puissants de ce monde est symbolisée par des bêtes sauvages car elle sème la terreur, par contre, le royaume du Christ est caractérisé par la paix, la justice, la sainteté et la charité » (Abbé Thierry HAVYARIMANA)

« Jésus est notre Roi pour les siècles et des siècles ». Comme partout dans les paroisses de l'Eglise Universelle et dans l'Archidiocèse de Bujumbura, la solennité du Christ Roi de l’Univers, cette journée dominicale clôturant l'année liturgique B, a particulièrement été célébrée, ce dimanche 27 novembre 2018, dans une ambiance de fête, et les textes du jour parlent de la Royauté de notre Seigneur Jésus qui diffère de celle de ce monde, Lui qui fait la paix, la justice et l'unité de toutes les créatures.

 

Le parfum de la fête du Christ Roi se faisait sentir à la porte de la Cathédrale Regina Mundi. Dès l'entrée à l'Eglise, on était frappé par la joie, le surnombre de chrétiens (toutes catégories confondues) plus qu’endimanchés, venus louer leur Roi, le Christ qui était, qui est et qui vient pour les siècles et des siècles. Le décor crevait les yeux et les chargés du protocole indiquaient les places aux chrétiens avec joie. Les choristes et les membres des mouvements d'action catholiques, en uniformes, drapeaux et autres signes, étaient aussi au rendez-vous, la croix de Jésus devant, les prêtres et les servants de messe, rejoignirent l'Autel. L'encens fut aspergé à l'autel et dans toute l'Eglise, suivi d'un « Loué soit Jésus... ! Ainsi soit-il... !».

Au cours de son Homélie, l'Abbé Thierry HAVYARIMANA a comparé la royauté de Jésus à celle des puissants de ce monde : « Alors que les rois de ce monde possèdent toujours des gardes à leur suite, Jésus Christ a choisi la croix pour qu'elle unifie tous, et que tous soient guidés par le seul Seigneur Jésus Christ », a-t-il expliqué. Pour lui, la royauté des puissants de ce monde est symbolisée par des bêtes sauvages car elle sème la terreur, le terrorisme..., et sont protégées par des armes pour faire peur à leurs dirigés. Par contre, enchérit l'Abbé, le royaume du Christ est caractérisé par la paix, la justice, la sainteté et la charité. L'Abbé Thierry HAVYARIMANA, s'est référé à la première lecture tirée du livre de Daniel 7, 13-14, et a dit que Jésus, partout où Il passe, reçoit respect de par son pouvoir, et toutes les créatures, de toutes les régions, lui rendent grâce car son Règne est éternel; il est le Roi de l'Univers qui veut rassembler tous ses brebis.

La Fête de Christ Roi a été célébrée depuis 1925, après la 1ère guerre mondiale, sous le Pape Pie XI. Ce dernier voulait rassembler les chrétiens dispersés et devenus non croyants, pour leur signifier qu'il existe un Roi supérieur à tous, le Roi des rois, source de toute vie et finalité de tout, Jésus Christ, qui est venu rassembler tous, y compris les brebis égarées, pour qu'ils rendent témoignage à ce Dieu qui s'est fait homme. L'Abbé a recommandé de reconnaitre Jésus comme Roi et Sauveur dans nos vies, dans nos familles et dans notre pays.

Signalons que la fête a été clôturée par le partage d'un verre entre les membres des mouvements d'Action Catholique et ceux des Groupes d'Apostolat et de Prière, après la messe, et cela dans une ambiance de fête, pour montrer que tous, dans leur diversité, reconnaissent Christ comme leur Roi et recherchent sa gloire éternelle.

Joselyne KWIZERA, Cathédrale Regina Mundi

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 17 invités et aucun membre en ligne