Vous êtes ici : HomeDiocèsesBujumburaNouvelles BujumburaPREMIÈRE CONFÉRENCE AUX JOURNALISTES CATHOLIQUES SE TROUVANT DANS L'ARCHIDIOCÈSE DE BUJUMBURA

Nouvelles Bujumbura

PREMIÈRE CONFÉRENCE AUX JOURNALISTES CATHOLIQUES SE TROUVANT DANS L'ARCHIDIOCÈSE DE BUJUMBURA

Les présentations faites parlaient de "La mission de l'Eglise en faveur des laïcs engagés dans le monde des médias" et du "Rôle du laïc œuvrant dans les médias"

                         

"Je suis Journaliste... et je suis Chrétien", tels sont les mots qu'on pouvait lire sur l'exposition du thème de la conférence tenue, ce 2 Décembre 2018, à l'intention des journalistes catholiques du Burundi vivant dans l'Archidiocèse de Bujumbura qui, enfin, ont ajouté qu'ils sont fiers d'être des chrétiens catholiques, et qu'ils devront désormais agir dans la vérité, dans l'éthique professionnelle et dans la morale de l'Eglise.

Le mot d'ouverture a été prononcé solennellement par l'envoyé du Conseil National de Communication (CNC), Monsieur Déodatus NDAYISHIMIYE, tandis que les conférenciers du jour étaient l'Abbé Dieudonné NIYIBIZI, Directeur du Centre Diocésain de Communication CEDICOM-Bujumbura, et l'Abbé Jérémie BUKENE, Chargé de l'Apostolat des Laïcs. Les présentations faites parlaient de "La mission de l'Eglise en faveur des laïcs engagés dans le monde des médias" et du "Rôle du laïc œuvrant dans les médias".


                          

L'accueil et la présentation de l'objet de la Conférence a été exprimé par l'Abbé Dieudonné NIYIBIZI, Directeur du CEDICOM. Il a rappelé aux journalistes qu'ils font partie intégrante de l'Eglise, et que cette Eglise entreprend plusieurs activités pastorales en leur faveur. "Si elle accompagne les personnes malades à travers une aumônerie, pourquoi pas aussi nous les journalistes? Si les enseignants ont un accompagnement spécifique, pourquoi pas nous les hommes des médias? Si les militaires et les policiers ont les aumôneries propres, pourquoi pas les hommes et les femmes engagés dans le domaine des médias? Si les politiciens sont en train de demander un accompagnement spécifique, pourquoi pas les hommes des médias si importants vu leur rôle dans la société?", a dit l'Abbé.



L'Abbé Dieudonné NIYIBIZI, du fait qu'il savait que les invités de l'Eglise étaient essentiellement des gens qui sont à la fois journalistes et chrétiens Catholiques, le message qu'il leur a adressé était vraiment éloquent: "Il est temps que les Catholiques qui travaillent dans le domaine des médias soient une catégorie identifiable, unifiée, accompagnée et formée; il est temps qu'un journaliste Catholique ne se sente plus abandonné dans son travail, alors qu'il y'a des collègues qui partagent avec lui la même foi et la même espérance." Cette interpellation concernait aussi les étudiants Catholiques qui se préparent à exercer dans le domaine de la communication. Pour l'Abbé Dieudonné, ceux-ci ont aussi besoin d'être accompagnés par l'Eglise. Et d'annoncer en passant que l'Eglise a un message spécifique à adresser aux journalistes - un message qui reviendra aussi dans son exposé du jour - mais qu'elle a en retour un service particulier à leur demander, des attentes qu'elle va désormais leur exprimer, car elle pense qu'ils peuvent lui rendre leurs témoignages dans leurs vies professionnelles.

Selon l'Abbé Dieudonné, le propre de l'état des laïcs que les journalistes sont est de mener leur vie au milieu du monde et des affaires profanes, et c'est là que se trouve leur apostolat propre: éclairer et orienter les réalités temporelles. D'ailleurs, le catéchisme de l'Eglise a quelque chose qu'il dit à ce sujet, comme l'Abbé Dieudonné l'a martelé: "L'obligation de témoignage des laïcs dans les différentes réalités est encore plus pressente lors que ce n'est que par eux que les hommes peuvent entendre l'Évangile et connaître le Christ". Il a alors annoncé que ces journalistes commencent une pastorale soutenue par l'Archidiocèse de Bujumbura et toute l'Eglise Universelle, et leur a demandé de renforcer les liens qui leur unissent comme journalistes et chrétiens Catholiques, ayant besoin de constituer de ce fait une famille solide, sainte et active.

L'engagement de l'Eglise en faveur des laïcs engagés dans le monde des médias.

Le premier élément de l'exposé a été présenté par l'Abbé Dieudonné NIYIBIZI. Il est Doctorant en Communication Sociale et Pastorale (à l'Université pontificale salésienne), en Théologie (au Grand Séminaire Jean-Paul II) et en Philosophie (au Grand Séminaire Saint Curé d'Ars). Il est également Directeur du CEDICOM et responsable principal de la Commission des communications de l'Archidiocèse de Bujumbura. L'Abbé Dieudonné a présenté un sujet concernant la Pastorale, par l'Eglise, des fidèles engagés en communication. Il a commencé par informer le public que l'Eglise, avec son souhait d'accompagner les journalistes, elle est très bien outillé professionnellement dans le domaine des communications. "L'Eglise sait communiquer, elle a aussi des compétences en matière de communication; elle est de nature communicative", a-t-il affirmé. Selon lui, l'Eglise puise cet apostolat dans la mission de Jésus, quand Il demandait à ses disciples de porter l'Évangile aux hommes (Mt. 28, 19).

L'enseignement de ce responsable des communications de l'Eglise locale de Bujumbura s'est en effet résumé en trois points: l'Eglise et les médias, quelques structures déjà reconnues dans le domaine de la pastorale des fidèles engagés en Communication, et enfin la conduite de la mise en place d'un cadre permanent d'échange et l'organisation des rencontres prochaines par périodes et thèmes variés. Pour motiver son intervention, il s'est appuyé sur le message de Sa Sainteté le Souverain Pontife aux représentants des Moyens de Communication: "Soyez certains que l'Eglise, pour sa part, prête une attention à votre précieux travail; vous avez la capacité de recueillir et d'exprimer les attentes et les exigences de notre temps, d'offrir les éléments pour une lecture de la réalité. Votre travail a besoin d'étude, de sensibilité, d'expérience, comme tant d'autres professions, mais il implique une attention particulière par rapport à la vérité, à la bonté et à la beauté; et cela nous rend particulièrement proches" (Pape François, 16 Mars 2013).

D'une façon brève, l'Eglise s'est engagé à accompagner les personnels des médias en assurant, par ses pasteurs, le devoir d'instruire et d'orienter les fidèles en sorte que ceux-ci utilisent les moyens de communication de manière à assurer leur propre salut et perfection. Ainsi, les producteurs chrétiens d'information ont le droit de recevoir de l'Eglise l'appui moral qui convient à une fonction aussi délicate qu'est le journalisme. En réponse à ce défi, l'Eglise, voulant collaborer avec eux en vue d'atteindre le Bien Commun, s'est engagé à assurer la formation chrétienne en leur faveur, notamment en élaborant et proposant des programmes pastoraux qui correspondent précisément aux conditions particulières de travail et aux défis éthiques. Avec toute cette préoccupation, l'Eglise veut observer des journalistes trois choses: aimer la vérité (ne jamais dire ou écrire une chose que l'on sait, en toute conscience, être fausse), vivre avec professionnalisme (nécessite du soin et de ne pas soumettre sa profession aux logiques des intérêts particuliers) et respecter la dignité humaine (car la vie d'une personne injustement diffamée peut être détruite pour toujours).

Le rôle des fidèles catholiques œuvrant dans les médias.

Le deuxième élément de l'exposé a été présenté par l'Abbé Jérémie BUKENE. Dans les Services Généraux de l'Archidiocèse, il est chargé de l'Apostolat des Laïcs, et est Docteur en Philosophie. Son intervention concernait la présentation du rôle du laïc œuvrant dans les médias, donc des attentes de l'Eglise aux professionnels des médias. Son enseignement tire ses fondements au fait que le génie de l'homme a tiré de la création les merveilleuses découvertes techniques, surtout à notre époque, et que l'Eglise accueille et suit avec sollicitude toute maternelle celles qui, plus directement, touchent les facultés spirituelles de l'homme et offrent les possibilités élargies de communiquer très facilement des nouvelles de tout genre, des idées, des orientations. "Parmi ces découvertes, il faut assigner une place singulière aux moyens qui, de par leur nature, se hâtent à atteindre et à influencer les individus, mais encore les masses, jusqu'à l'humanité toute entière", a fait observer l'Abbé. Pour lui, les moyens de communication sont des instruments qui rendent de grands services au genre humain s'ils sont bien utilisés, à condition de concilier Art et Ethique (la morale), mais l'éthique d'abord. Ils contribuent en effet, de manière efficace, au délassement et à la culture de l'esprit, ainsi qu'à l'extension et à l'épanouissement de l'œuvre de Dieu.

Mais, l'Abbé rétorque que les hommes peuvent les utiliser à l'encontre des desseins du créateur et les tourner à leur propre paix. L'Abbé cite la mémoire de certains événements qui endeuillent le monde à cause des effets des médias et interpelle aux hommes et femmes des médias présents dans la conférence de devenir ce qu'ils déclarent être (chrétiens), donc de remplir leur devoir de justice et de vérité. Pour lui, on ne peut pas prétendre être journaliste en méprisant les concepts de vérité, de solidarité, d'humanité,...! Il en a profité pour définir le laïc (par rapport au consacré) comme étant "le chrétien baptisé qui, dans ses fonctions de prêtre, prophète et roi, cherche à imprégner l'ordre du temporel par ferrement de l'Évangile. "Le journaliste Catholique est amené, par son travail, à donner du sel dans les relations et à éclairer le monde", a insisté l'Abbé. A cet effet, les journalistes catholiques sont appelés à travailler en exerçant leur propre charge, sous la conduite de l'Esprit Saint et de l'éthique évangélique, témoignant de leur vie, rayonnant de leur foi, de l'espérance et de la charité.

Pour l'Abbé Jérémie BUKENE, le journaliste Catholique est quelqu'un qui sait que, en donnant l'information, il est appelé à certaines valeurs pour contribuer au salut des hommes et à l'édification du royaume de Dieu. Le laïc engagé dans les médias est d'abord conscient qu'il est engagé dans un monde complexe, un monde qui demande un professionnalisme de qualité, un monde qui demande beaucoup de valeurs humaines et chrétiennes. L'Abbé Jérémie BUKENE a résumé la morale chrétienne d'un journalisme par quelques vertus cardinales à observer, à savoir la justice, la sagesse, la tempérance et la force.

Impressions des journalistes par rapport à la conférence.

Les participants à la conférence ont également écouté l'impression d'un ancien journaliste, M. Gérard MFURANZIMA (Ex-Directeur de la RTNB, Professeur de Journalisme, Correspondant de la RFI et du Radio Vatican...) sur l'attitude d'un chrétien Catholique dans l'exercice de son métier. Ils ont également exprimé leurs opinions sur les enseignements reçus et ont promis d'organiser des rencontres fréquentes d'échange (une fois les trois mois) et des sessions de formations thématiques, des ateliers et des récollections dans les moments forts de l'Eglise.

Comme la conférence concernait les journalistes chrétiens fidèles de l'Eglise Catholique, ils ont profité de l'occasion pour célébrer une messe, présidée par l'Abbé Jean Noël NTIRANDEKURA, Directeur du Journal "Ndongozi", entouré de trois autres prêtres, dont la plupart exercent leur apostolat dans les médias catholiques locaux.


                           
 
L'idée d'instruire et d'orienter les fidèles et de mettre en place un cadre de rencontre n'est pas nouvelle dans l'Eglise qui leur assurer leur salut et perfection, ni la spécialité de l'Eglise de Bujumbura, à travers le CEDICOM. Ailleurs, on s'organise même en associations, comme c'est le cas du SIGNIS, une Association Catholique Mondiale pour la Communication (avec un statut consultatif à l'UNESCO), et bien d'autres associations à l'échelle des pays. Signalons que cette conférence est la première du genre, et qu'elle constitue une ouverture aux autres.

Michel NIBITANGA, CEDICOM

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 10 invités et aucun membre en ligne