Vous êtes ici : AccueilDiocèsesBujumburaNouvelles BujumburaLES HABITANTS DES COMMUNES MUGONGOMANGA, ISALE ET MUBIMBI DANS LA FORMATION SUR LA LOI COMMUNALE ET LE CODE DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE

Nouvelles Bujumbura

LES HABITANTS DES COMMUNES MUGONGOMANGA, ISALE ET MUBIMBI DANS LA FORMATION SUR LA LOI COMMUNALE ET LE CODE DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE

L'objectif était de leur faire connaitre la loi communale et le code des personnes et de la famille, et de susciter un éveil de conscience à participer à la gouvernance locale de leurs collines.

A travers le projet BBB, un projet qui vise à promouvoir la paix et la bonne gouvernance, la Commission Diocésaine Justice et Paix, CDJP-Bujumbura en sigle, a organisé une formation pour les certaines catégories des habitants des communes MUGONGOMANGA, ISALE et MUBIMBI, respectivement aux dates 2, 4 et 5 Avril 2019. Les participants dans cette formation ont reçu des enseignements sur la loi communale et le code des personnes et de famille. Dans toutes ces trois communes, les activités ont eu lieu aux chefs-lieux des paroisses: dans la commune MUGONGOMANGA, les participants se sont rencontrés à la Paroisse JENDA, ceux de la commune ISALE à la Paroisse RUSHUBI, tandis que ceux de la commune MUBIMBI se sont rencontrés dans les enceintes de la Paroisse MUBIMBI. Les enseignements ont été donnés par une équipé de la CDJP-Bujumbura composée par Mme Arlette GATEKA, point focal diocésain de Bujumbura dans le projet BBB et Monsieur l’Abbé Alexis KARERWA, Secrétaire Exécutif Adjoint de la CDJP-Bujumbura.

 

  

Les bénéficiaires de cet atelier étaient au nombre de 50 personnes, composé par des membres des Comités Locaux de Gouvernance Participative (CLGP en sigle). Parmi ces participants, étaient invités les animateurs, les médiateurs, les parajuristes, les représentants de tous les succursales, les représentants de la société civile, le représentant des jeunes de différentes formations politiques, les représentants des autorités administratives locales, et le représentant de la communauté sacerdotale. Comme l'a signalé Madame GATEKA, ces bénéficiaires ont reçu une mission d'aller former leurs concitoyens non invités dans cet atelier, afin d'atteindre l'objectif visé, à savoir que d'ici trois mois, les habitants de ces trois communes auront tous reçu ces enseignements, en vue d'inciter les femmes à s'impliquer davantage dans les élections nationales prochaines de 2020.

            

Notons qu'au cours de cet atelier, un constat de quelques défis a été relevé. Ce sont des gens issus de différents partis politiques qui n'étaient même pas au courant de différentes structures de leurs communes, tandis que d'autres ne comprenaient pas l'intérêt de participer dans des travaux communautaires, encore moins dans la gestion du bien commun, sans oublier de mentionner le cas des personnes mariées illégalement, et d'autres qui n'avaient pas encore fait enregistrer leurs enfants dans les registres de l'état civil.

Rénovat NIYONSENGA, CDJP Bujumbura

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 36 invités et aucun membre en ligne