Vous êtes ici : AccueilDiocèsesBujumburaNouvelles BujumburaLES ADMINISTRATIFS DES ECOLES SOUS-CONVENTION CATHOLIQUE DE L'ARCHIDIOCESE DE BUJUMBURA ONT EVALUE LES PERFORMANCES POUR L'ANNEE SCOLAIRE 2018-2019

Nouvelles Bujumbura

LES ADMINISTRATIFS DES ECOLES SOUS-CONVENTION CATHOLIQUE DE L'ARCHIDIOCESE DE BUJUMBURA ONT EVALUE LES PERFORMANCES POUR L'ANNEE SCOLAIRE 2018-2019

«Si les résultats du test d'entrainement du 14 et 15 Mai 2019 peuvent donner l'impression que la réussite était très faible, il y a lieu d'apprécier quand-même ce qu'il a favorisé: les élèves ont fourni beaucoup d'efforts pendant le Concours et l'examen proprement-dits et se sont distingués à l'échelle nationale».



Une réunion d'évaluation des performances s'est tenue, vendredi le 7 Février 2020 à partir de 9h45, dans la salle Les Archanges de la Paroisse Saint Michel. Ce sont les administratifs des écoles sous-convention catholique qui analysaient les résultats de l'année scolaire écoulée (2018-2019) et ceux du premier trimestre de l'Année Scolaire en cours (2019-2020). Entre autres points à l'ordre du jour figurait aussi l'analyse des résultats du test d'évaluation et d'entrainement au concours, un test donné en date du 14 et 15 Mai 2019, ainsi que l'analyse des résultats du test d'entrainement à l'examen d'Etat, édition 2019.


A cette réunion, avaient participé les superviseurs des écoles sous-convention catholique de l'Archidiocèse de Bujumbura, ainsi que les directeurs de ces écoles. La réunion a débuté par un moment de réflexion portant «Style du Leadership des responsables des écoles au profit de la gestion de la discipline des élèves». Cette matière de réflexion a été donnée par l'Abbé Dieudonné NTAMAVUKIRO, Superviseur-adjoint de la Commission diocésaine pour les Ecoles sous- convention catholique de Bujumbura.

Cette réflexion qui était centrée sur le Leadership, la différence entre le Leadership et le Management, et le style du Leadership, a suscité des interventions des directeurs présents. Et c'est l'Abbé Eddy KWIZERA, Superviseur Diocésain des Ecoles sous convention catholique qui a dirigé la réunion. Pour bien centrer les échanges entre les participants, il leur a interpellé à réfléchir sur leur style de Leadership, afin de pouvoir savoir s'ils sont des Leaders ou des Managers.

La réunion s'est poursuivie sur l'évaluation des résultats de l'Année Scolaire écoulée (2018-2019) et ceux du premier trimestre de l'Année Scolaire en cours (2019-2020). Mr l'Abbé le Superviseur des écoles sous convention catholique a signalé qu'avec les rapports provenant de ces écoles, les résultats étaient meilleurs, et que partout dans ces écoles, l'année s'était bien clôturée. Il a toutefois indiqué que cela n'exclut pas l'existence de certains problèmes. Ici, il a souligné l'effectif élevé des élèves dans les salles de classes, surtout en classes de 7ème année de l'Ecole Fondamentale et en 1ère année Post-Fondamentale, ce qui laisse à observer l'insuffisance des salles de classe; le manque des matériels didactiques, surtout les livres; et l'insuffisance en effectif des enseignants.

Un autre point d'analyse portait sur un cas qui a été soulevé, celui des élèves qui, ayant fréquenté des écoles fondamentales à 3 cycles, occasionnent des taux de réussite très faibles pour les écoles sous-convention catholique, surtout lorsque ceux-ci arrivent en classe de 7ème année. Ici, une certaine justification a été apportée, mais sans pour autant soutenir la raison des sujets de ces échecs. Les directeurs ont indiqué, pendant leurs interventions, qu'il s'agit de certains élèves qui ne s'efforcent pas pour réviser leurs notes, arrivés à domicile (cours du soir). Un doigt a été pointé aussi sur certains critères d'avancement qui, selon eux, favorisent les élevés faibles à réussir. «Le taux de redoublement exigé ne favorise pas la réussite aux classes ultérieures», s'est-il indigné l'un des participants.

 

 

Concernant le Test d'évaluation et d'entrainement au concours (pour les Ecoles Fondamentales) et à l'Examen d'Etat (pour les Ecoles Post fondamentales), un test effectué en date du 14 et 15 Mai 2019, le taux de réussite s'est avéré très faible; c'est ce qu'a indiqué l'Abbé Eddy, soulignant tout de même que même si ce taux n'est pas bon, ce test a quand-même a permis aux élèves concernés de fournir beaucoup d'efforts pendant le Concours et l'Examen proprement-dits, et ont, de ce fait, pu s'en sortir meilleurs dans la réussite, comparés à l'ensemble des candidats à l'échelle nationale.

En conclusion de la réunion, il a été remarqué que même si le système éducatif est changeant ces jours-ci, les écoles sous-convention catholique essaient quand-même de s'y adapter et aboutissent aux bons résultats. Pour ce prêtre responsable principal des écoles diocésaines sous-convention catholiques, cela est due au leadership de ces directeurs. L'Abbé Eddy KWIZERA a interpellé aux décideurs de l'Etat de restaurer l'équipe qui rassemblerait les membres délégués par l'Eglise, d'un côté, et l'Etat, de l'autre côté.

Signalons qu'une telle réunion d'évaluation des performances des écoles sous-convention catholique se tient chaque année, au premier trimestre, pour analyser les résultats de ces test d'entrainement et pour les comparer aux fruits occasionnés au Concours et à l'Examen d'Etat de l'édition concernée. Et cette année-ci, la journée diocésaine dédiée à l'éducation sera célébrée le 13 Mars. Aussi, la date pour le test d'évaluation d'entrainement pour l'année scolaire 2019-2020 est déjà fixée, du moins pour les classes de 9ème et 3ème Post-Fondamentales; ce sera du 5 au 6 Mai 2020, dans la 3ème semaine du 3ème trimestre. Il portera sur la matière des 2 premiers trimestres.

Odrade Kaze, CEDICOM

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 15 invités et aucun membre en ligne