Vous êtes ici : HomeDiocèsesBururiNouvelles Bururi

Nouvelles Bururi

CLOTURE DE LA SEMAINE DU CAREME DE PARTAGE

Les jeunes de l’enfance missionnaire ont sillonné toutes les communautés ecclésiales de base, d’une porte à l’autre pour tendre la main au nom des pauvres, en chantant, en riant.

 

L’Evêque du diocèse de Bururi, Monseigneur Venant Bacinoni a procédé ce dimanche 31 mars aux cérémonies de clôture de la semaine du Carême de partage. La solennité du jour a été organisée à la paroisse Saint Pierre Claver de Makamba au cours de la messe.

La signification de cette initiative de charité de l’Eglise universelle a été soulignée par Monseigneur Venant Bacinoni dès le début de la célébration de l’eucharistie : « L’Eglise du Burundi prévoit sur son calendrier une semaine consacrée à la charité envers les pauvres. Nous demandons à tous les fidèles de manifester d’une manière particulière le souci qu’ils portent aux nécessiteux de tout genre dans des actes concrets ».

La communauté chrétienne s’était donné un rendez-vous exceptionnellement musclé à Makamba : des enfants et des jeunes pour la plupart affluaient de toute part, portant des paniers et des sacs de vivres que les communautés chrétiennes avaient collectés tout au long de la semaine du 25 au 31 mars dédiée par l’Eglise au Carême de partage de l’année 2019. La petite cour intérieure du presbytère avait été littéralement envahie par plusieurs centaines de gamins accompagnés par des mamans et papas venus de tous les coins de la paroisse. Visages radieux, le pas pressé, ils allaient dans tous les sens pour tenter de trouver une place où déposer provisoirement leurs paniers par petits tas selon leurs succursales d’origine ; ce qui, pendant l’offertoire, allait faciliter l’ordre au cours de la très longue procession des offrandes.

Lire la suite...

MEMOIRE DE Mgr MICHAEL COURTNEY, NONCE APOSTOLIQUE ASSASSINE LE 29 DECEMBRE 2003 AU BURUNDI.

             « Nous sommes les ambassadeurs de la réconciliation »


 

L’Eglise catholique a célébré samedi le 29 décembre dernier le 15ème anniversaire de l’assassinat de Monseigneur Michael Aidan Courtney à Minago.

Quatre évêques avaient fait le déplacement : Mgr Joachim Ntahondereye, Evêque de Muyinga et président en exercice de la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi, Mgr Gervais Banshimiyubusa, Archevêque de Bujumbura et Administrateur apostolique du diocèse de Ngozi, Mgr Wojciech ZALUSKI actuel Nonce apostolique au Burundi, ainsi que l’Evêque du lieu, Mgr Venant Bacinoni qui présidait les cérémonies.

Une dizaine de prêtres et quelques religieuses des paroisses voisines de Minago étaient également présents, ainsi que quelques centaines de fidèles paroissiens. Les pèlerins se sont retrouvés dans le recueillement au lieu du drame à 3 km de Minago sur la route nationale n3 qui va de Bujumbura vers la Tanzanie en passant par Rumonge. Après la prière, il y a eu un dépôt de gerbes de fleurs à la mémoire du Nonce assassiné : celle de la Conférence des Evêques Catholiques déposée par Mgr Joachim Ntahondereye, celle de la Nonciature apostolique qui a été portée par Mgr le Nonce Apostolique et celle de la communauté chrétienne locale.

Lire la suite...

LES JEUNES PRETRES DU DIOCESE DE BURURI EN VISITE CHEZ MONSEIGEUR L’EVEQUE.

                         

Quatre mois après leur ordination sacerdotale, tous les quatorze nouveaux prêtres du Diocèse de Bururi ont effectué ce jeudi 22 Novembre une visite chez Monseigneur l’Evêque du Diocese Venant Bacinoni. Ces jeunes ordonnés s’appellent Antoine Clovis Majambere, Claver Ntiranyibagira, Elias Baragafise, Emmanuel Rugerinyange, Frédéric Niyongabo, Hilaire Tuyisenge, Jean Claude Nkurunziza, Jean de Dieu Nitunga, Leonard Nibasumba, Mevin Ningabiye, Onésiphore Ndimurukundo, Prospère Habonimana, Siméon Kwizera et Vincent Nzosaba. Ils étaient tous  accompagnés par les curés des paroisses où ils ont été nommés.

Monseigneur  Venant Bacinoni avait exprimé le désir de cette rencontre d’un caractère tout particulièrement convivial lors de la dernière réunion d’ouverture de l’année pastorale qui s’était tenue en date du 24 Octobre. Visiblement ému par la présence de ses jeunes confrères, Monseigneur l’Evêque a accueilli ses heureux visiteurs tous vêtus d’aubes blanches dans sa Cathédrale Marie Reine ou il a présidé une eucharistie qu’il a définie comme une action de grâces au Seigneur qui a donné à son Eglise de Bururi un nombre aussi important d’ouvriers apostoliques engagés par le sacrement du sacerdoce pour le servir pendant toute leur vie.
                        
 
Au cours des agapes fraternelles, Mgr Venant Bacinoni a laissé éclater sa joie : « Je suis comblé de joie de vous voir dans cette maison où j’habite, disait-il en substance, soyez les bienvenus non seulement  dans le Diocèse qui est le votre, mais aussi dans cette maison où j’habite : l’Evêché. C’est notre maison à nous tous, vous y êtes toujours les bienvenus, même sans réservation, même sans avoir téléphoné.
Vous saurez que ce genre de rencontre est d’un genre tout à fait nouveau dans le Diocèse de Bururi, et qu’il est le fruit de l’intuition toute paternelle que Monseigneur Venant Bacinoni a envers le clergé.
                       

                                                       Zénon Nzeyimana.

LANCEMENT OFFICIEL DES TRAVAUX DU PROJET DE CONSTRUCTION D’UN COMPLEXE SCOLAIRE DE NYANZALAC

 

Ce samedi 08 décembre, jour de la solennité de l’Immaculée Conception de Marie, Son Excellence Monseigneur Venant Bacinoni Evêque du diocèse de Bururi, entouré des prêtres et religieuses des paroisses voisines, a présidé aux cérémonies de lancement officiel des travaux du projet de construction d’un complexe scolaire Marie Mère de la Miséricorde à Kigembezi dans la paroisse de Nyanzalac.

Les cérémonies de pause de la première pierre des bâtiments de ce complexe, ont été rehaussées par la présence du Gouverneur de la province de Makamba Monsieur Gad Niyukuri et autres diverses autorités, ainsi que par une délégation des Frères de la Congrégation Notre Dame de la Miséricorde.

Lire la suite...

Mémoire pour Mgr Bernard Bududira.

                            

                                                                       « Ta parole est vérité »

Le Diocèse de Bururi a commémoré ce lundi 19 novembre 2018 le 14è anniversaire de la mort du regretté Mgr Bernard Bududira, son deuxième évêque. Au cours de la messe qu’il a célébrée en sa mémoire, Mgr Venant Bacinoni, son successeur a salué la mémoire d’un homme exceptionnellement engagé en faveur des valeurs de vérité,  de justice, de paix et de réconciliation, un chrétien constamment éclairé par la parole de Dieu, un prêtre digne de son nom, et un  pasteur plein  de zèle et d’initiatives.

Outre la présence de plusieurs prêtres qui ont concélébré à l’eucharistie du jour, la journée était marquée par la présence de certains membres des œuvres parmi celles que l’évêque défunt avait fondées: les Religieuses de la Famille des Disciples de Jésus, les écoliers et élèves des écoles maternelles, fondamentales et techniques qui portent son nom, la direction et le personnel du Conseil pour l’Education et le Développement –COPED-, ainsi que quelques membres de sa familles de Mushikanwa sa colline natale dans la paroisse de Butwe.
 
                          
Rappelons que Mgr Bernard Bududira est décédé le 19 novembre 2005 à Tarquinia en Italie des suites d’une maladie qu’il portait courageusement depuis quelques temps. Prêtre depuis le 08 juillet 1963, il avait été ordonne évêque le 30 novembre 1973 et depuis lors, il était pasteur du Diocèse de Bururi jusqu'au jour de sa mort.
Aujourd’hui, le corps de Monseigneur Bernard Bududira repose dans la paix (in pace) à la Cathédrale Marie Reine où il a prêché pendant trente quatre ans et où aujourd’hui il repose après toute une vie qui a été consacrée a la lutte pour la paix, la vérité, la justice, et la réconciliation, comme pour dire qu’il portait parfaitement sa devise de « Ta parole est Vérité ».

Qu’il repose dans la paix.
                                                                                                 
                                                                                              Zénon Nzeyimana.

MEMOIRE DES MISSIONNAIRES XAVERIENS ASSASSINES A BUYENGERO (BURURI)

bururi1

Le samedi 29 septembre 2018, la communauté chrétienne de la paroisse de Buyengero du Diocèse de Bururi a célébré le 23ème anniversaire de l’assassinat des pères Ottorino Maule et d’Aldo Malchiol, ainsi que de Catina Guberth. Les deux pères, tous deux de nationalité italienne, appartenaient à la Congrégation des Missionnaires Xavériens, Cathina quant à elle était aussi originaire d’Italie et volontaire laïque auxiliaire de ces missionnaires.

La communauté chrétienne en a déjà fait une heureuse tradition. Chaque année, l’église paroissiale Christ-Roi a de la peine à pouvoir contenir le nombre de plus en plus grandissant de chrétiens qui y viennent en pèlerinage pour se recueillir une fois de plus auprès des trois tombes où reposent les trois missionnaires.
bururi2

 La célébration de cette mémoire habituellement placée au 30 septembre de chaque année, avait été avancée d’une journée. Mgr Venant Bacinoni, Evêque du Diocèse de Bururi présidait les cérémonies. La procession d’ouverture de la messe du jour s’est d’abord dirigée à l’ endroit où reposent les trois martyrs près d’un clocher élégant de beauté et de hauteur, non loin de la porte centrale de l’église. Après avoir invité les chrétiens à s’y recueillir dans la prière ; l’Evêque y a prononcé deux oraisons; une pour la bénédiction du petit sanctuaire qui vient d’y être bâti, et une autre en faveur du repos des âmes des trois martyrs.

bururi3Au moment de souhaiter la bienvenue aux pèlerins, le curé de la paroisse de Buyengero Mr l’abbé Laurent Ndikumana a passé en revue quelques faits du drame survenu au soir sanglant du 29 septembre 1995 : « Les deux pères Ottorino et Aldo, ainsi que Cathina étaient au salon du presbytère lorsqu’ils ont été assaillis et tués par balles par leurs bourreaux. C’était au cours des pires moments de la guerre. Les trois italiens y vivaient depuis longtemps, ils savaient très bien qu’ils étaient en danger, des menaces de morts leur étaient régulièrement adressées. Ils auraient pu se retirer dans un lieu plus sûr, chez eux ou ailleurs et attendre que les burundais en finissent avec leurs problèmes, mais ils ont préféré rester au milieu des brebis dont ils avaient le soin et qui souffraient à ce moment de toutes les misères qu’entraine la guerre ».

Lire la suite...

DIOCESE DE BURURI : LES ORDINATIONS SACERDOTALES

                             
Quatorze prêtres et douze diacres ont été ordonnés le samedi 21 juillet 2018 dans le diocèse de Bururi. Les cérémonies de la grande fête qui étaient présidées par l’évêque du diocèse Monseigneur Venant Bacinoni ont eu lieu à la paroisse Notre Dame de Lourdes de Rumeza, une paroisse géographiquement située en plein centre du diocèse et qui se trouve parmi ses aînés avec ses 80 ans d’existence. C’est par une procession très solennelle longue d’à peu près un demi-kilomètre que la fête a commencée, à partir de l’église paroissiale jusque à l’esplanade du jour qui avait été aménagée pour la circonstance dans les jardins la communauté des Sœurs Bene Tereziya.

Voici les noms et les paroisses d’origine de ceux qui ont été ordonnés diacres: Arakaza Steve de Butwe, Cishahayo Liboire de Murago, Emerimana Melance de Rumonge, Havyarimana Alfred de Mabanda, Ndayizeye Lionnel de Rumonge, Nduwamungu Louis Benjamin    de Makamba, Niragira Athanase de Martyazo, Nkurunziza Vincent    de Minago, Ntakirutimana Jean Bosco de Minago, Nzisabira Prosper    de Kibago, Sabiyumva Ildephonse de Butwe, et Yamuremye Ernest de Martyazo.

Et voici les noms et les paroisses d’origine de ceux qui ont été ordonnes prêtres : Baragafise Elias de Kigwena, Habonimana Prosper de Murago, Kwizera Siméon de Mabanda, Majambere Antoine Clovis, de Kigwena, Ndimurukundo Onésiphore de Minago, Nibasumba Leonard de Munini, Ningabiye Mévin de Rutovu, Nitunga Jean de Dieu de Mugamba, Niyongabo Frédéric de Mugamba, Nkurunziza Jean Claude de Rumeza, Ntiranyibagira Claver de Mugamba, Nzosaba Vincent de Mugamba Rugerinyange Emmanuel    de Mugamba, et Tuyisenge Hilaire Murago.

La veille de la solennité des ordinations, Monseigneur Venant Bacinoni avait appelé vingt deux jeunes séminaristes à l’acolytat et un autre au lectorat.

Parmi les invites, on aura note la présence du président du sénat, l’honorable Ndikuriyo Révérien qui a sollicité dans une allocution l’accroissement de la collaboration entre l’Eglise catholique du Burundi avec le gouvernement. On aura noté également la présence et la participation à la liturgie d’une chorale de la paroisse Regina Pacis de Kinindo.

Abbé Eric Manirakiza

Iyugururwa ry’Umwaka w’Ikigongwe muri Diyoseze ya Bururi

                          1

Ku musi w’Imana igenekerezo rya 13 Kigarama umwaka w’2015, niho hugururwa icese umwaka mweranda w’ikigongwe muri Diyoseze ya Bururi. Ibirori vyabereye ku rugi rukuru rw’Isengero Nkuru y’Umwepiskopi –Katedrale- isanzwe yitiriwe “Bikira Mariya Mugbekazi”. Ibirori vyari birongowe na Nyakubahwa Musenyeri Venansi Bacinoni arongoye Diyoseze ya Bururi.

Lire la suite...

Foyer de Charité muri Diyoseze Bururi

Kw’igenekerezo rya 25 ntwarante 2017 Musenyeri Venansi BACINONI, Umwungere wa Diyoseze Bururi yaruguruye icese ikigo ca Foyer de Charité muri paruwase nshasha ya kiryama, diyoseze Bururi.Abakristu isinzi, abasaseredoti, abihebeye Imana bari basidukanye n’iyonka kwakira no kwigina iyo ngabire.

Iyo « Foyer de Charité » yo mu Kiryama ije igira kane mu bigo nk’ivyo mu Burundi. Ivyo bikaba ari imbonekarimwe nkuko vyatangajwe na Patiri Amando Kana arongoye « Foyer de Charité » y’i Bujumbura. Muri Afrika yose, Uburundi ngo nibwo bufise Foyer de Charité nyinshi kandi ari igihugu gito.
Musenyeri Venansi BACINONI ati : « « Foyer de Charité » ntiyakira gusa abemera kuko ari igicaniro c’urukundo. Izokwakira uwo wese arushe, anyotewe Imana kugira ngo aruhuke. »
PAtiri Amando KANA na we yungamwo ati : « Foyer de Charité » ni iriba ntangabuzima. Ku basaseredoti, « Foyer de Charité » ni ikibanza co kwitagatifuza. Abakristu beza na bo bazoharonkera ivyiza vyinshi. » Yongera ati : « Yezu Kristu yayise igicaniro c’Urukundo aho abantu bavoma urukundo rw’Imana. « Foyer de Charité » ni inzu y’umushaha yugururiwe bose. » Patiri Amando KANA yaranavuze yuko kubona iyo « Foyer de Charité » ivutse ku Musi Mukuru cane w’Iburwa ry’Umucunguzi wacu Yezu Kristu atari icaduka. Ati mbere ishinzwe Patiri Emmanuel NDUWARUGIRA, iryo zina rigasigura ngo : « Imana turi kumwe.»

Kuva uyo musi ubutumwa bwaciye butangura. Ayandi ma « Foyer de Charité » yararonkeje uwo musaseredoti aboba baramufasha gutunganya ubutumwa gushika aronse abinjira. Ni Anosiyata wa Foyer de Charité yo mu Rukeco i Ngozi ; Konsorata wa « Foyer de Charité » yo mu Giheta na Venansiya yarungitswe na « Foyer de Charité » y’i Bujumbura.

 

Lire la suite...

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 58 invités et aucun membre en ligne