Vous êtes ici : HomeDiocèses GitegaNouvelles GitegaOUVERTURE SOLENNELLE DE L’ANNÉE ACADÉMIQUE 2018-2019 AU GRAND SEMINAIRE SAINT JEAN PAUL II DE GITEGA

Nouvelles Gitega

OUVERTURE SOLENNELLE DE L’ANNÉE ACADÉMIQUE 2018-2019 AU GRAND SEMINAIRE SAINT JEAN PAUL II DE GITEGA

                             

Samedi, le vingtième jour du mois d’Octobre de l’année 2018, le Grand Séminaire interdiocésain Saint Jean Paul II sis à Gitega, a célébré l’ouverture solennelle de l’Année Académique 2018-2019. Comme c’est d’usage, en ce jour même, le Grand Séminaire a accueilli officiellement les nouveaux séminaristes de la première année de théologie par le rite liturgique d’admission conformément au Code de Droit Canonique (can.1034). Egalement, ce fut l’occasion de fêter le don du sacerdoce ministériel accordé aux derniers lauréats dudit Grand Séminaire, c’est-à-dire les  jeunes prêtres ordonnés au cours de l’été 2018. La même occasion a servi pour l’installation des Reliques de Saint Jean Paul II dans la chapelle du Séminaire. Tous ces heureux événements ont été spécifiés d’avance par le Recteur de la maison, Mr l’abbé Martin SINUMVAYAHA, dans son discours d’accueil.
                            
Les cérémonies ont été rehaussées par la présence de beaucoup d’invités d’honneur, entre autres les Évêques Stanislas KABURUNGU, Jean NTAGWARARA, et Georges BIZIMANA ; beaucoup de  prêtres, de religieux et religieuses, etc. La Messe a été présidée par Mgr Jean NTAGWARARA, évêque titulaire du Diocèse de Bubanza tandis que l’homélie a été donnée par Mgr Stanislas KABURUNGU, évêque émérite de NGOZI. Ladite homélie se basait principalement sur l’Évangile selon Saint Luc 24, 36-53, dans lequel nous voyons Jésus, le Ressuscité, se manifester à ses disciples, leur ouvrant l’esprit à l’intelligence des Ecritures. Le prédicateur  a invité l’assemblée des grands séminaristes à cheminer avec Jésus qui leur parle et leur attire vers Lui comme les premiers disciples. C’est ce même Jésus qui sème dans le cœur de ceux qu’il appelle à sa compagnie le désir de le suivre partout, en lui consacrant toute leur vie, soulignait-il. L’évêque Stanislas  n’a pas oublié d’inciter ces jeunes en formation vers le sacerdoce à aimer la mission et à se préparer pour aller annoncer la Bonne Nouvelle même en dehors des Diocèses du Burundi (par exemple en Chine), car là aussi ils sont appelés  à y proclamer la victoire du Christ sur la mort. Il a rassuré que le voyage de Saint Jean Paul II au Burundi, en particulier à Songa, suivi désormais par l’installation de ses reliques dans la chapelle de la maison, est un atout pour tous ceux qui y résident et un appel à l’invoquer toujours.

 Avant la sortie de la Messe, le  représentant des jeunes prêtres, l’abbé Jerry CIMPAYE, a exprimé au nom de ces derniers et en son propre nom, la joie qui les habitait grâce à  l’invitation qui leur avait été adressée de la part du Séminaire. Il a aussi saisi cette opportunité pour remercier les évêques qui les ont consacrés et envoyés en mission, ainsi que tous ceux qui ont contribué d’une manière ou d’une autre à leur formation. En plus, il a souligné qu’ils s’habituent peu à peu au nouveau ministère grâce au soutien de leurs confrères dans les différentes paroisses. Il a conclu son allocution en sollicitant l’aide de la prière pour qu’ils aillent de l’avant.

Après la sortie de la Messe, a suivi l’acte académique dans lequel différentes allocutions ont été prononcées, à commencer par celle du Recteur, Abbé Martin SINUMVAYAHA. Il a débuté son allocution en adressant les salutations cordiales à tous les invités en présence. C’était, disait-il, l’occasion de rendre grâce à Dieu pour le don du sacerdoce, tout en adressant les félicitations et assentiments aux jeunes prêtres accueillis en ce jour. L’occasion visait aussi rendre grâce à Dieu pour ses bienfaits découlant de l’intercession de Saint Jean Paul II, du moment que l’on installait ses reliques dans cette maison qui porte son nom. Le Recteur a aussi précisé que le Grand Séminaire  restera ouverte pour toute personne qui voudrait bien vénérer lesdites reliques. Se tournant vers ceux qui venaient d’être admis en théologie, il les a encouragé à avancer librement et avec détermination. À tous les grands séminaristes, il a invité à continuer à raviver le don spirituel que Dieu a déposé en eux, comme le stipule le thème de l’année jubilaire qu’est en train de vivre la maison. Il n’a pas manqué de souligner que la mission reste urgente.  Dans cette logique, il a demandé à tous de contribuer à l’élan missionnaire, sollicitude bien actuelle aussi dans les enseignements du pape François. Dans la suite, le représentant des séminaristes, Diacre Jean Claude IRANKUNDA, a exprimé les sentiments de joie qui habitaient les étudiants, exprimant leur gratitude envers l’autorité du Séminaire qui ne ménage aucun effort pour leur offrir une bonne et intégrale formation. Il a ensuite souhaité la bienvenue aux nouveaux séminaristes, tout en les invitant à mettre leurs talents au service de toute la communauté.

Pour coiffer tout,  Mgr Jean NTAGWARARA  a prononcé le discours inaugural de l’année académique. Lui aussi a invité tous et chacun à raviver le don spirituel reçu de Dieu. Il a rappelé aux séminaristes que leur formation intégrale ne doit pas être offerte par les formateurs seulement. La contribution personnelle de chacun est très nécessaire. D’où ils doivent comprendre qu’ils sont les acteurs principaux de leur formation. Il les a exhortés à être cohérents et sincères dans leur cheminement, à s’ouvrir à ce qui contribue à leur croissance, à fuir sinon combattre tout ce qui peut nuire à leur vocation. Pour ce faire, il leur a recommandé de cultiver une relation intime avec le Christ par la prière et les autres exercices de piété. En s’appuyant sur le Concile Vatican II, il a rappelé que l’objectif de la formation sacerdotale est de former des véritables pasteurs selon le cœur de Jésus (cf. Optatam Totius, nº4). Terminant son allocution, l’Evêque Jean a alors déclaré ouverte l’Année Académique 2018-2019, année spéciale dans laquelle ce Grand Séminaire célébrera son jubilé d’argent. Les activités ont été clôturées par le partage des agapes fraternelles.  

                                                                       
                                                                                          Diacre Melchiade KWIZERA
                                                                                           A. Timothée HAKIZIMANA

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 19 invités et aucun membre en ligne