Vous êtes ici : HomeDiocèses GitegaNouvelles GitegaJUBILE DE JOIE ET DE BENEDICTIONS DANS LA “FAMILLE LAVIGERIE”.

Nouvelles Gitega

JUBILE DE JOIE ET DE BENEDICTIONS DANS LA “FAMILLE LAVIGERIE”.

Heureuse année jubilaire chers Missionnaires d’Afrique et Sœurs Missionnaires de Notre
       Dame d’Afrique en l’occasion du 150ème anniversaire de votre Fondation.

La Société des Missionnaires d’Afrique et des Sœurs de Notre Dame d’Afrique, couramment appelés respectivement « Pères blancs » et « Sœurs blanches », est un don divin pour l’Afrique qui est passé par les mains et l’œuvre immense du Cardinal Charles Lavigerie.

Samedi le 8 décembre, solennité de l’Immaculée Conception, les Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs) et les Sœurs de Notre Dame d’Afrique (Sœurs blanches), ont célébré le Jubilé de 150 ans d’existence de cette Famille religieuse fondée par l’illustre prélat français connu de tous au nom de Cardinal Charles Lavigerie. A la même occasion, le diacre Silas NSABIMANA a été ordonné prêtre par S.E. Monseigneur Simon NTAMWANA, Archevêque de Gitega. Il est ainsi devenu le 13ème Père Missionnaire d’Afrique originaire du Burundi. La circonstance s’est déroulée à la paroisse Mbogora, paroisse natale du même Père Silas.

 

Malgré un ciel pluvieux presque toute la journée, une ambiance de joie jubilaire caractérisait toute l’assemblée au terrain paroissial où a eu lieu la Messe que présidait l’Archevêque de Gitega, Mgr Simon NTAMWANA. En guise d’hommage à la Société Missionnaire d’Afrique pour son œuvre évangélisatrice, particulièrement au Burundi, la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi a pris largement part à l’événement. Outre l’archevêque de Gitega, étaient aussi présents l’évêque de Muyinga, Mgr Joachim NTAHONDEREYE (président de la CECAB), l’archevêque de Bujumbura, Mgr Gervais BANSHIMIYUBUSA, l’évêque de Rutana Mgr Bonaventure NAHIMANA et celui de Ruyigi, Mgr Blaise NZEYIMANA. La présence de prêtres, de religieux et religieuses était beaucoup remarquable. Quant aux fidèles laïcs, ils étaient une foule innombrable. Au côté du gouvernement du Burundi, l’honorable Agathon RWASA, premier Vice-président de l’Assemblée Nationale, le Gouverneur de Mwaro et d’autres personnalités, ont rehaussé de leur présence les cérémonies.

« Imitons l’Immaculée Conception, elle est notre modèle dans notre engagement à offrir aux hommes le Fils de Dieu ». Dans son homélie, Mgr Simon a prêché sur le rôle d’un homme de Dieu, à l’instar de Marie. Pour venir au monde dans la chair humaine, Dieu est passé par Marie, cette fille de Nazareth que Dieu le Père, en considération des mérites de son Fils, a racheté de façon éminente, en lui préservant la souillure originelle. Marie a été faite alors comme un pont pour que Dieu-le-Fils arrive au monde et répande sa grâce rédemptrice. Comblée de grâces, elle est le temple et le modèle de toute sainteté. Tout chrétien, tout homme de Dieu, en l’occurrence le prêtre, doit alors imiter l’exemple de Marie. En effet, le prêtre est ordonné pour une mission concrète : il se situe en même temps en face de l’assemblée comme Jésus Christ qui la convoque et lui parle. Il fait donc le pont entre les hommes et Dieu. Il est le médiateur ; en effet, aux hommes, il apporte le message et la grâce de Dieu (le Pardon, le pain et la vie) et à Dieu, il présente la misère, la prière, le sacrifice des hommes. Le Burundi et l’Afrique entière se réjouissent aujourd’hui puisqu’un bon nombre de prêtres et de religieuses ont accepté d’être le pont des grâces divines dans la Famille Missionnaire fondée par le Cardinal Lavigerie. Que Dieu en soit loué éternellement.

«On ne finira jamais de rendre grâce au Seigneur pour les bienfaits des Missionnaires d’Afrique en notre faveur». Tel serait le résumé de l’allocution de Mgr Joachin NTAHONDEREYE, évêque du Diocèse de Muyinga et président de la CECAB. Une joie ineffable remplissait son cœur en s’adressant à l’assemblée vers la fin de la Messe. Entonnant d’abord le chant « Ndanezerewe, ndahimbawe… », le Président de la CECAB a remercié, au nom de l’Eglise du Burundi, les Missionnaires d’Afrique, disant : « Grâce à vous, nous les burundais, nous avons pu prendre conscience de notre dignité de créés à l’image de Dieu (…) ; nous avons pu apprendre à lire et à écrire, et partant nous avons pris conscience de nos droits et de nos vrais devoirs… Grâce à vous, nous avons eu un bagage suffisant en vue du combat pour notre indépendance nationale…Merci pour votre bravoure, puisque vous avez accepté de livrer votre vie à la fatigue dans un monde non moins hostile ! Vous vous êtes heurté dès le début à une résistance atroce à Rumonge, et pourtant vous êtes parvenu à vous frayer l’entrée au Burundi en passant par l’Est, à Misugi, puis à Muyaga, et enfin vous avez parcouru tout le pays à pied sans chercher aucun autre intérêt que le salut des âmes de tous les burundais. Grâce à vous, nous avons eu les premières églises, les premières écoles, les premiers centres médicaux, les premiers séminaires et noviciats, (…) les premiers prêtres autochtones, etc. Tel que votre fondateur vous l’a légué, vous aimez et vous avez aimé profondément cette Afrique. Mille fois, merci » !

Il termina son discours en souhaitant une heureuse année jubilaire aux fils et filles de Lavigerie, et surtout en leur souhaitant de devenir plus nombreux. Signalons que le Père Bosco NTIHEBUWAYO, responsable national des Missionnaires d’Afrique au Burundi, a annoncé que le Père Silas NSABIMANA est désormais envoyé en Ethiopie comme Missionnaire d’Afrique. Le Vice-président de l’Assemblée Nationale, l’honorable RWASA Agathon lui a souhaité un très fructueux ministère jusqu’à nous envoyer, un jour, au Burundi, 10 missionnaires éthiopiens qui lui ressemblent !


                                                                      Abbé Timothée HAKIZIMANA

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 27 invités et aucun membre en ligne