Vous êtes ici : AccueilDiocèsesMuyingaNouvelles Muyinga

Nouvelles Muyinga

SESSION DES GRANDS SEMINARISTES EN VACANCE

«Vous devez savoir que personne n’est ici par contrainte ou parce qu’il a manqué où aller. De plus, sachez que vous êtes dans une famille que vous avez à aimer et laquelle famille veut vous aider à discerner l’appel que vous ressentez, et vous aider à savoir si cet appel vient de Dieu et par conséquent vous aider à connaitre ce qu’il faut faire pour vous offrir concrètement à Dieu ».

Les grands séminaristes en vacances du Diocèse de Muyinga, ont commencé ce mardi 3 septembre, une session d’entretien de quatre jours dans les enceintes du Petit Séminaire Saint Pie X de Muyinga. Son Excellence Monseigneur Joachim NTAHONDEREYE a présidée lui-même la messe d’ouverture.

L’objectif de cette présente session est en premier, de permettre aux séminaristes de se reconnaitre comme fils du même Diocèse et en même temps se préparer à le servir en communion avec l’Evêque et tout le presbyterium. En effet, à toute visite soit de l’évêque, soit de l’Animateur des vocations, les séminaristes réclamaient toujours une telle session. En second lieu, les séminaristes ont besoin d’une mise à jour sur ce que vit leur Diocèse dans tous les secteurs d’apostolat. C’est pour cette raison que sur programme sont prévus les entretiens sur les thèmes de l’auto-prise en charge dans les paroisses ; connaitre l’Islam pour une bonne cohabitation pacifique; la vraie dévotion à Marie et des séances de récréation.

Lire la suite...

UMUSALABA W’URWARUKA WARAYE UTANGUYE URUGENDO RWAWO MURI DIYOSEZE YA MUYINGA

« Uyo musalaba warakabuye ukwemera kwa benshi, abakristu bahunye barakomoje amasakramentu, abantu barasubiza hamwe batacana uwaka, abandi barakura mu rukundo bakunda Ekleziya…, abahora ari abapfumu barataye ibigirwamana n’ibintazi, abagwayi benshi barakira, ndetse n’ivyo twokwita ibitangaro birakoreka (mu gihe vyokwemezwa n’Ekleziya), n’ibindi ».

Hari kuri uyu wa gatatu, igenekerezo rya 28 Nyakanga aho Umwepiskopi Mukuru wa Diyoseze Nkuru ya Bujumbura akaba ari nawe ahagarariye Umuvyeyi wacu Papa muri Diyoseze ya Ngozi, yashikiriza Umwepiskopi wa Diyoseze ya Muyinga Umusalaba w’Urwaruka, ku rubibe izo Diyoseze zihana ku Masanganzira.

Uyo musalaba ukaba wari waje uherekejwe n’abasaserdoti, abihebeyimana n’isinzi ry’abakristu bavuye i Ngozi aho basanganiwe n’abavukanyi babo bari baje kwakira uyo mushitsi w’iteka aje kumara umwaka wose aramutsa amaparuwase atatse Diyoseze ya Muyinga. Eka akanyamuneza kari gahari ntiworavye : imvyino, indirimbo, intambo vyose bishimagiza Urukundo rw’Imana yatugaragarije ku musalaba wa Yezu Kristu nivyo vyasamirana.

Lire la suite...

INYIFATO Y’UMUKRISTU MU NTWARO RUSANGI CANE CANE MU BIHE VY’AMATORA

Mu ntwaro zitandukanye, Ekleziya ishira imbere intwaro rusangi kuko irusha izindi ndinganizo kwubahiriza uburenganzira bwo kugira uruhara mu gutora abarongora abandi, bwo kubasubiriza iyo hageze canke iyo babonye ko bibereye.



Nyenicubahiro Musenyeri Yohakimu Ntahondereye, Umwungere wa Diyoseze Katorika ya Muyinga yarashikirije inyigisho urwaruka rwari mw’ihwaniro ku rwego rwa Diyoseze.Iryo hwaniro ryabereye muri Paruwase yitiriwe Yozefu Mweranda Umukozi kuva kw’igenekerezo rya 11 gushika 14 Myandagaro 2019. Iyo nyigisho yari ishimikiye « Ku nyifato y’Umukristu mu ntwaro rusangi cane cane mu bihe vy’amatora ». Ni inyigisho yafashije cane urwaruka ari naco gituma, igisata ca SAVACOM, cashimye kubasangiza bimwe bimwe mu vyo Umwungere yayagiye urwaruka twizeye ko bitobura uwo vyunganira mu buzima bwiwe bwa misi yose.

Lire la suite...

URWARUKA RUGONA IKI KURI IRI HWANIRO DUSOZEREYE?

« Jewe inyigisho zatangiwe muri iri hwaniro zaramfashije cane. Inyigisho ishingiye ku buryo bwa none bw’ihanahanamakuru yatumye nigira ingingo zimfasha mu buzima. Hari imbuga nahora ndimwo naciye mvamwo kubera nabonyeko ataco zimfasha nk’uwa Kristu … » (Emelyne NININAHAZWE).


Iri hwaniro ry’urwaruka ryarafashije benshi haba mu rwaruka ndetse no mubaje babaherekeje.

Igisata ca SAVACOM caraganiriye na bamwe bamwe mu rwaruka rwari muri forum kumwe n’abaje baruherekeje. Bose bavugako bahimbawe kuba baritavye iri hwaniro. Nkako kuri bo bahungukiye vyinshi bizobafasha mu buzima bwabo.

Lire la suite...

AMAHWANIRO Y’URWARUKA NI AKARYO KO KWIMENYEREZA KUBANA NEZA N’ABANDI

« Ese twese tworima imbuto y’amahoro no gusubiza hamwe, imbuto yo gusangira ata wandya wangura ivyo Imana yadusangije ndetse n’uwugiye imbere y’abandi abe umusuku. Aho niho tuzoba turiko dutegura kazoza keza k’igihugu cacu ».

Amahwaniro y’urwaruka ni ibibanza bibereye, urwaruka rwigiramwo vyinshi. Hambavu y’inyigisho bashikirizwa, hari n’ubundi buryo biga kubana n’ukwakirana mu budasa bwabo. Ivyo birabonekera cane cane mu kwakirwa mu miryango itandukanye, nabo bakemera kwakirwa n’abo batazi. Ariko ivyo vyose bakabigira mu rukundo no mu kuri ataco binona. Erega ico ni ikimenyetso c’ukwemera n’ukwizigira, kuko uba uzi ko wakiriwe n’umukristu nkawe bikagutuma rero wizera ko ata nabi yokugirira.

Lire la suite...

NI DUSHINGIRE INTAHE UKWEMERA KWACU DUHARANIRE UMUBANO MWIZA NABO TUDASANGIYE UKWEMERA.



Iyo ni inyigisho yashikirijwe na Patiri Hirari Bigirumwami, Patiri mukuru wa paruwase ya Masanganzira. Muri iyi nyigisho, patiri yaribukije ko tugire turangize umwaka w’ubutumwa aho Umwungere wacu yari yadusavye kuba ibivumbiko vy’amahoro. None rero ko dusanzwe tuzi neza ko sekibi atipfuza amahoro, duhamagariwe kuyateramira. Mu bihugu bimwe bimwe hari abakristu b’abakatorika babuze amahoro kubera ukwemera kwabo aho hari n’amasengero aturigwa nabo badasangiye ukwemera.

Aha iwacu mu Burundi hariho amadini n’amashengero arenga 600. Twebwe abakatorika turemera ko hari Ekleziya imwe y’i Roma irongowe na papa; ko inyuma y’ikonsekarasiyo Yezu aguma ari muzima mu mukate n’umuvinyu kandi twemera ko Bikira Mariya yurijwe mw’ijuru umutima n’umubiri. Ivyo rero bigashobora gutuma hagati yacu n’ayandi mashengero haba ukutumvikana. Ariko rero, duhamagariwe kugira umubano mwiza (Mt 5, 9). Ivyo vyose tukabikora tudatirimutse ku kwemera kwacu.

Muri iryo rwirirana ry’amashengero turabona ko ritera amakenga abantu, n’ugucanamwo bagacanamwo canke bakinubana. Mu mwaka w’i 1024 harabaye ukwigabura kw’abakristu nk’uko tubisanga mu gatabo kitwa (Imana ni imwe ariko abayisenga bakaba kwinshi, urup.2-3). No mu bihe vyakurikiye harabaye ivyatuma amadini n’amashengero batumvikana. Ivyo turabisanga no mu gihe ca Yezu abayuda n’abanyasamariya ntibacana uwaka kubera ukwemera kwabo.

Lire la suite...

«IRI HWANIRO RY’URWARUKA RWO KU MASANGANZIRA RIRAMPIMBAYE PE» !

« Ikintu gishasha n’uko n’abasaseredoti bose bari bitavye iryo hwaniro, bahimbawe n’uko bakiriwe mu miryango nk’urwaruka, kandi barashinga intahe ko bakiriwe neza cane ».

«Iri hwaniro ryo ku Masanganzira rirampimbaye pe»! Ayo ni amajambo y’akanyamuneza patiri Etienne Ndayisaba ashinzwe igisata c’ubutumwa bw’abalayike yagaragaje mu kiganiro yagiriraniye n’Igisata c’Ukumenyesha amakuru ca Diyoseze, SAVACOM mugihe hariko haraba ihwaniro ry’urwaruka ku rwego rwa Diyoseze ya Muyinga. Iryo hwaniro rikaba ryabereye muri Paroisse Masanganzira kuva kw’igenekerezo rya 11 gushika kurya 14 – 8 – 2019.

Nkako, kubwa Patiri Etienne, ivyo kwishimira ni vyinshi. Agereranije n’Ihwaniro ryabaye mu mwaka uheze muri paruwase ya Ntega; iry’uyu mwaka ryitabwe n’urwaruka rwinshi. Umwaka uheze, hari hitavye urwaruka rushika 900 mu gihe uyu mwaka rwababa 1200 bavuye mu maparuwase 22 atatse Diyoseze yacu ya Muyinga. Ivyo tukabikesha ubukerebutsi n’ukwitanga kw’abasaseredoti bashinzwe ubutumwa bw’abalayike bafatanije n’abarongoye abo balayike nyene. Tugahimbarwa n’uko Paruwase ya Masanganzira, naho bwari ubwa mbere yakiriye iri hwaniro, abakristu barongowe na Patiri Mukuru Hilari Bigirumwami na bagenziwe, baritanze mukwakira urwaruka n’abaje babaherekeje. Ikintu gishasha n’uko n’abasaseredoti bahimbawe n’uko bakiriwe mu miryango nk’urwaruka, kandi barashinga intahe ko bakiriwe neza cane.

Lire la suite...

DIYOSEZE GATORIKA YA MUYINGA YARAYE IGABANYE ABASESERDOTI.

« Ntimukigere musasira indava urwanko mu mitima yanyu, murabe nyabuna ba ngingo z’urukundo ruzira ishari n’ubumwe butari urugoto. Ku bwiwe mubere abo muzoshingwa ba ngingo z’iterambere ritarika abantu kandi ridahereza ku cobo ».

Diyoseze katorika ya Muyinga yaraye igabanye ingabire y’abasaseredoti bane n’abadiyakoni icenda. Hari kuri uyu wa gatandatu igenekerezo rya 20 Mukakaro, muri Paruwase yitiriwe Mubikira atananirwa ya Gisanze.



Mu nyigisho Umwungere yashikirije abatirwa kumwe n’igihugu c’Imana cari casidukanye n’iyonka gushigikira n’ugusabira abo batumwa bashasha, yaribukije ico batiriwe. «Uburongozi bw’igihugu c’Imana bushingiye kw’ibwirizwa rishasha rimwe Kristu ubwiwe yaduhaye, rya bwirizwa ry’urukundo. Mu kwatirwa muhabwa iharama ya Kristu, Umwungere n’Umutwe w’Ekleziya. Ni ugukundira rero Kristu abagire ba ngingo z’iteka ry’abo muzoshingwa bose. Muhorere kuzirikana ko iryo teka rishingiye ku gashusho k’Imana baremanywe rikuhirirwa n’inema y’ibatisimu bahawe…Kristu mwamenyeshejwe mukamwemera kandi mugaheza mukimenyereza kumugendanira, agira abasangize ku busaserdoti bwiwe bwarangukiye ku musaraba. Ntimukigere musasira indava urwanko mu mitima yanyu, murabe nyabuna ba ngingo z’urukundo ruzira ishari, n’ubumwe butari urugoto. Ku bwiwe mubere abo muzoshingwa ba ngingo z’iterambere ritarika abantu kandi ridahereza ku cobo. Muheze rero mwame mwitwararitse kubakaburira kurigendera mw’ibanga ry’imitima yabo nukugira isuku aho baba no muburyo bifata ».

Twobamenyeshako muri urwo rubanza nyene, abasore batandatu bahawe ubutumwa bw’ubukorezi, abandi icenda bahambwa ubw’ubusomyi bw’Ijambo ry’Imana. Tubipfurije bose ubutumwa bwiza mu murima w’Umukama.

Lire la suite...

CELEBRATION DU SACREMENT DE LA CONFIRMATION DANS LA PAROISSE COMMISSARIAT DE LA POLICE A MUYINGA

« Il y a beaucoup de martyrs dans le Corps de la Police et des Forces de la Défense Nationale qui meurent pour leur foi. Oui, ce sont des exemples à imiter ».



Treize jeunes de la Paroisse Commissariat de la Police de Muyinga ont reçu ce dimanche 14 juillet, le sacrement de la confirmation pour aller témoigner de leur foi catholique en un seul Dieu, Un et Trine. Au cours de cette même célébration, trois policiers de la même paroisse ont reçu la mission de Ministre extraordinaire du sacrement de l’Eucharistie.

Cette célébration était présidée par Monsieur l’abbé Jean Chrysostome MINANI, Chancelier du Diocèse Catholique de Muyinga qui avait été mandaté par l’évêque pour présider à ces cérémonies. En effet, depuis les débuts de l’Eglise, ce sacrement de la Confirmation a été toujours conféré par l’évêque. Il est toujours considéré comme le garant du dépôt de la foi et lui seul a les prérogatives de confirmer et d’envoyer, en tant que successeur des apôtres, une personne en mission de témoins du Christ ressuscité. En son absence donc due aux différentes charges, il peut déléguer un prêtre qui confère ce sacrement en son nom.

Lire la suite...

ENTRETIEN AVEC Mr L’ABBE JEAN BOSCO HABARUGIRA PRESIDENT ACTUEL DE L’UNION DU CLERGE INCARDINE (UCI) AU BURUNDI

L’Union du clergé Incardiné (UCI) est une association des prêtres catholique de l’Eglise du Burundi. Le service Audiovisuel d’Animation pour la Coopération Missionnaire (SAVACOM) a voulu en savoir plus sur cette Association dans notre Eglise du Burundi. Nous avons pu accrocher une interview de la part du Président actuel de l’UCI, Monsieur l’Abbé Jean Bosco Habarugira et Directeur Académique au Grand Séminaire Saint Pierre Claver de Burasira. Voici les résultats de notre échange.

                           

Q/ Monsieur l’Abbé, vous êtes Président de l’UCI depuis près de quatre ans si je ne m’abuse; pourriez-vous nous présenter en quelques points cette entité sacerdotale?

R/ Je suis Président de l’UCI nationale depuis 6 mois, mais Président de l’UCI diocésaine depuis 4 ans. Je pourrais vous dire que notre Association a une longue histoire. C’est une situation qu’elle a vécue comme Clergé depuis les années 30 lorsque les prêtres burundais se sont intégrés dans un Clergé composé essentiellement des Missionnaires, les prêtres burundais ont senti la nécessité de s’identifier par leur culture et ont fondé l’Union Apostolique et Culturelle des Prêtres Burundais (UACPB). C’était à Mugera en 1954, avec seulement 19 membres. C’était le point de départ d’une longue histoire que nous sommes en train de vivre aujourd’hui. Cette Association se proposait l’entraide spirituelle et intellectuelle pour la culture, la sanctification personnelle et l’apostolat.

Q/ L’union sacerdotale d’origine (UACPB de 1952), a connu une évolution dans la réalisation de ses objectifs. A-t-elle été bénéficiaire d’un acte d’approbation de la part des autorités ecclésiastiques? Si oui à quelle date, si non pour quelles raisons?

Je dirais que l’essentiel de ces objectifs est vécu aujourd’hui par l’Association. Mais la situation a évolué parce que l’Episcopat actuel a mis sur pieds en 1972 le Secrétariat Permanent du Clergé. Et l’Association a pris le nom de l’Union Apostolique du Clergé Burundais (UACB). Ce qui était à cette époque l’Union Apostolique et Culturelle des Prêtres Burundais est devenu Union du Clergé Murundi (UCM), c’était le 22 Novembre 1972. C’était déjà une seconde étape. Le 16 Mars 1978, l’Assemblé épiscopale du Burundi a approuvé, ad experimentum, la ligne de conduite de cette Association. Notons que l’Union du Clergé Murundi concernait seulement les prêtres burundais comme c’était dans le nom, mais après, l’Union du Clergé murundi (UCM) a évolué pour devenir Union du Clergé Incardiné(UCI). C’était pour permettre à tout prêtre incardiné, burundais ou non, d’en faire partie s’il en fait la demande. C'est-à-dire que dans l’UCI il y avait des prêtres incardinés qui n’étaient pas nécessairement burundais. C’était une ouverture que l’on avait créée pour faire entrer aussi les autres prêtres d’origines étrangères.

Devenu Union du Clergé Incardiné, le Secrétariat Permanent du Clergé (SPC) a changé aussi pour devenir Secrétariat Permanent du Clergé Incardiné. Alors les Statuts du Secrétariat Permanent du Clergé Incardiné ont été adoptés le 15 Juillet 1980 à Burasira. Ces Statuts n’étaient pas définitifs, parce que l’Association grandissant a dû les rendre définitifs. Les Statuts actuels sont donc définitifs. Ils ont été signés en 1993 à Burasira. Le 14 Juillet 1993 tous les membres de l’UCI présents à l’Assemblée plénière ont adopté ces Statuts définitifs. Et pour être encore plus précis, la Conférence des Evêques a approuvé ces Statuts définitifs le 26 Décembre 1995, dans une lettre adressée à Monseigneur Gervais Banshimiyubusa alors Président de l’Union du Clergé Incardiné. Voilà l’historique de notre Association.

Lire la suite...

JOURNEE DE PRIERE POUR LA SANCTIFICATION DES PRETRES A MUYINGA

La sainteté est un don et une tâche. Nous avons donc à nous ouvrir à Dieu, et nous investir pour une vie digne des choisis de Dieu…"Aujourd'hui comme dans le passé, les saints sont les évangélisateurs les plus efficaces. Prions pour que Dieu nous fait don de saints prêtres".



Les prêtres du diocèse catholique de Muyinga ont célébré la journée de prière pour la sanctification du prêtre. C'était ce mercredi 3 juillet à la cathédrale Notre-Dame de Lourdes de Muyinga. Une Récollection sous le thème : "La sanctification du prêtre au quotidien à travers ce ministère", a ouvert la journée.
Oui, la sainteté est un don et une tâche. Nous avons donc à nous ouvrir à Dieu, et nous investir pour une vie digne des choisis de Dieu, a-t-il martelé Monsieur l'abbé Sébastien HARERIMANA qui a prêché ladite Récollection. Un don parce que le prêtre participe à la sainteté de Dieu. Mis à part que, comme tout chrétien, il est appelé à la sainteté, le prêtre doit le vivre en tant qu'identifié au Christ par le sacrement de l'ordre. Il doit se laisser sanctifier par les choses saintes dont il est l’intendant. D'autre part, la sainteté est une tâche où le prêtre doit s'engager à œuvrer pour devenir saint.

Lire la suite...

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 27 invités et aucun membre en ligne