Vous êtes ici : HomeDiocèsesMuyingaNouvelles Muyinga

Nouvelles Muyinga

NOTRE EVEQUE CELEBRE SON 16 ANNIVERSAIRE D’EPISCOPAT

Notre Evêque, Son Excellence Monseigneur Joachim Ntahondereye célèbre  son 16ème  anniversaire d’ordination épiscopale ce 1er Mars à la Cathédrale Notre Dame de Lourdes de Muyinga.

Dans son homélie, où il avait fait choix des textes dédiés à la célébration du Sacré-Cœur de Jésus – car nous sommes le premier vendredi du mois-, il a  rappelé le rôle du Bon Pasteur.  C’est un Pasteur qui ne confond pas une brebis et une autre. Il connait chacune d’elle, l’aime profondément et sait de quoi elle a besoin. Quelle personne, super intelligente soit-elle, aurait cette prétention et surtout  dans un diocèse ayant plus d’un million et demi d’habitants ? Seul Dieu en est capable. Et pourtant Dieu a besoin de personnes disponibles pour partager sa mission de pasteur. Ce qu’il nous demande, c’est de prier le Maitre de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson qui est toujours abondante. « Et il l’a toujours fait à voir combien depuis mon ordination épiscopale il n’a pas cessé d’augmenter le nombre de prêtres qui acceptent de collaborer à cette noble mission de pasteur », a-t-il ajouté.

Lire la suite...

UN NOUVEAU AUMONIER POUR LA 3ème REGION MILITAIRE

Le nouvel Aumônier, Abbé Lambert Ngendabanyikwa a pris possession de l’Aumônerie de la 3ème Division Militaire ce dimanche 3 février. Cela a eu lieu lors d’une messe présidée par l’Evêque du Diocèse Catholique de Muyinga, S.E. Mgr Joachim Ntahondereye, dans le Camp Militaire de Mukoni.

Commentant, les textes du jour, l’Evêque lui a dit : «  Le Prophète est celui qui parle au Nom de Dieu,  Ce n’est pas celui qui prédit l’avenir comme certains le  prétendent. C’est le témoin de la vérité de Dieu au milieu des hommes, en parole et en acte, la vérité qui s’accomplit  dans l’amour qui n’est pas égoïste et c’est pourquoi il ne mâche  pas les mots. Ce qui lui attire beaucoup d’ennemis. Toutefois il ne doit pas fléchir les bras (….). Tu es appelé à harmoniser ton état de sacerdoce ministériel à l’état d’Officier Supérieur de l’Armée que tu es après une année de formation à l’ISCAM. Sache que le Christ et son Eglise s’attendent que ton sacerdoce prophétique  prime toujours  sur tout et que tu deviennes comme le Comme le ferment dans la pâte de ce corps  militaire. Tu es appelé à aider tes frères et sœurs dont tu as la charge,  à être lumière et sel au milieu des autres frères non chrétiens, les aider à se donner pour l’amour de leur patrie : voilà ta mission».

Lire la suite...

L’EVEQUE ECHANGE LES VŒUX AVEC LES TRAVAILLEURS ŒUVRANT AU SIEGE DU DIOCESE

 

Dimanche, le 03 Février 2019, vers 14h00 de l’après midi, au Bar du Séminaire Saint Pie X de Muyinga, l’air avait changé, une multitude d’hommes et de femmes bien endimanchés pour une fête! Ce sont les  salariés des services  généraux du Diocèse : l’ODEDIM-CARITAS, l’Economat Général, le Bureau Pastoral  dans tous leurs domaines d’activités, accompagnés de leurs époux (ses) pour l’échange des Meilleurs vœux autour de S.E. Mgr Joachim NTAHONDEREYE, Evêque  du Diocèse de Muyinga.

Sous un accueil chaleureux, l’Evêque laissait transparaitre  sa joie  sur son visage  toute la fête durant et  il l’exprimera dans  son discours à travers le chant « Ndanezerewe ndahimbawe…» résumant ainsi les sentiments de joie qui habitaient profondément son cœur.

Dans son discours, le Représentant des travailleurs Monsieur Vénuste RUKUMIRA, a souhaité à l’Evêque les Meilleurs Vœux du Nouvel An 2019 ; ensuite, exprimant  la volonté  de ses collègues, et en leur nom, il lui a promis une génisse nommée IYAMUCO qui lui sera remise le 1er Mai 2019, lors de la fête du travail et des travailleurs. Par là ils ont exprimé leur désir de revoir  l’Evêque parmi eux ce jour-là.

Lire la suite...

CELEBRATION DE LA XXIIIème JOURNEE MONDIALE DE LA VIE CONSANCREE A MUYINGA.

Les consacrées œuvrant dans le diocèse de Muyinga ont célébrée  la Journée Mondiale de la Vie consacrée ce Dimanche 3 février à la Cathédrale Notre Dame de Lourdes de Muyinga.

Préparation de la fête de la XXIIIème journée mondiale de la vie consacrée a commencé par une prière de Neuvaine, sous le thème « AVEC LES JEUNES, PORTONS L’EVANGILE A TOUS ». Au cours de cette neuvaine, les consacrés, soutenus par les autres fidèles, ont prié profondément pour les jeunes avec un regard centré sur Dieu, pour que les jeunes puissent s’ouvrir à l’esprit missionnaire afin d’annoncer l’Evangile de Dieu,  qui donne sens et joie de leur vie. La neuvaine a été coiffée par une récollection de toute une journée où la méditation était : « SOYONS FIDELE A NOTRE VIE CONSACREE ». Le prédicateur a demandé aux  Frères et Sœurs consacrés  de rester vigilants pour que la lumière qui est en eux ne s’éteigne pas. Le prédicateur nous a rappelés aussi l’objectif de cette fête pour cette année selon le Pape François : Rendre grâce à Dieu, Célébrer ensemble les merveilles de Dieu pour ceux qui vivent la vie consacrée et Connaitre la grandeur de la vie consacrée.

Lire la suite...

VISITE DE TRAVAIL DE SON EXCELLENCE L’EVEQUE AUX TRAVAILLEURS DE L’ODEDIM.

« La Caritas est le bras droit de l’Eglise Catholique. Pour cela, vous  les travailleurs de l’ODEDIM,  vous êtes appelés à vivre  l’amour et l’unité dans votre organisation »

Son Excellence Monseigneur Joachim NTAHONDEREYE a effectué ce lundi 12 Novembre, une visite de travail aux travailleurs de l’Organisation Diocésaine pour l’Entraide et le Développement Intégral de Muyinga (ODEDIM) œuvrant au chef-lieu du Diocèse de Muyinga.

Dans son discours aux travailleurs rassemblés, comme d’habitude tous les lundis à 7h30, devantle Bureau de son Siège, Mgr l’Evêque et Représentant Légal de l’ODEDIM, les a interpelés par deux questions : « Est-ce-que vous vous sentez plus membres de la Caritas ou vous vous sentez plus de l’ODEDIM » ? C’est une question qui n’avait bas besoin de réponse. En effet, a-t-il continué, « la Caritas est le bras droit de l’Eglise Catholique. Pour cela, vous les travailleurs de l’ODEDIM, vous êtes appelés à vivre l’amour et l’unité dans votre organisation ». Un second message qu’il leur a adressé, est qu’ils exercent leur Mission de travail au chef lieu du Diocèse.

Pour ce, ils ne doivent pas oublier qu’ils sont sous la direction du Vicaire Général Monseigneur Protais NKURIKIYE. Ce dernier coordonne tous les services de la Pastorale et par conséquent les travailleurs de tous ses services. De plus, l’Evêque les a encouragés à continuer la bonne habitude qu’ils ont déjà entreprise de s’entraider dans les différentes circonstances heureux ou malheureux que chacun d’entre eux traverse : "C’est un signe d’amour et de fraternité". C’est dans ce souci que la Commission Diocésaine Justice et Paix a été transférée dans l’ODEDIM en vue de manifester que l’Amour et la Justice sont intimement unis.


L’Evêque n’a pas manqué à suggérer au Chef Exécutif de l’ODEDIM, Monsieur l’Abbé Isaac KARIKURUBU de penser à la mise en place d’une Boite à suggestion pour permettre à ceux qui ont peur d’exprimer leur doléance publiquement de le faire de façon discrète. Signalons que la visite de ce genre est la première depuis la fondation de l’ODEDIM en 2009. L’ODEDIM est une organisation diocésaine qui est au service de la population des Provinces Muyinga, Kirundo, Karusi et une partie de Ngozi. La population bénéficie des projets qu’il réalise mais aussi par le travail qu’il offre. L’ODEDIM compte environ 300 travailleurs à sa charge.

 

Abbé Evariste HARERIMANA

Chargé de la Communication du Diocèse

 

LE SANCTUAIRE DE BONERO-LOURDES DU DIOCESE DE MUYINGA

                      
C’était en date 12/11/2000 que feu Son Excellence Monseigneur Jean Berchmans NTERERE, a déclaré « Sanctuaire de Marie » l’Eglise de Bonero.

En effet, l’année 2000 était une année spéciale dans l’Eglise Universelle. On célébrait le grand jubilé de 2000 de la Rédemption. Au niveau local, le Diocèse avait organisé des célébrations en vue d’aider les chrétiens à bénéficier et vivre de façon effective les grâces de ce jubilé. C’est dans cette perspective que la date du 12 novembre 2000 était dédiée au « Jubilé de la femme et des familles » où les cérémonies devraient avoir lieu sur la colline de Bonero, une des succursales de la paroisse de Gisanze.

Dans ses mots d’accueil adressés à l’évêque et au peuple de Dieu réuni pour cette célébration, le Père Modesto TODISCHI, alors curé de Gisanze, sous la mouvance de l’Esprit, dirai-je, s’est exprimé ainsi : « Chers frères et sœurs en Christ, comme il est magnifique de nous retrouver ensemble ici, si nombreux et en qualité de peuple de Dieu. Soyez les bienvenus, que Dieu vous bénisse ». Il a continué en décrivant le lieu d’accueil : « …le lieu où nous sommes, c’est dans une propriété cultivée et fertile, signe de la paternité et la bonté de Dieu qui nous nourrit. C’est sous un ficus, un arbre traditionnellement très symbolique. Il servait de lieu de prière à nos ancêtres, et de ses écorces se fabriquaient des vêtements. Aussi nos premiers catéchumènes se rassemblaient sous l’arbre pour des séances de catéchèse. Cet arbre est ainsi un souvenir du Dieu Tout-Puissant, le Dieu de nos ancêtres… » . Il ne savait pas que quelques instants après, ce lieu allait être déclaré un lieu de pèlerinage.

Lire la suite...

OUVERTURE DU JUBILE D’OR DANS LE DIOCESE DE MUYINGA

                               
C’est ce samedi 8/9/2018, à la Cathédrale Notre Dame de Lourdes, que le Diocèse de Muyinga avait la joie de fêter solennellement l’Ouverture des célébrations de son jubilé d’or et l’Ouverture de l’année pastorale 2018-2019. Après la lecture de la Bulle du Pape pour l’érection du Diocèse de Muyinga du 5 septembre 1968, le cor a sonné, l’hymne du Jubilé a retenti suivi des acclamations du peuple de Dieu rassemblé dans la Cathédrale qui était pleine à claquer.  

Dans son homélie de circonstance, Son Excellence Monseigneur Joachim Ntahondereye, commentant le texte du jour de la Généalogie de Jésus, a dit : « Le Seigneur n’attend pas que nous soyons des saints pour venir à nous. Si cela, était vrai, il ne se serait pas incarné au saint d’un peuple de pécheurs comme nous l’a révélé cette liste de noms. De même, il n’aurait pas visité la Vierge Marie, jeune fille de Nazareth. Et ce Diocèse de Muyinga ne serait même pas aujourd’hui né ». A partir de là, il a appelé le peuple de Dieu rassemblé, au respect de l’autre, surtout cet autre fragile, comme la vie de l’enfant dès sa conception maternelle car on ne sait pas le projet de Dieu sur cet enfant, comme ni les habitants de Nazareth ni même ses parents ne savaient ce qui était caché dans l’enfant Marie à sa naissance.

L’évêque a souhaité que cette année jubilaire commencé ce 8 septembre 2018 et dont sa clôture se projette le 5 septembre 2020, soit une année de grâces et surtout pour tous ceux qui se sont séparés de l’Eglise. Il a aussi promis que prochainement il sort un document qui va permettre aux curés d’aider leurs ouailles à vivre profondément cette année à l’exemple de celle de la Miséricorde que le Pape François nous avait accordé l’an 2015. Signalons que l’ouverture de ce jubilé a coïncidé miraculeusement avec la fête de la Nativité de la Vierge Marie.
                            
Les cérémonies ont vu la participation des évêques comme Mgr Blaise NZEYIMANA du Diocèse de Ruyigi, MGR Georges BIZIMANA coadjuteur de Bubanza, les évêques émérites MGR Evariste NGOYAGOYE et MGR Stanislas KABURUNGU, les vicaires généraux, des Recteurs des Grands Séminaires du Burundi, des religieux et religieuses, des autorités civiles et Politiques et beaucoup de fidèles laïcs. Tous d’un seul cœur, louaient le Seigneur pour les bienfaits accordés à son peuple en nous donnant le Diocèse de Muyinga


                          
A la fin de la célébration eucharistique, l’évêque a prononcé un discours d’ouverture solennelle de la Nouvelle année pastorale 2018-2019 qui abondera dans l’Esprit de l’année Jubilaire avec comme thème : « Recevons ce don du Jubilé et les Actes synodaux de notre diocèse, pour que le Christ fasse de nous des pépinières de Paix et de Réconciliation pour le Développement Intégral ». Ainsi, il a donné rendez-vous le 8 décembre comme date de présentations des actes du Synode.

                                                                                                         Abbé HARERIMANA Evariste


ORDINATION SACERDOTALE A MUYINGA.

                    

C’est ce samedi le 14/07/2018 qu’ont eu lieu l’ordination sacerdotale et diaconale, la collation des ministères d’Acolytat et de Lectorat à la Paroisse Saint Pie X de Gitaramuka.
Présidée par l’Évêque du Diocèse, Son Excellence Monseigneur Joachin Ntahondereye, les cérémonies ont commencé à 10h00. La communauté chrétienne de la paroisse Gitaramuka avait répondu massivement à cet événement si attendu, car il faisait exactement douze ans sans qu’on accueille une Ordination dans cette paroisse.  Comme le disait le Curé d’Ars, Saint Jean Marie Vianney, le Prêtre est un don du cœur de Jésus. Et par ailleurs, c’est Dieu qui se choisit des pasteurs selon son Cœur (Jr3, 15).  Le diocèse de Muyinga a donc eu la joie de recevoir ce cadeau du ciel de deux Prêtres, Messieurs les Abbés Manirakiza Patrice natif de Gitaramuka et Harerimana Prudence natif de la Paroisse Gasorwe, quatre diacres, dix acolytes et sept Lecteurs.
Dans son Homélie, l’évêque a surnommé ces jeunes prêtres « Buntu » ce qui veut dire Toute bonté. Ainsi, « vous êtes ordonnés pour éduquer les burundais et le Burundi à la bonté. N’ayez pas peur de témoigner de ce que vous êtes », a-t-il martelé en commentant les textes liturgiques du jour. C’était donc une joie extrême qui se profilait sur tous les visages tout au long des cérémonies de cette journée inoubliable pour la Paroisse de Gitaramuka.
Les cérémonies ont été rehaussées par des autorités de marque comme le Ministre ayant les travailleurs et le travail en ses attributions, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le deuxième vice Président de l’Assemblée Nationale, le Secrétaire Général du Parti au pouvoir, le Gouverneur de la Province de Karusi et l’Evêque du diocèse Anglican de Buhiga, pour ne citer que ceux-là.  
On y remarquait aussi la présence de nombreux natifs de la Province de Karusi œuvrant à Bujumbura, Gitega et autres provinces. Ces derniers se sont donné corps et âme pour la réussite de cette fête par leur soutien tant matériel que moral. L’évêque leur a été très reconnaissant et les a encouragés de continuer à manifester leur fierté d’appartenir à une famille qu’est l’Eglise.
Nous rendons grâce à Dieu pour ces nouveaux apôtres de Jésus dans son champ. Nous leur souhaitons un fructueux apostolat et leur promet une prière continuelle pour cette noble mission.

                                                                  Abbé Evariste Harerimana
                                                    Chargé de la communication - Diocèse Muyinga.

Diyoseze ya Muyinga yavuye hasi mu kugwanya inzara

Ikigo c’uburimyi n’ubworozi ca Mutwenzi muri Paruwasi Kanyinya intara ya Kirundo, Diyosez Muyinga ni ikigo ca mbere c’akarorero mu guteza imbere ivy’uburimyi n’ubworozi. Kuva kivutse 1995, ico kigo kirakora cane mu gutanga ubumenyi ku barimyi-borozi bo mu karere k’uburaruko hamwe n’ibijanye no guhingura ibirimwa kugira bahangane n’ingorane z’inzara.

Lire la suite...

Vivre les biens Spirituels de l’année de la Miséricorde au sein du Clergé de Muyinga

La journée du 3 juin 2016 n’a pas été normale pour la plupart des prêtres qui œuvrent dans la vigne du Seigneur ici et là au monde entier mais surtout dans notre Eglise locale sise à Muyinga.
Cette journée, pour le clergé de notre Diocèse, était dédiée au Rite spécial d’entrer par la Porte de la Miséricorde divine ,et bénéficier comme tous les autres Chrétiens au milieu desquels nous vivons, les indulgences relatives à ce Rite tel que promulgué par notre Saint Père, le Pape François.

v1


Le clergé de Notre Diocèse s’est préparé à ce Rite depuis la semaine du 16 au 21.05 par une session de réflexion faite en deux groupes alternés pendant trois jours pour chaque groupe , sur la comprehension et l'appropriation du contenudesdocuments du Pape publiés au cour de cette année même , qui sont d'abord l'exhortation post synodal "Amoris laetitia"et le motu proprio "mitis judex Dominus Jesus"en rapport avec la declaration de la nullité du Mariage .cette session prenait place des instructions prévues parmi les étapes de l’entrée par cette Porte Sainte.

Lire la suite...

Le Prêtre, objet et instrument de la miséricorde divine

« Le Prêtre, objet et instrument de la miséricorde divine ».Tel est le thème autour duquel le premier groupe des prêtres du Diocèse de Muyinga (plus de 30 prêtres) a tourné saméditation pendant 5 jours de retraite au Foyer de Charité de GIHETA du 10 au 15 janvier 2016.Ce thème s’inspire de l’Année Sainte du Jubilé  Extraordinaire de la Miséricorde que Sa Sainteté le Pape François a ouverte le 8 décembre 2015.

1
Le prédicateur de la retraite était le Père Hermès COYITUNGIYE (Père de Schoenstatt). Pendant 5 jours, le prédicateur a aidé les prêtres à remuer et à ruminer le thème ci-haut cité dans l’optique de voir combien notre Seigneur est miséricordieux au point de se permettre de confier aux hommes pécheurs et faibles sa mission très délicate de répandre son Pardon et de proclamer sa Parole à ses enfants.

Notre prédicateur n’a pas cessé de nous montrer combien la noble mission à laquelle le Seigneur nous a associés n’est pas à la hauteur de la seule force humaine et que par conséquent, nous reconnaissants, nous autres dans le rang de nos frères pécheurs que nous servons, nous sommes appelés à recourir constamment à cette source sanctifiante à laquelle nous abreuvons nos frères qu’est le sacrement de la Réconciliation.

«Prêtre, tu es toi aussi l’objet de la miséricordedivine», nous a exhortés le prédicateur. Il mérite la louange notre Dieu qui met sa confiance en des hommes pécheurs. C’est à ce niveau que nous comprenons bien que les pensées divines dépassent de loin les pensées humaines. Que le Seigneur soit loué!

Comme le Psalmiste le disait étonnamment:: «Qu’est donc le mortel que tu t’en souviennes,le fils d’Adam que tu le veuilles visiter ?A peine le fis–tu moindre qu’un dieu, tu le couronne de gloire et de beauté » (Ps8, 5-6).

Lire la suite...

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 31 invités et aucun membre en ligne