Vous êtes ici : AccueilDiocèsesMuyingaNouvelles MuyingaJOURNEE DE REFLEXION ET D’ECHANGE SUR LES NTIC POUR LES PRETRES DE MUYINGA.

Nouvelles Muyinga

JOURNEE DE REFLEXION ET D’ECHANGE SUR LES NTIC POUR LES PRETRES DE MUYINGA.

« Le prêtre en tant que pasteur ne doit pas se méfier des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. Il doit au contraire profiter des opportunités que ces dernières lui offrent pour les mettre au profit de la pastorale de l’Eglise ».



Les prêtres du diocèse Catholique de Muyinga ont eu ce lundi 27 mai, au Centre Isidore Bakanja, une journée de réflexion et d’échange sur « Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) au service de l’Evangélisation ». Le conférencier était Monsieur l’Abbé Dieudonné NIBIZI, Directeur du CEDICOM (Centre Diocésain de Communication de l’Archidiocèse de Bujumbura).

Le pasteur d’aujourd’hui doit se rendre compte des mutations en cours, se préparer à une évangélisation du nouveau continent digital. Il ne doit pas non plus négliger les risques liés aux NTIC mais au contraire s’engager concrètement à travers une action individuelle et collective pour répondre au message du Christ : « Allez dans le monde entier et proclamez la Bonne Nouvelle à toute créature ». En effet, les habitants de ce nouveau continent digital ont besoin de l’Evangile. Si notre cher pape François nous appelle à aller aux périphéries, nous devons rejoindre aussi ces fils et filles de Dieu pour faire incarner le Fils de Dieu là-même.

 

Le prêtre en tant que pasteur ne doit pas se méfier des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. Il doit au contraire profiter des opportunités que ces dernières lui offrent pour les mettre au profit de la pastorale de l’Eglise. En effet, le message livré par les NTIC atteint même les absents, il peut être partagé à l’infini. Le message circule rapidement et peut être conservé sur ces support. Ces NTIC permettent aussi l’interaction entre l’émetteur et le récepteur sous les ses différents formats : texte, son, image, vidéo. On doit donc profiter de ces opportunités pour faire l’annonce de l’évangile, ce qui suppose un changement de mentalité de tout en chacun.

Les participants ont pu exprimer leur satisfaction de cette conférence tout en exprimant leurs inquiétudes quant aux dangers et risques que présentent ces NTIC. Ceci fera l’objet d’une seconde journée à programmer dans les jours à venir.

Signalons que cette rencontre ouverte par Monseigneur Protais NKURIKIYE, vicaire Général du Diocèse de Muyinga , entre dans la formation permanente du clergé.

                                                                                                                          Abbé Evariste Harerimana

                                                                                                                          Chargé de la Communication.

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 29 invités et aucun membre en ligne