Vous êtes ici : AccueilDiocèsesNgoziNouvelles NgoziCélébration du Jubilé d’Or d’Ordination épiscopale de son Excellence Monseigneur Stanislas KABURUNGU

Nouvelles Ngozi

Célébration du Jubilé d’Or d’Ordination épiscopale de son Excellence Monseigneur Stanislas KABURUNGU

                                   

Du 25 au 26 janvier 2019, le Diocèse de NGOZI a vécu un événement inoubliable, la célébration du Jubilé d’or d’Ordination épiscopale de Son Excellence Monseigneur Stanislas KABURUNGU, évêque émérite du Diocèse de NGOZI. En effet, il a été nommé le 5 septembre 1968 et ordonné Evêque le 25 janvier 1969, en la fête de la conversion de saint Paul, pour succéder à son Excellence Monseigneur Andréa MAKARAKIZA qui venait d’être nommé Archevêque de l’Archidiocèse de GITEGA. Depuis, il a guidé le peuple de Dieu de Ngozi jusqu’au 14 décembre 2002 pour passer le témoin à son Excellence Monseigneur Gervais BANSHIMIYUBUSA, l’actuelle Archevêque de l’archidiocèse de BUJUMBURA. Après l’installation de celui-ci en date du 22 février 2003, Monseigneur Stanislas est allé vivre à BUSIGA jusqu’à ce jour.  

    La fête a été débutée par une très belle veillée culturelle organisée dans les enceintes de la Procure d’Accueil saint Charles Borromée de Ngozi le 25 janvier 2019 soir, en présence de tout l’épiscopat du Burundi d’une délégation de l’épiscopat de Tanzanie, de l’Evêque auxiliaire du diocèse de Mbarara en Ouganda, des membres de la famille de sang de Son excellence Monseigneur Stanislas Kaburungu, sans parler des prêtres, religieux et religieuses de Ngozi et d’ailleurs, ainsi que diverses autorités du Burundi amies du jubilaire.

    Présidée par Son Excellence Monseigneur Gervais BANSHIMIYUBUSA, la célébration eucharistique qui a inauguré cet événement a commencé à dix heures dans la cathédrale et a vu la participation, de son Excellence Monseigneur le Nonce Apostolique, onze évêques burundais, trois évêques tanzaniens, trois évêques rwandais, un évêque Ougandais et un nombre impressionnant de prêtres, de religieuses et religieux ainsi que des laïcs, à commencer par ceux qui occupent diverses hautes fonctions dans le pays.

    Au début de la Célébration, Son excellence Monseigneur le Nonce Apostolique a lu le message envoyé par le Saint Père pour l’occasion et a tenu à souligner que l’habitude est de célébrer le jubilé d’argent d’ordination épiscopale, mais que le jubilé d’Or est hors du commun. Au cours de son homélie, son Excellence Monseigneur Simon NTAMWANA, Archevêque de l’Archidiocèse de Gitega, a fait noter que le jubilé d’ordination épiscopale est un événement inouï dans l’Eglise du Burundi et a remercié le jubilaire pour son témoignage.

 

 

         Vers la fin de la célébration, cinq discours ont été prononcés.

1)    Celui de son Excellence Monseigneur Gervais BANSHIMIYUBUSA, Archevêque de l’archidiocèse de Bujumbura et Administrateur Apostolique du diocèse de Ngozi, au cours duquel il a remercié Son Excellence Monseigneur Stanislas KABURUNGU pour avoir guidé le diocèse pendant la période de turbulence dans le pays. Citant les années 1972-1973, 1988, 1993, il a souligné que Monseigneur Stanislas est resté serein et ferme dans la vérité comme d’ailleurs sa devise l’y invitait « La vérité vous libérera» (Jn 8,32). Il n’a pas oublié de souligner l’effort qu’il a fourni pour que l’Université de Ngozi, première Université privée du Burundi, soit fondée.   

2)    Celui de son Excellence Monseigneur Joachim NTAHONDEREYE, évêque du Diocèse de Muyinga et Président de la Conférence des Evêques Catholiques du BURUNDI (C.E.C.A.B) qui a comparé le jubilaire avec Saint Dominique Savio pour son franc-parler et pour sa manière de vivre les événements qui lui arrive.  

3)    Celui de Son Excellence Monseigneur Philippe RUKAMBA, Evêque de BUTARE et Président de la Conférence des Evêques Catholiques du RWANDA qui a dit que Son Excellence Monseigneur Stanislas KABURUNGU est un don pour les trois conférences épiscopales de la République Démocratique du Congo, du Rwanda et du Burundi pour les diverses situations qu’il a su éclairer grâce à ses connaissances et compétences dans le domaine historique.    

4)    Celui du représentant du Gouvernement du Burundi, Son Excellence Monsieur le Ministre Félix MPOZERINIGA, qui a remercié Son Excellence Monseigneur Stanislas KABURUNGU pour les leçons tirées de ses serments et entretiens, surtout depuis septembre 1980 jusqu’en juin 1984, quand il fréquentait encore le Petit Séminaire Saint Joseph de Mureke.



5)    Celui de Son Excellence Monseigneur Stanislas KABURUNGU lui-même qui a parlé brièvement de sa vie en montrant, avec fierté, qu’il était destiné à être catholique. En effet, son Père était originaire de Muramvya et a été baptisé par un prêtre Allemand, sa mère originaire de Kirundo et baptisée par un prêtre Belge et lui est né à Gisanze en province de Muyinga et a été baptisé par un prêtre Italien. Quant à ce qu’il aurait fait en ces 50 ans d’épiscopat, il a dit qu’il lui serait difficile de donner des précisions d’autant plus que ce qu’il a fait et qu’il ignore est de lui supérieur à ce qu’il sait.    
Après la Célébration Eucharistique, les invités d’honneur ont été accueillis dans les enceintes de la Procure d’Accueil Saint Charles Borromée de NGOZI pour le dîner au cours duquel des cadeaux ont été donnés à l’évêque jubilaire et d’autres discours prononcés, discours centrés surtout sur les témoignages comme celui de sa petite sœur et celui de son ami de longue date Son Excellence Monseigneur Paul RUZOKA, Archevêque de Tabora en République Unie de Tanzanie.


A son Excellence Monseigneur Stanislas KABURUNGU, le diocèse de Ngozi s’unit à toute l’Eglise pour lui dire « Ad multos annos » !

Par Abbé Marc MANIRAKIZA,
Prête chargé de la Communication
Sociale dans le diocèse de NGOZI
   

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 36 invités et aucun membre en ligne