Vous êtes ici : HomeDiocèsesNgoziNouvelles NgoziLE SEMINAIRE SAINT JOSEPH DE MUREKE EN LIESSE

Nouvelles Ngozi

LE SEMINAIRE SAINT JOSEPH DE MUREKE EN LIESSE

Ce 23 mars 2019, le Petit Séminaire Saint Joseph de Mureke était en liesse lors de la célébration de la solennité de Saint Joseph époux de la Vierge Marie, son Saint Patron. Normalement, l’Eglise universelle solennise Saint Joseph le 19 mars, mais le Séminaire s’est permis un petit décalage de quatre jours pour célébrer Saint Joseph avec éclat le week-end étant donné que, cette année, la solennité était tombée en semaine. En plus des séminaristes, des formateurs, des enseignants et du personnel œuvrant au Séminaire, étaient présents les anciens du Séminaire, prêtres et fidèles laïcs ainsi que d’autres hôtes de marque, parmi lesquels, certains parents des séminaristes. Les cérémonies ont débuté par une sainte messe en l’honneur de Saint Joseph célébrée à partir de 10h00 dans la chapelle du Séminaire par Monseigneur Aloys RWANKO, Vicaire Général du diocèse de NGOZI.

                        

Lors de son homélie, le Vicaire Général a dit que le Petit Séminaire est le bon berceau qui a porté une multitude de prêtres et de fidèles laïcs. Il a invité tout le monde, anciens du Séminaire ou non à exulter car, Saint Joseph n’est pas le Saint Patron du Séminaire de Mureke seulement, mais de toute l’Eglise universelle. Il est revenu sur les qualités qui l’ont caractérisé et a invité tout un chacun à prendre Saint Joseph comme son modèle.
Vers la fin de la célébration, des riches témoignages et discours pleins de conseils ont été prononcés. Le représentant des anciens du Séminaire de Mureke a demandé aux petits séminaristes de respecter leurs formateurs s’ils veulent devenir des hommes de confiance. Après l’Ite Missa est, les invités se sont dirigés, au rythme du son des tambours joués par les séminaristes, vers la grande salle du Séminaire pour les agapes fraternelles agrémentées par les animations des séminaristes et des discours.

 


                        

Parmi les discours prononcés, il convient de signaler celui de l’abbé Privat NDEREYIMANA, Recteur du Séminaire qui a remercié tous ceux qui avaient répondu présents à l’invitation avant de présenter la situation du Séminaire. Ayant ouvert ses portes en 1953, ce Petit Séminaire a formé beaucoup de Burundais prêtres ou fidèles laïcs et tous les bénéficiaires en sont très reconnaissants. Malheureusement, depuis deux ans, il souffre d’un manque d’enseignants et cela constitue un grand défi et une grande préoccupation pour les formateurs. Il en a profité pour demander aux autorités scolaires de s’investir pour la résolution de ce problème. Un autre problème qui a été soulevé, cette fois-ci, par le président du comité des parents est celui de la vétusté des trois marmites utilisées pour préparer la nourriture des séminaristes. Considérant leur prix, il a avoué que les parents ne sont pas en mesure de les acheter et a demandé aux âmes de charitables de leur donner un coup de main.

                    

Réagissant à cette requête, l’actuel Ministre des Finances et du Budget, Monsieur Domitien NDIHOKUBWAYO, qui  est lui-même un ancien du Séminaire a promis d’y pourvoir.   
Les cérémonies ont pris fin après une prière à16h30 min.

Abbé Marc MANIRAKIZA
Prêtre chargé des MCS dans le diocèse de NGOZI

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 35 invités et aucun membre en ligne