Vous êtes ici : AccueilDiocèsesNgoziNouvelles NgoziQUATRE JOURS D’EVANGELISATION ET DE PRIERE DANS LA PAROISSE DE NGOZI

Nouvelles Ngozi

QUATRE JOURS D’EVANGELISATION ET DE PRIERE DANS LA PAROISSE DE NGOZI

Le Seigneur envoie son serviteur Moïse pour dire à son peuple qu’Il existe, qu’Il entend, qu’Il voit, et qu’Il descend pour sauver l’homme.

                 

                 Père René Mihigo, le prédicateur

Depuis l’après-midi du jeudi 12 septembre jusqu’à la fin de la matinée du dimanche 15 septembre 2019, la paroisse Cœur Immaculé de Marie de Ngozi vivra au rythme de l’«Evangélisation» organisée par le Renouveau Charismatique dans le cadre de la célébration du jubilé d’argent de leur Mouvement. Présidée par Révérend Père René Mihigo, un prêtre Assomptionniste originaire de l’Archidiocèse Catholique de Bukavu en République Démocratique du Congo, cette « Evangélisation » se déroule au Stade « Ku Gasaka » de Ngozi. Quatre séances sont prévues à savoir : le jeudi 12 septembre de 15h00 à 17h30 min, le vendredi 13 septembre de 14h00 à 17h00, le samedi 14 septembre de 10h00 à 16h00 et le dimanche de 8h30 à 11h30min.

Malgré le crachin, dans l’après-midi de ce jeudi, un grand nombre de chrétiens de la ville de Ngozi composés de fidèles laïcs, de consacrés, de jeunes, d’enfants, de personnes âgées ainsi que des personnes avec handicaps, ont répondu massivement présents au rendez-vous. Ils sont restés suspendus sur les lèvres du prédicateur pendant une heure et demi, à partir de 15h30 min.


Les fidèles laïcs ont répondu présents au rendez-vous de l’ « Evangélisation»

Le premier enseignement était centré sur le thème « Je suis le Dieu de ton Père, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob » (Exode 3,6). Avant de commencer, le prédicateur a tenu à remercier les autorités administratives du pays ainsi que les autorités diocésaines pour lui avoir donné l’opportunité de parler à ses frères. S’appuyant sur le texte du livre de l’Exode, il a introduit sa prédication en disant que le Seigneur appelle chaque fois qu’il voit que son peuple est dans la misère. Il envoie son serviteur Moïse pour dire à son Peuple qu’Il existe, qu’Il entend, qu’Il voit, et qu’Il descend pour sauver l’homme. Toutefois, avant de donner la mission à Moïse, il lui dit : « Ote tes sandales de tes pieds » ! C’est-à-dire, enlève tout ce qui t’empêche d’entendre et de voir la misère de ton frère, de ta sœur, de ton voisin. Moïse avait vécu à la cour de Pharaon, il avait bénéficié d’une bonne éducation, mais, il n’a jamais oublié qu’il était Juif, il n’a pas oublié la misère de ses frères et sœurs. C’est pour cela que le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob est passé par lui pour libérer son Peuple. Il n’a pas voulu libérer le pays, mais les hommes de ce pays, les libérer des Egyptiens, de Pharaon, du péché. Pour bénéficier de la libération de la part de Dieu, nous devons accepter que nous sommes faibles, que nous sommes des pécheurs car, selon Père René, les Egyptiens et Pharaon sont en nous et nous empêchent de recevoir la bénédiction de Dieu. Or, pour recevoir cette bénédiction, nous devons accepter d’ouvrir notre cœur à Dieu et tourner le dos aux divinités. C’est ainsi qu’il a invité toute personne présente qui n’adorait pas le seul Vrai Dieu à revenir à lui avant qu’il ne soit tard.

Après l’enseignement, les participants ont procédé à l’intériorisation, à la prière d’intercession et à l’exercice de charismes avant que le Seigneur ne passe pour opérer ses prodiges.


Les consacrés suivent la prédication.

La séance a été clôturée par une bénédiction du Saint sacrement, après les témoignages de certains fidèles ayant été témoins de la Puissance de Dieu qui vient à la rencontre de nos misères pour nous sauver.

Par Abbé Marc MANIRAKIZA

 

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 15 invités et aucun membre en ligne