Vous êtes ici : HomeDiocèsesRutanaNouvelles RutanaPAROISSE JESUS MISERICORDIEUX DE KABINGO : CEREMONIES DE PASSATION DES CLES ENTRE LE P. MARC ET LE P. JEROME, CURE SORTANT ET CURE ENTRANT

Nouvelles Rutana

PAROISSE JESUS MISERICORDIEUX DE KABINGO : CEREMONIES DE PASSATION DES CLES ENTRE LE P. MARC ET LE P. JEROME, CURE SORTANT ET CURE ENTRANT

kabingo

Le 9/9/2018 fut une date inoubliable pour la paroisse Jésus Miséricordieux de Kabingo. Il y avait un événement triple :

-    D’abord, les félicitations aux deux nouveaux consacrés natifs de la paroisse qui avaient émis leurs premiers vœux quelques jours avant. Il s’agissait de frère Etienne NIBIGIRA de la Congrégation des Apôtres du Bon Pasteur et de la Reine du Cénacle et de sœur Basilice KWIZERA de la Congrégation des sœurs Bene Mariya.

-    Ensuite, les adieux aux prêtres qui servaient la paroisse depuis des années. Il s’agissait du père Marc NDUWIMANA, premier curé de ladite paroisse dès sa fondation en 2012 ; et du père Adrien CISHAHAYO, qui était vicaire paroissial depuis trois ans.

-    Enfin, l’accueil des nouveaux prêtres dans la paroisse qui allaient y exercer leur apostolat. Il s’agissait du Père Jérôme MANIRAKIZA, nouveau curé et du père Désiré GAHUNGU, vicaire paroissial.

Parmi tous ces événements, une cérémonie était spéciale et particulière : c’est la passation des clés entre le curé sortant et le curé entrant. Les cérémonies étaient rehaussées par la présence de son Excellence Mgr Bonaventure NAHIMANA, Evêque du Diocèse de Rutana où se trouve la paroisse Jésus Miséricordieux de Kabingo. Avaient pris part à la fête d’autres invités locaux et de loin, comme par exemple le représentant du Supérieur Général des Apôtres du Bon Pasteur et de la Reine du Cénacle. Il y avait aussi une présence massive de la communauté chrétienne, et même des non-catholiques de la localité. Ces cérémonies ont débuté à 10h30 par une messe présidée par l’évêque susmentionné. La messe était concélébrée par les deux curés qui allaient se passer les charges et les vicaires respectifs.  

Au début de la messe, le père Marc a prononcé un discours d’accueil, souhaitant la bienvenue à tous ceux qui étaient présents en commençant par l’Evêque, le père Jérôme, les autres prêtres présents, le frère Etienne et la Sœur Basilice, etc. Dans son homélie, se référant sur la première lecture (Is 35, 4-7), l’Evêque a insisté sur la providence divine qui prend soin de son peuple surtout en cas de difficultés et de détresse. S’appuyant sur l’évangile du jour (Mc 7, 31-37), il est revenu sur le secours divin qui guérit et a insisté sur le fait que tout ce que Dieu fait est admirable. Par là, il en est venu à dire un mot sur le remplacement des prêtres qui œuvraient dans la paroisse par les nouveaux. D’après lui, c’est normal dans l’Eglise que les prêtres changent d’apostolat ou de lieu d’apostolat ; d’ailleurs, c’est lié à leur vœu d’obéissance. Il a rappelé qu’heureusement on remplace deux prêtres  par deux nouveaux.

 

Après l’homélie, a suivi l’acte autour duquel tournaient les événements du jour à savoir la passation des clés entre les deux curés (le sortant et l’entrant). L’acte était fait de 4 étapes principales : le curé entrant (P. Jérôme) devait d’abord réciter le credo, il était agenouillé devant l’autel et devant l’assemblée chrétienne réunie. Ensuite l’évêque lui a donné l’étole que portait le P. Marc au dessus de la chasuble. Et puis l’évêque lui a remis les clés de l’église paroissiale et du tabernacle. Enfin, il l’a envoyé au confessionnal pour en prendre possession aussi. Signalons que l’évêque expliquait ce que signifiait chaque fait. Il a rappelé qu’il manquait une chose : la cloche paroissiale que le curé entrant devrait sonner pendant ce moment.
kabingo1

Après ledit acte, la messe a continué son cours normal jusqu’au moment des discours de circonstances. Il y en avait cinq prévus :

•    Le président du conseil paroissial. Dans son discours, il a remercié Dieu pour sa bonté, l’Evêque pour sa présence et sa sollicitude envers la paroisse dès sa fondation. Il a félicité les nouveaux consacrés de la paroisse. Il a vivement remercié le père Marc et le père Adrien pour le travail immense qu’ils ont accomplis dans la paroisse. Il a souhaité la bienvenue et un apostolat fructueux au père Jérôme et Désiré. Il a terminé son discours en donnant des cadeaux au frère Etienne, à la sœur Basilice, au père Marc et au père Adrien.

 •    L’un des consacrés natifs qu’on félicitait. Le frère Etienne en son nom et au nom de la Sœur Basilice, a exprimé leurs sentiments de joie et de gratitude envers diverses personnalités qui ont contribué à la naissance et à la croissance de leur vocation jusqu’à la consécration religieuse. Il a également demandé des prières en leur égard pour qu’ils restent fidèles aux engagements.

 •    Le P. Marc, curé sortant. Dans son discours, il a rendu grâce à Dieu qui fait toute chose bonne et qui l’a envoyé par l’entremise de l’Evêque et du Supérieur Général de son Institut dans la paroisse de Kabingo où il venait de passer six ans. Il a fait savoir que c’est Dieu qui l’a toujours guidé même dans des circonstances difficiles. Il a remercié l’Evêque pour le soutien qu’il n’a jamais cessé de lui témoigner, de même que la Congrégation des Apôtres du Bon Pasteur et de la Reine du Cénacle dont il est membre-ainé. Il a remercié tous les agents pastoraux qui ont collaboré avec lui et le père Adrien. Il a remercié toute la communauté chrétienne pour tout ce qu’ils ont pu accomplir ensemble et a, par là, demandé pardon pour tout manquement ou faiblesse que les prêtres auraient affichés au cours de leur ministère dans la paroisse. Il a conclu en leur souhaitant une bonne continuation avec les nouveaux prêtres qu’on était en train d’accueillir officiellement. Il leur a promis une prière intense et une intervention qu’on solliciterait de sa part étant donné que l’Evêque lui a donné une permission spéciale dans le Diocèse et dans la paroisse de Kabingo chaque fois qu’il le voudra.

 •    Le P. Jérôme, curé entrant. Il a exprimé des remerciements envers le Seigneur, envers l’Evêque, envers le curé sortant et le vicaire. Il a apprécié l’accueil déjà manifesté envers les nouveaux prêtres dès leur arrivée. Il a également accepté officiellement d’accomplir l’apostolat confié à lui avec le vicaire. Il a souhaité la collaboration avec tous, d’abord avec le successeur des Apôtres, l’Evêque de Rutana, le presbyterium et surtout avec la communauté chrétienne à lui confiée. Il a également demandé aux prêtres sortant de rester proches et unis à la nouvelle équipe qui allait se consacrer au soin du peuple de Dieu de Kabingo.  

•    L’évêque. Dans son discours, il a rendu grâce à Dieu. Il a remercié l’Institut des Apôtres du Bon Pasteur et de la Reine du Cénacle qui a accepté de venir œuvrer dans le Diocèse de Rutana. Il a rappelé les relations qu’il entretient avec cet Institut depuis sa fondation, comme il l’a vu naitre et grandir. Il est revenu sur l’arrivée des deux premiers apôtres dans le Diocèse qui étaient le P. Marc et le P. Jérôme. Il était prévu qu’ils vivraient ensemble mais les circonstances ont fait que le père Marc serve la paroisse Kabingo et le père Jérôme la paroisse Shanga. Il disait qu’il était heureux de les voir ce jour se remplacer dans la paroisse qui devrait les accueillir tous ensemble au début. Il a également rappelé le motif et la normalité d’un tel remplacement. Il a remercié le père Marc et Adrien pour le travail immense qu’ils ont accomplis. Il a souhaité l’efficacité aux nouveaux et a demandé à la communauté chrétienne d’obéir et de collaborer avec leurs prêtres car eux-mêmes le seront avec le pasteur du Diocèse. Il a souligné que la paroisse Kabingo a été la première à être créée depuis la fondation du Diocèse, d’où il souhaite qu’elle soit exemplaire (iparuwase ntangarugero) comme une fille-ainée. Puisse-t-elle répondre à une telle attente. Evidemment il était heureux de voir qu’on félicitait déjà les premiers consacrés natifs de la paroisse comme fruits de la croissance de chrétienté.

    Après la messe, les festivités ont continué dans la salle de la paroisse où un vin d’honneur a été offert aux invités et à tous ceux qui avaient le droit d’y prendre part (environs 200 personnes). Les discours de circonstances ont été également prononcés par divers intervenants. Le dernier a été tenu par l’Evêque qui a conclu par la bénédiction finale vers 16h30.

 

                                           Père Marc NDUWIMANA

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 17 invités et aucun membre en ligne