Vous êtes ici : AccueilDiocèsesRutanaNouvelles RutanaACCUEIL DES VISITANDINES DANS LE DIOCESE DE RUTANA

Nouvelles Rutana

ACCUEIL DES VISITANDINES DANS LE DIOCESE DE RUTANA

« Ivyiza Imana itugirira ni agatangaza natwe turi mu kanyamuneza ». Ce sont les paroles d’allégresse prononcées par le pasteur du diocèse lors de l’accueil des moniales de la visitation de la Vierge Marie dans le diocèse catholique de Rutana.


                     

C’était ce 09/12/2018, lorsque plus de 50 moniales étaient venues dans le diocèse de Rutana accompagnant 8 autres qui sont venues pour la fondation du monastère « Sacré Cœur » du diocèse de Rutana. Tout a commencé dans la succursale de NYANZUKI à 5 km de la Cathédrale du diocèse Rutana où l’Evêque accompagné des prêtres, des religieux et religieuses et de beaucoup de chrétiens les a accueillies.

 

Là, à 10 h 40, les moniales venant de Gitega, de Makamba, de Ruyigi, de Kirundo, Rwanda et des chrétiens qui les accompagnaient ont été accueillis par un chant d’allégresse des petits séminaristes de Mika dans un chant « Kaze ntore murisanze… » ; bienvenues, sentez-vous comme chez vous. En signe d’accueil et de mission, Monseigneur Bonaventure leur a donné un cierge allumé comme pour leur dire « Soyez la lumière qui luit dans le diocèse de Rutana ».

 


 

Après un bref discours d’accueil prononcé par Mgr Bonaventure NAHIMANA, tous ceux qui étaient là, se sont dirigé vers le lieu de la célébration eucharistique qui a commencé à 11h00. C’est au cours de cette messe que l’Evêque du diocèse de Rutana a accueilli solennellement les 8 moniales qui venaient fonder le monastère du « Sacré Cœur de Jésus ».

Dans son homélie, l’Evêque a rappelé aux fidèles que le temps de l’Avent est un temps qui renforce notre exigence : « Jean Baptiste nous invite à préparer le chemin du Seigneur, je dirais le chemin qui fera arriver le Seigneur chez nous, dans nos cœurs, dans notre vie ». Il a continué en disant que cette préparation nous demande d’enlever tous les obstacles, toutes les montagnes, les fosses, les endroits tortueux qui se trouvent dans notre cœur. Quels sont ces montagnes à aplanir, ces fosses à combler, ces endroits tortueux à rendre droits sinon, la jalousie, la méchanceté, la rancune, l’orgueil, l’hypocrisie, l’adultère, l’égoïsme et d’autres maux qui éloignent l’homme de Dieu et le font esclave du diable ?

Après l’homélie, a suivi la lecture du décret de fondation du monastère du Sacré Cœur de Jésus émanant du Saint Siège ; après quoi la mère prieure du monastère de Gitega qui a demandé la fondation du monastère de Rutana a présenté les 8 moniales :
1. Marie Josepha NIMPAGARITSE
2. Anne Marguerite BANDEREMBAKO
3. Marie Madeleine NDAYISHIMIYE   
4. Triphonie Marie NIYIBIMPA                                                                                   
5. Marie Constance BANKIBIGWIRA   
6. Marie Chantal KABARISA                                                                                       
7. Marie Justine NIYONZIMA
8. Marie Goretti NDIMURIRWO

L’Evêque les a accueillies solennellement et leur a donné la bénédiction. Après la messe, les festivités se sont poursuivies au Centre Pastoral du Diocèse de Rutana où quelques discours ont été prononcés. Le vicaire Général du diocèse de Rutana a manifesté sa joie d’accueillir cette nouvelle communauté des consacrées qui viennent agrandir la famille diocésaine de Rutana et il leur a souhaité la bienvenue en ces termes : « Bienvenue dans notre famille pour l’enrichir ».
Le gouverneur de province, quant à lui a commencé par remercier le Pape François qui a accueilli favorablement le désir des moniales de Gitega de fonder le monastère de Rutana. Et d’ajouter avec force : « Nous vous accueillons dans notre province. Vous nous êtes donné comme une grâce qui vient de Dieu ». Il a rappelé que leur prière soutiendra les activités de l’autorité administrative et ecclésiale : « Chaque fois que vous serez à genoux, en prière, nous aurons la force de bien vaquer à nos activités quotidiennes ».
 

A la fin, l’Evêque avec tous ceux qui étaient là, a accompagné les 8 moniales dans leur nouveau monastère qu’il a d’abord béni avant de le mettre à leur disposition.


                                                     Abbé J. Berchmans MANIRAMBONA.


                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 32 invités et aucun membre en ligne