Vous êtes ici : HomeDiocèsesRuyigiNouvelles RuyigiDIOCESE RUYIGI : ORDINATIONS SACERDOTALE ET DIACONALE, CELEBRATION DU JUBILE DE 25 ANS DE SACERDOCE

Nouvelles Ruyigi

DIOCESE RUYIGI : ORDINATIONS SACERDOTALE ET DIACONALE, CELEBRATION DU JUBILE DE 25 ANS DE SACERDOCE

                            
En date du 21 Juillet 2018, une ambiance de joie et d’allégresse régnait dans le Diocèse de RUYIGI. Son Excellence Monseigneur Blaise NZEYIMANA, Evêque de ce diocèse, a ordonné quatre prêtres, huit diacres et procédé à la collation des ministères de lectorat à onze jeunes et d’acolytat à dix autres. Voici les noms de ceux qui ont été ordonnés prêtres : Abbé Théodore KANANI, originaire de la Paroisse RUSENGO, Abbé Ezéchiel BUZUBONA de la paroisse de CENDAJURU, les Abbés Amédée NIKUZE et Gélase NZEYIMANA de la Paroisse de GITWENGE. En outre, cette fête de l’ordination sacerdotale était aussi l’occasion de célébrer le jubilé de 25 ans de sacerdoce de l’Abbé Bonaventure NZOYA, originaire de la paroisse de GISURU. C’était donc l’occasion pour le Diocèse de dire « Ad multos annos » à l’Abbé Bonaventure. 

                                                                                                                                                                       

Cette fête a vu la participation des hôtes de marque tant du côté de l’Eglise que de l’Etat Burundais. Du côté ecclésiastique, nous pouvons souligner la présence de Son Excellence Monseigneur Joachim NTAHONDEREYE, Evêque du Diocèse de MUYINGA et Président de la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi (CECAB). Du Côté étatique, nous tenons à souligner la présence du Gouverneur de RUYIGI, celle des membres du Parlement burundais dont le Directeur de Cabinet du Sénat burundais qui représentait le Président du Sénat Burundais, la présence effective de nos autorités civiles et militaires, notamment celle de l’administrateur de BUTEZI et une forte délégation des natifs de la commune de BUTEZI œuvrant dans divers secteurs de la vie de notre pays.

La messe de l’Ordination était présidée par l’Evêque de RUYIGI. Au début de la messe, l’Abbé Jean Baptiste KAMIRIRO, curé de cette paroisse a prononcé un discours dans lequel il a d’abord souhaité la bienvenue à tous les participants à cette célébration. Ensuite, il a remercié vivement Monseigneur l’Evêque d’avoir choisi la paroisse de BUTEZI pour accueillir cette célébration. Dans la suite, il a parlé de la vie de la paroisse. De ce discours, nous pouvons retenir que BUTEZI est une paroisse moins nantie en vocations sacerdotales : 41 ans depuis sa fondation, elle ne compte que deux prêtres, dont un diocésain et un religieux.


                                                   
Dans son homélie, Monseigneur l’Evêque a insisté sur la vocation à la vie consacrée. Dans un premier moment, l’Evêque a d’abord rendu grâce à Dieu parce qu’il exauce les prières des fidèles pour demander le don des prêtres, mais aussi parce qu’il accueille les sacrifices consentis pour accompagner ceux qui cheminent dans la vocation consacrée. Ceux-ci le réalisent à travers leur prière et leurs contributions financières. Depuis l’année 2014 jusqu’en 2018, ces contributions s’élèvent à 3.578.000Fbu. Ainsi, comme l’a souligné Monseigneur l’Evêque, nous venons de recevoir de nouveaux prêtres, de nouveaux serviteurs de l’Eglise. Dans la mission d’animation des vocations, a-t-il poursuivi, la priorité revient à Dieu qui appelle. C’est ce que nous trouvons dans l’Evangile : « La moisson est abondante, et les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maitre de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson » (Mt 9, 37-38). Cela est également exprimé à travers ces paroles : « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous est choisis, je vous ai établis et je vous ai envoyé pour que vous portiez du fruit et un fruit qui demeure » (Jn 15, 16). En ce sens, dans la mission d’animer les vocations la priorité revient à la prière ; ensuite viennent les conseils et les soutiens divers. En outre, selon Monseigneur l’Evêque, celui qui est appelé doit renoncer à lui-même afin de devenir serviteur des autres à l’image du Christ.

                                                
L’Evêque a également souligné l’importance de la mission que se sont assignée ceux qui soutiennent avec leur prière et leur aide financière les jeunes qui cheminent dans leur vocation. Ils sont au nombre de 80 et sont répartis sur dix des dix-sept paroisses que compte notre Diocèse. Monseigneur leur a exprimé sa reconnaissance, et les a invités à persévérer car le chemin à parcourir reste encore long. En s’adressant à ceux qui allaient être ordonnés prêtres, Monseigneur les a encouragés à mettre leur confiance dans le Seigneur, faisant ainsi référence à la parole du prophète Isaïe : « Ne crains pas, car je suis avec toi » (Is 43, 5a). Il les a ensuite exhortés à rester fidèles au Seigneur, et à lui dire chaque jour, « Je viens pour accomplir ta volonté » (He 10, 9). L’Evêque a terminé son homélie en invitant les parents et les éducateurs à élever les enfants et les jeunes en les disposant à répondre à la vocation consacrée. En s’adressant aux jeunes, il les a exhortés à rester fidèles à l’éducation qu’ils ont reçue, et à se garder des mauvaises conduites. Ainsi, ils pourront arriver à maturité avec la santé de l’âme et du corps.

Après le moment d’action de grâce, des discours ont été prononcés : celui du représentant des jeunes prêtres, celui du représentant des parents de ces prêtres, celui du Jubilaire, celui du représentant du président du Sénat, celui du président de la Conférence des Evêques du Burundi, sans oublier celui de l’Evêque du Diocèse. Sans vouloir être exhaustif, nous voudrions souligner que les trois premiers intervenants ont exprimé leur gratitude pour toutes les personnes qui ont joué un rôle dans la vocation de ces élus du jour. Le représentant du Sénat Burundais a transmis les salutations du Président du Sénat en remettant à Son Excellence Monseigneur l’Evêque de Ruyigi une corbeille remplie des souhaits d’amour et de paix. Il a ensuite annoncé que le Sénat Burundais s’est engagé à soutenir toujours le Diocèse de Ruyigi dans ses projets. S’agissant de l’Evêque de Muyinga et Président de la CECAB, dans son discours il a d’abord félicité le diocèse de Ruyigi pour les nouveaux ouvriers apostoliques. Ensuite, en rappelant ce que le représentant des parents avait souhaité, Mgr Joachim NTAHONDEREYE a affirmé que le prêtre n’appartient pas seulement à son Diocèse. Il appartient aussi à toute l’Eglise. Il a terminé son discours en soulignant que le prêtre est également utile pour son pays. Quant à l’Evêque de Ruyigi, il a pris la parole en exprimant son remerciement pour toutes les paroles prononcées et le geste posé par le Sénat Burundais. Il a saisi l’occasion pour dire pourquoi c’est la paroisse de Butezi qui a été choisie pour accueillir l’ordination sacerdotale : c’était pour stimuler les jeunes de cette paroisse en rapport avec la vocation sacerdotale et religieuse. Il a terminé en remerciant tous ceux qui se sont investis pour la réussite de cette fête.
                                                                                                                                                  
                                          
Après ces allocutions, c’était la bénédiction finale et l’échange autour d’un verre dans les enceintes du Centre de Développement Social (CDS) de Butezi.

                                                                        Abbé Laurent KANYENTAMA

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 22 invités et aucun membre en ligne