Vous êtes ici : HomeVie d'EgliseCommuniquésCommuniqué de clôture de l’Assemblée Plénière de la CECAB du mois de septembre 2018

Communiqués

Communiqué de clôture de l’Assemblée Plénière de la CECAB du mois de septembre 2018

 

1.    Du 4 au 7 septembre 2018, les Evêques membres de la Conférence des Evêques catholiques du Burundi se sont rencontrés à l’Evêché de Muyinga dans leur Assemblée Plénière ordinaire de ce mois.

2.    Après la prière et le discours d’ouverture fait par le Président de la Conférence,  les Evêques ont commencé, comme d’habitude, par un échange d’informations sur la vie et la pastorale dans leurs diocèses respectifs.

-    Tous les Evêques ont exprimé leur gratitude pour l’immense bien que le Seigneur continue à accomplir dans l’Eglise du Burundi : le don de beaucoup de nouveaux prêtres et diacres, de nouveaux Profès dans les différentes Congrégations religieuses, de jeunes qui reçoivent le sacrement de la Confirmation ainsi que la célébration de différents jubilés.

-    Les Evêques ont exprimé la joie qu’ils ont éprouvée à apprendre combien avait été massive et priante  la participation des jeunes au Forum national organisé à leur intention au chef-lieu de la Paroisse de Cibitoke dans le  Diocèse de Bubanza. De même ont-ils apprécié qu’au cours de ce Forum, les jeunes aient manifesté la soif sincère d’approfondir leur foi. En outre, les Evêques se sont réjouis d’apprendre que la participation des jeunes aux fora diocésains avait été elle aussi très nombreuse et engagée. Ils se sont réjouis aussi d’apprendre que la Croix des jeunes  continue à  susciter une grande ferveur sur tout son passage.  Cette Croix qui, lors du Forum de Cibitoke était dans le Diocèse de Bubanza, a été confiée ensuite au Diocèse de Ngozi où elle va passer toute une année.

-    Les Evêques ont également apprécié l’enthousiasme et la ferveur avec lesquels les chrétiens de leurs différents diocèses ont accueilli les reliques de Ste Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face.

-    Dans le même échange d’informations,  les Evêques n’ont pas caché leur préoccupation face à l’appauvrissement croissant de la population, aggravé par des demandes persistantes de contributions de divers types. En plus, ils ont constaté avec peine, le phénomène du banditisme enregistré dans beaucoup d’endroits. De même ont-ils noté avec appréhension la hausse des taux des frais scolaires ordonnée conjointement par le Ministère de l’Education, de la Formation Technique et Professionnelle et celui de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA.
3.    Après ces échanges, les Evêques ont repris, pour la porter à terme, la révision du projet  du Directoire sur le Mariage et la famille  pour les diocèses catholiques du Burundi, en y intégrant les observations qui avaient été faites par le Saint-Siège.

4.    Ils ont aussi procédé à la finalisation du projet du Directoire sur la formation des prêtres en examinant les textes supplémentaires relatifs aux programmes des cours des différents cycles de la formation du Grand Séminaire.

5.    Ils ont également échangé sur le projet de mise en valeur de quelques éléments du patrimoine de la CECAB.

6.    Un autre point analysé est la question scolaire. Les Evêques déplorent la situation inquiétante qui prévaut dans plusieurs écoles de notre pays où s’observent des cas flagrants de tricherie,  de corruption ainsi qu’une tendance à la politisation du milieu scolaire. Les Evêques redoutent que la grande contribution que l’Eglise a toujours donnée en matière de l’éducation dans les écoles du Burundi risque d’être handicapée à cause du non-respect de la Convention scolaire entre l’Etat et l’Eglise Catholique. De même craignent-ils que la tendance à une législation très rigide dans le domaine scolaire, ne décourage les initiatives privées dans ce domaine.

7.    Avant de clore leur réunion, les Evêques ont été informés sur la crise grave que traverse la direction nationale du Mouvement Chiro Burundi  et ils se sont engagés à rencontrer chacun les dirigeants de ce Mouvement au niveau de son diocèse pour tenter d’éviter qu’il ne fasse marche arrière alors qu’il semblait se relever.

8.    Le 5 septembre 2018, au lendemain du début de leur réunion, les Evêques ont pris un moment pour féliciter S.E. Mgr Stanislas KABURUNGU, Evêque Emérite de Ngozi, qui ce jour-là commémorait le 50ème anniversaire de sa nomination comme Evêque de Ngozi. Ils ont en même temps rendu grâce au Seigneur pour les 50 ans d’existence du  Diocèse de Muyinga, érigé à la même date en 1968 par le Bienheureux Pape Paul VI.

9.    Les Evêques ont clôturé leur réunion en souhaitant à l’Evêque du Diocèse de Muyinga et au peuple de Dieu qui lui est confié, une joyeuse célébration du Jubilé d’or de ce Diocèse prévue le 8 septembre 2018.

       

Fait à Muyinga, le 07 septembre 2018.

 

Pour la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi
S.E.Mgr Joachim NTAHONDEREYE
Evêque de Muyinga et Président de la CECAB

 

Télécharger ce Communiqué ici

Conférence des Evêques Catholiques du Burundi

visite ad limina

cecabmessage

historique

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 37 invités et aucun membre en ligne