Vous êtes ici : HomeVie d'EgliseEvénements et NouvellesCommémoration du 14è Anniversaire de l’assassinat de Mgr Michael Aidan Courtney, Nonce Apostolique au Burundi

Evénements et Nouvelles

Commémoration du 14è Anniversaire de l’assassinat de Mgr Michael Aidan Courtney, Nonce Apostolique au Burundi

 

Minago ok
Il y a déjà 14 ans que Mgr Michael Aidan Courtney, qui était Nonce Apostolique au Burundi, a été assassiné dans son véhicule, par un groupe armé, sur la route de Rumonge vers Bujumbura, à deux kilomètres de la Paroisse de Minago, dans le Diocèse de Bururi. C’était le 29 Décembre 2003.
Depuis ce triste événement, la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi a institué la date du 29 Décembre de chaque année, journée de prière et de réconciliation entre les Burundais.
Le 29 décembre 2017, les Evêques du Burundi, ensemble avec la communauté paroissiale de Minago, se sont rassemblés à l’endroit où le Nonce a été assassiné et ont déposé des gerbes de fleurs à côté du monument qui y a été érigé. Ce geste a été suivi par une marche animée de prières jusqu’à la paroisse de Minago où la messe commémorative de cet événement a été célébrée, Présidée par S.E. Mgr Venant BACINONI, Evêque de Bururi.
Les cérémonies avaient été rehaussées par Leurs Excellences Mgr Wojciech Załuski, Nonce Apostolique au Burundi ;  Mgr Joachim Ntahondereye, Evêque de Muyinga et Président de la CECAB ; Mgr Evariste Ngoyagoye, Archevêque de Bujumbura et Vice-Président de la CECAB ;  Mgr Simon Ntamwana, Archevêque de Gitega ;  Mgr Gervais Banshimiyubusa, Evêque de Ngozi et Mgr Bonaventure Nahimana, Evêque de Rutana.
D’autres étaient des prêtres des paroisses environnantes, des religieux et des religieuses ainsi que les fidèles de la paroisse de Minago.
Dans son homélie, l’Evêque de Bururi, en s’appuyant sur les lectures du jour, a rappelé que nous sommes encore pendant le temps de Noël, où Dieu s’est fait homme  et est venu habiter parmi nous. C’est en Jésus que nous retrouvons la joie parce que Dieu est avec nous par sa Parole. Celui qui accueille cette Parole et la met en pratique marche dans la lumière des enfants de Dieu.
Celui qui accueille  Jésus Christ lumière du monde, a poursuivi l’Evêque de Bururi,   a la vie éternelle, marche dans la vérité et dans l’amour et il devient aussi la lumière. Il a invité les fidèles à marcher dans un amour qui n’exclut personne, un amour qui se traduit non seulement en paroles mais aussi en actes. D’après le même Evêque, ceux qui ont assassiné le Nonce Apostolique n’avaient pas d’amour, ils marchaient dans les ténèbres, il n’y avait pas en eux la vérité, ils n’aimaient pas la vie des autres, ils recherchaient seulement leurs propres intérêts. Ce qu’il nous faut est de prier pour ce pasteur disparu et pour la paix au Burundi.
Selon l’Evêque de Bururi, la commémoration de l’assassinat de Mgr Michael est surtout une occasion de nous rappeler l’héritage qu’il a laissé aux Burundais : la recherche de la paix et la réconciliation. Il ne cessait jamais d’inviter les Burundais à s’asseoir ensemble pour dialoguer afin de trouver une solution aux conflits sans emprunter la voie de la guerre ni celle de la violence.
Tous les autres intervenants ont insisté sur cet héritage et ont interpellé les Burundais au respect de la dignité de la personne humaine  et à enterrer la hache de la guerre.
Abbé Lambert Niciteretse

Conférence des Evêques Catholiques du Burundi

visite ad limina

cecabmessage

historique

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 12 invités et aucun membre en ligne