Vous êtes ici : HomeVie d'EgliseEvénements et NouvellesSensibilisation des Séminaristes sur la pastorale des migrants et des réfugiés

Evénements et Nouvelles

Sensibilisation des Séminaristes sur la pastorale des migrants et des réfugiés

aceac Grand Sem Buja

Dans la soirée du 13 janvier 2018, quatre Evêques congolais qui venaient de participer à la réunion du Comité Permanent de l’ACEAC au Grand Séminaire Saint Jean- Paul II de Gitega sont passés par Bujumbura et ont profité de cette occasion pour rendre visite aux formateurs et aux séminaristes du Philosophicum du Grand Séminaire Saint Curé d’Ars de Bujumbura.  Il s’agit de S.E. Mgr Gaston RUVEZI, Evêque de Sakania Kipushi, S.E. Mgr Willy NGUMBI, Evêque de Kindu ; S.E. Mgr José MOKO, Evêque d’Idiofa. Ils étaient accompagnés par l’Abbé Jean-Pierre BADIDIKE, Secrétaire Général de l’ACEAC ; l’Abbé Georges KALENGA, 2è Secrétaire Général Adjoint de la CENCO et de Mademoiselle Blondel SILA, Assistante au Secrétariat Général de l’ACEAC.

Au cours de leur entretient,  les Evêques ont d’abord présenté aux séminaristes l’ACEAC et sa mission. Ils ont ensuite expliqué la stratégie de l’Eglise envers les réfugiés en insistant sur les quatre actions : Accueillir, protéger, promouvoir et intégrer.  Avec l’expérience qu’ils venaient d’avoir au camp des réfugiés congolais de Bwagiriza, les Evêques ont partagé aux séminaristes la préoccupation des réfugiés : «  Comment se fait-il que nos pays soient à la fois des pays de stabilité et d’instabilité ? ». Ils ont  indiqué aux séminaristes que la question de la mobilité humaine  ne date pas d’hier et que même l’Enfant Jésus a été réfugié en Egypte.  C’est encore plus une question qui préoccupe notre Sous-Région, ce qui fait que nous ne pouvons pas rester indifférents à ce phénomène. Le Pape François lui-même est le premier à prendre à cœur cette question, et veut nous appeler à la responsabilité. C’est pourquoi nous devons partager cette préoccupation avec le Saint-Père.

Les questions qui ont été posées par les séminaristes étaient de nature à comprendre les causes profondes qui sont à la base des migrants et des réfugiés et les solutions possibles à y apporter. Ils ont également voulu savoir l’action de l’Eglise en matière politique en considérant la médiation qu’a jouée la Conférence Episcopale Nationale du Congo pour résoudre la crise politique.

Les Evêques ont donné des éclaircissements à ces questions et ont montré aux séminaristes que l’intervention de l’Eglise en matière sociopolitique s’inspire de la Doctrine sociale de l’Eglise mais que  sa voix n’est pas toujours entendue. Malgré cela, l’Eglise doit poursuivre sa mission prophétique.
Le Recteur du Grand Séminaire Saint Curé d’Ars de Bujumbura, l'Abbé Emmnauel GIHUTU,  a beaucoup remercié les Evêques  pour l’entretient combien riche qu’ils venaient de faire aux séminaristes en acceptant d’occuper le temps qui était réservé à la lecture spirituelle. Lui aussi a reconnu que la question des migrants et des réfugiés  doit nous préoccuper tous.

Abbé Lambert Niciteretse

Conférence des Evêques Catholiques du Burundi

visite ad limina

cecabmessage

historique

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 47 invités et aucun membre en ligne