Vous êtes ici : HomeVie consacréeNouvelles

Nouvelles

LA PROFESSION DES VOEUX DANS LA CONGREGATION DES SOEURS BENE-UMUKAMA A LA PAROISSE SAINT MICHEL.

«Se vouer à Dieu c'est reconnaître que vous avez celui qui vous a appréciées, vous a appelées pour vous couvrir de son amour inégalable et accepter qu'il vous conduise dans son chemin préféré» (S.E. Mgr Gervais Banshimiyubusa)
                                 
La Communauté des Sœurs Bene-Umukama de l'Archidiocèse de Bujumbura a procédé, ce samedi 11 août, à la célébration d'une messe dans laquelle des consœurs ont professé leurs voeux, temporaires (deux novices) et perpétuels (trois sœurs). La messe a été présidée par l'Archevêque de Bujumbura, S.E Mgr Gervais Banshimiyubusa, avec la concélébration par l'Archevêque émérite, S.E. Mgr Evariste Ngoyagoye, l'Évêque du diocèse de Ruyigi, le curé de la Paroisse, et de nombreux autres prêtres.

A cette occasion, S.E Mgr Gervais Banshimiyubusa a expliqué ce qu’est la vie religieuse consacrée, cette vie des personnes qui acceptent de se vouer à Dieu et de suivre Jésus Christ. Pour lui, la vie consacrée est expliquée par trois dimensions: être sous l'emprise de Jésus Christ; s'engager perpétuellement dans le cheminement de la sanctification jusqu'à la mort; avoir toujours une attitude d'un serviteur prêt à se vouer à la volonté de son Maître: «Se vouer à Dieu c'est reconnaître que vous avez celui qui vous a appréciées, vous a appelées pour vous couvrir de son amour et accepter qu'il vous conduise dans son chemin préféré», a-t-il indiqué. Et de conseiller aux jeunes sœurs de toujours tenir à marcher dans la sagesse de Dieu en respectant la Décalogue, en se conformant à la parole de Dieu et en honorant leurs voeux.

Lire la suite...

MURI UKU KWEZI KWA MUKAKARO 2018, DIYOSEZE YACU YA GITEGA YARAGABANYE ABATUMWA BASHASHA BATARI BAKE MU MIRYANGO ITANDUKANYE Y’ABIHEBEYE IMANA

                                

1. Kuwa 6, italiki 7/7: kw’i paruwase ya Nyabiraba, Umwungere wacu yarakiriye indagano zambere z’ababikira 5, bo mu Muryango wa Bene Fransisko b’Umusalaba waninahaye. Abanovise bagize izo ndagano ni Kolodine Niyonizigiye, Eveline Ncutinamagara, Odrine Niyonizeye, Marisiyana Ntakarusho na Misika Cishahayo.

2. Ku musi w’Imana, igenekerezo rya 8/7 naho, yakiriye, muri Paruwase Bikinga, indagano z’ababikira 4 bo mu Muryango w’Abatumwa b’Icungurwa. Nabo ni aba: Deniza Njejimana, Patirisiya Nduwayezu, Evelyne Nduwimana na Sezariya Nshimirimana.
 
3. Ku musi wa 3 igenekerezo rya 11/7: Umwungere wacu yakiriye indagano za mbere za Novice Ildegarde wo mw’i Monasteriyo y’Ababikira Bakomacoto b’Ubutatu bweranda muri Paruwase ya Buhoro. Nkuko bisanzwe muri wo Muryango, uwugize indagano aca ahindura n’izina. Yaciye yitwa rero Mama Mariya Ludovika w’i Montforo. Akaba avuka muri Paruwase Shombo.

4. Ku musi wa 6, italiki ya 14/7: Umwungere yarakiriye indagano mu Muryango w’Ababikira ba Bikira Mariya Mugabekazi w’Ubusaserdoti bweranda, mu nkuka y’imisa yaherejwe kuri Paruwase Nteguza ya Bwoga-Kiyojya. Abanovisi bagize indagano za mbere ni Deziderata Ndereyimana (wo mu Kibumbu-Gitega); Mariya Esperance Ciza (Mutoyi-Gitega); Helena Niyonzima (Mutoyi-Gitega), Klodine Nabucaziza (Mivo-Ngozi), Sikariyana Ndoricimpa (Rukago-Ngozi) na Lusiya Musavyimana (Bugwana-Muyinga). Mama Imakulata nawe yagize indagano z’imyaka itatu.

5. Ku musi wa 1 igenekerezo rya 16; umwungere yakiriye indagano z’abafurera 3 Bene-Kamilo mweranda n’iz’umubikira umwe wo Mubagenzi b’Abababara bazohava bitwa nabo nyene Bene-Kamilo nkuko biri mu bindi bihugu.

7. Ku wa Mungu, italiki 22/7: Umwungere wacu yarakiriye muri Katedrale, ku Mushasha, indagano z’ababikira 7 bo mu Muryango w’Abagendanyi b’Umwungere Mwiza. nabo ni aba: Mama Deniza Nizeyimana; Deniza Niyonkuru; Kariniya Nimbona; Francine Niyonzima; Aline Nizigama; Diyana Nsengimana na Anastaziya Ntakiyisumba.

8. Ku musi wa 6, igenekerezo rya 28/8 naho, niho Umuryango w’Ababikira Bene Berenadeta wahereza abawo bagira indagano. Inkuka y’imisa yabereye muri Katedrale ya Mushasha, irongowe n’Umwungere mukuru wa Diyoseze yacu. Abanovisi bagize indagano za mbere ni: Estella Niragira (Rumeza-Bururi), Janete Adelayida Nsengiyumva (Kiguhu-Rutana), Lehonsiya Ntirambeba (Mpinga-Rutana), Godeliva Seshahu (Cankuzo-Ruyigi) na Fransine Misigaro (Kibumbu-Gitega). Abagize indagano burundu ni Mama Esperansi Makuraza (Jenda-Bujumbura) na Mama Lehosiya Mukundiricyo (Vyumba-Bujumbura). Inararibonye yigina Yubile ya 25, yari Mama Edwije NDEREYIMANA (Buziracanda-Bujumbura)


                                


                                                         (Vyatororokanijwe na
                                                      Patiri Timothée HAKIZIMANA
                                                         Dismas NTAHOMVUKIYE

OUVERTURE DU JUBILE D'OR DE LA CONGREGATION DES FRERES BENE PAULO A LA PAROISSE SAINT MICHEL DE BUJUMBURA

                                                        « Revenons à la source de notre charisme pour témoigner
                                                                Jésus Christ sans cesse» (Thème jubilaire).
                                                  
La Congrégation des frères Bene-Paulo a célébré avec grande ferveur sa fête de jubilé d'or à la Paroisse Saint Michel, dans l'Archidiocèse de Bujumbura, c'était ce samedi le 28 juillet 2018. La messe de circonstance a été présidée par l'Archevêque de Bujumbura, S.E Mgr Gervais Banshimiyubusa, avec la concélébration par  l'Évêque du diocèse de Ruyigi, le Vicaire Général du Diocèse Muyinga et le curé de la Paroisse, entourés de nombreux autres prêtres. En l'honneur du jour, la fête comprenait quatre événements: la commémoration de 50 ans d'apostolat des frères Bene-Paulo au Burundi, la prononciation des vœux d'entrer dans la Congrégation par 11 novices, la prononciation des voeux définitifs par un frère qui consacre toute sa vie, et la collation du ministère de l'acolytat à deux frères.

Le discours de circonstance a été prononcé par le Supérieur des  Frères Bene-Paulo, Frère Edouard Nzambimana, qui a d'abord annoncé l'ouverture solennelle de l'année jubilaire avant de rappeler la création de la congrégation, les grandes dates de son évolution et les principales réalisations apostoliques. Il a ensuite expliqué le thème choisi, «Dusubire kw'isoko, dushobore gushingira intahe Yezu Kristu tudatezura» (thème en langue nationale, qui peut se traduire par «Revenons à la source de notre charisme pour témoigner Jésus Christ sans cesse»). Enfin, il a réaffirmé l'engagement des frères à emboiter les pas de Saint Paul, connu pour ses voyages missionnaires itinérants en Asie Mineure et en Grèce, et un bon nombre de lettres dites «épîtres» adressées aux nouvelles Églises qu'il venait de fonder, ce qui, d'ailleurs inspire ces frères.

Lire la suite...

IYUGURUGWA RYA YUBILE Y’UMWAKAKA ABABIKIRA B’ABABENEDIGITINE B’INDAVYI BASHITSE MU BURUNDI PARUWASI KABURANTWA

                                                                   
Kw’igenekerezo rya 30 ruheshi 2018, muri Paruwasi ya Kaburantwa haruguruwe umwaka wa Yubile y’imyaka 50 Ababikira b’Ababenedigitine b’Indavyi bashinze umubano wabo wambere mu Burundi, bagashikira muri Paruwasi ya Kaburantwa. Inkuka ya misa y’uyo musi ikaba yarongowe n’umwungere wa Diyoseze ya Bubanza, Nyenicubahiro Musenyeri Yohani NTAGWARARA, akikijwe na Musenyeri w’inararibonye wa Diyoseze nkuru ya Bujumbura, Nyenicubahiro Musenyeri Evarisito NGOYAGOYE hamwe n’abasaseredoti batari bake baje bava mu maparuwase atandukanye agize Diyoseze ya Bubanza n’abandi barangurira ubutuma ahandi. Ababikira n’abariko baritegurira ibanga ry’ukwihebera Imana muri uyo muryango, ntibasigaye inyuma ku rungendo rwataguye inkuka ya misa.

                                                                                         
Mw’ijambo ry’ikaze, Umwungere wa Diyoseze ya Bubanza yaramenyesheje abakristu ko binjiye mu mwaka wa yubile n’umutima ukenguruka, yongera aha ikaze Nyenicubahiro Musenyeri Varisito Ngoyagoye, na cane cane ko ari nawe yabaye Umwungere wa mbere wa Diyoseze ya Bubanza akaba ari no mubakurikiranye cane uyo muryango w’abihebeye Imana mu ntango yawo. Mu nyigisho yiwe, Umwungere wa Diyoseze ya Bubanza yashimikiye cane ku Nkuru nziza , mu gutangarira ubukengurutsi bw’Umuvyeyi Bikira Mariya ; kanatsinda Bikira Mariya niwe atwigisha gukenguruka. Amaze kumva ko mwenewabo Elizabeti yibungenze kandi haciye amezi atandatu, Bikira Mariya yarategereye ko uyo mukenyezi bimugora aca afata urugendo rurerure, hafi ibirometero 150, aduga imisozi n’amaguru atabirato. Icamujanye ntakindi atari ugufasha Elizabeti. Ariko kandi, Bikira Mariya yaragiye kuraba ko ivyo yabwiwe n’Umumarayika kuri uyo mutamakazi ko vyatashe. Bikira Mariya ntiyabikeka ariko yabikoze mu kwizigira Imana ko nawe nyene ivyo yabwiwe ko bizotaha. Ikimujanye rero ni urukundo, urukundo rwicisha bugufi, Kanatsinda nta rukundo rw’ukuri ruriho iyo rurimwo ubwishime. Umuvyeyi Bikira Mariya yagiye gufasha Elizabeti yaramaze kumenya ko yatewe iteka ryo kuba Nyina w’Imana. Ashitse, Elizabeti yaciye yuhirira ati : « Mbaye ncumva amajambo y’indamukanyo yawe umwana mfise arakakaza mu mbanyi, akanyamuneza kariko karamusya » (Lk 1, 44). Bikira Mariya yibungeze Umukama w’ijuru n’isi. Icodutangaza ni uko Bikira Mariya ataciye yishira hejuru ngo avuge ko hari ico ariye abandi bakeneyezi, canke abandi bakobwa. Yaciye atangarira ivyiza Imana yakoze mu muryango wayo : « Nshaka kuyaga ivyiza Umukama yagize be n’amashemezo y’Umukama, uko ivyo Umukama yatugiriye vyose bingana… n’ibikorwa vy’agatangaza yabagiriye » (Izaya 63,7).

Lire la suite...

Session de formation pour les Formateurs et Formatrices religieux du Burundi

IVC session mars 2017

Une session de formation pour les Formateurs et Formatrices religieux a été organisée par le Bureau National des Maîtres et Maîtresses des Novices en collaboration avec ASUMA-BURUNDI (Assemblée des Supérieurs Majeurs), du 06 au 10 février 2017 au Grand Séminaire Saint Jean-Paul II de Gitega autour du thème : « Ayez les mêmes sentiments que le Christ Jésus pour éduquer  à la liberté et à la responsabilité ». Cette session a été animée par la Révérende Sœur Joséphine TOYI de la Congrégation des Sœurs Bene-Tereziya.

A l’ouverture de la Session, l’animatrice a fait savoir aux participants que la formation est à la fois mystère et ministère. Nous nous mettons, disait-elle, à l’école de Marie pour nous approprier des sentiments du Fils. L’éducateur, tout comme l’ancien  doit se sentir novice, puisque sur la voie de la sainteté, nous sommes toujours commençants. La consécration nous appelle à nous former au jour le jour pour avoir les sentiments du Christ.

En développant le thème de la session, la Sœur Joséphine  a d’abord présenté « les principes de base pour une formation aux sentiments du Fils en temps de changement ». Elle alors exposé cinq modèles de formation en se basant sur l’ouvrage du Père AMADEO CENCINI, « Les sentiments du Fils » (Editions du Carmel, Toulouse 2003) et sur d’autres source. Les cinq modèles de formation sont : le modèle de perfection personnelle par lequel on cherche à tout prix à arriver à la perfection  ; le modèle des observances où l’on commande pour se faire obéir ; le modèle d’auto-réalisation qui consiste à mettre en évidence le moi, les dons personnels ; le modèle d’auto-acceptation par lequel on est toujours prêt à justifier le pourquoi de tel ou tel autre comportement ; le modèle d’intégration dit de « docilitas » qui permet l’ouverture à Dieu et de construire sur le vrai roc. Ce dernier s’avère alors le plus efficace dans la formation car la personne apprend à tout moment, dans toutes les circonstances de la vie.
L’animatrice a ensuite parlé de l’appropriation progressive des sentiments du Fils, partant de l’icône biblique peinte par la lettre de Saint Paul apôtre aux Philippiens (Ph 2,1-11), en montrant que cette hymne christologique nous donne l’image biblique de cette formation fondée sur les sentiments du Fils avec un double objectif, la « sequela Christi » et la mission. En effet, former aux sentiments du Christ, c’est viser la radicalité évangélique.

Lire la suite...

Impundu mu muryango w’ababikira b’Umushaha wa Yezu i Bujumbura

Ku wa 10 Ruheshi 2017, kari akanyamuneza kadasanzwe mu muryango w’ababikira b’Umushaha wa Yezu, barangurira ubutumwa bwabo muri Diyoseze nkuru ya Bujumbura. Abigeme 11 barakiriwe icese mw’irerero ry’abitegurira kuba ababikira muri uwo muryango. Abandi 8 nabo biriyeguriye Umukama mu kugira indagano za mbere, gurtyo bahebera ubuzima bwabo bwose ishaka ry’Imana.

Nyenicubahiro Umwungere wa Diyoseze nkuru ya Bujumbura, Musenyeri Evarisito NGOYAGOYE ni we yari arongoye inkuka y’imisa yabereyemwo ivyo birori. Mu gihe c’ukwitsa Ijambo ry’Imana, uwo Mwungere yaragarutse ku karanga kw’uwahebeye ubuzima bwiwe bwose Umukama, ati: « Uwihebeye Imana ni icabona c’urukundo rw’Imana mu bantu. Uwihebeye Imana arangwa n’ukwitwararika abandi, akamana urukundo kandi akama yizigiye Umukama no mu bihe bigoye nyene ». Umwepiskopi yavuze ivyo yishimikije igisomwa ca mbere bari bahejeje gusoma, aho cavuga ubuzima bw’uwubaha Imana Tobi. Nkuko igitabu ca Tobi kibivuga, uwo muntu yaritwararika cane ibikorwa vy’ikigongwe. Yaratabara aboro, agasuhuza abarwaye, akongera agafubana iteka abarengutse i Bukama. N´aho yahuye n’amarushwa menshi mu buzima bwiwe, ntiyigeze yihebura. Mu nyuma Imana iramugirira neza, iramukiza amagorwa yose yari amuhanamiye, kandi ibigira abamukekeje barorera. Umwepiskopi yaciye afatira aho, avuga ko uwizeye Umukama atigera amaramara.

Lire la suite...

L’Institut des Sœurs Bene-Tereziya se réjouit des fruits de l’Année de la Vie Consacrée

BT 
La fête de la profession religieuse est toujours marquée par la joie non seulement pour les membres des congrégations religieuses mais aussi pour toute l’Eglise étant donné que la vie consacrée appartient à la vie et à la sainteté de l’Eglise. C’est cette joie que rappelle le Pape François pendant cette année dédiée à la vie consacrée en affirmant que partout où il y a les consacrés, il y a toujours de la joie.

Lire la suite...

Les professions religieuses au sein de la Congrégation des Bene-Umukama.

 pro1

La Congrégation des Bene- Umukama fondée par Mgr Michel NTUYAHAGA, 1er Evêque de Bujumbura, a eu la joie d’accueillir les 1ers Vœux de 6 novices et les vœux perpétuels de 4 Sœurs. Et la Révérende Mère Générale, Révocate NIZIGIYIMANA, ensemble avec deux autres religieuses,célébraient leur jubilé de 25 ans de vie religieuse.

Lire la suite...

Célébration de la clôture de l’Année de la Vie Consacrée dans l’Archidiocèse de Bujumbura

1Le 31 janvier 2016, IVè  Dimanche du Temps Ordinaire,  a eu lieu la célébration de la clôture de l’Année de la Vie Consacrée dans l’Archidiocèse de Bujumbura. Plusieurs  membres des  Instituts de Vie Consacrée et des Sociétés de vie Apostolique  s’étaient rassemblés au Sanctuaire Marial de Mont Sion à Gikungu.  C’est la joie qui rayonnait sur le visage de  tous. Etaient aussi présents le Secrétaire  du Nonce Apostolique, beaucoup de prêtres et de laïcs.

La messe d’action de grâce a été célébrée à partir de 9h30 et présidée par Monseigneur Jean Louis NAHIMANA de l’Archidiocèse de Bujumbura. Dans son homélie, il a rappelé que la Vie consacrée est un don de Dieu accordé à l’Eglise. Tenant compte des objectifs qui étaient fixés au cours de toute l’Année, il a fait savoir que la grâce de Dieu a permis d’accomplir beaucoup d’initiatives non seulement au sein de chaque Congrégation mais aussi au sein de chaque communauté religieuse et dans la vie de chaque membre. En se référant à la vocation du prophète Jérémie dont il était question dans la première Lecture et à l’Evangile du jour et en considérant la crise socio-politique profonde qui prévaut au Burundi, il a montré qu’il est actuellement difficile de se consacrer au Seigneur au Burundi étant donné les dangers multiples et les défis auxquels les personnes consacrées doivent affronter.

Lire la suite...

                                                                                                                   affiche2017

ndongozi

Qui est en ligne?

Nous avons 23 invités et aucun membre en ligne