Vous êtes ici : HomeVie consacréeNouvellesOUVERTURE DU JUBILE D'OR DE LA CONGREGATION DES FRERES BENE PAULO A LA PAROISSE SAINT MICHEL DE BUJUMBURA

Nouvelles

OUVERTURE DU JUBILE D'OR DE LA CONGREGATION DES FRERES BENE PAULO A LA PAROISSE SAINT MICHEL DE BUJUMBURA

                                                        « Revenons à la source de notre charisme pour témoigner
                                                                Jésus Christ sans cesse» (Thème jubilaire).
                                                  
La Congrégation des frères Bene-Paulo a célébré avec grande ferveur sa fête de jubilé d'or à la Paroisse Saint Michel, dans l'Archidiocèse de Bujumbura, c'était ce samedi le 28 juillet 2018. La messe de circonstance a été présidée par l'Archevêque de Bujumbura, S.E Mgr Gervais Banshimiyubusa, avec la concélébration par  l'Évêque du diocèse de Ruyigi, le Vicaire Général du Diocèse Muyinga et le curé de la Paroisse, entourés de nombreux autres prêtres. En l'honneur du jour, la fête comprenait quatre événements: la commémoration de 50 ans d'apostolat des frères Bene-Paulo au Burundi, la prononciation des vœux d'entrer dans la Congrégation par 11 novices, la prononciation des voeux définitifs par un frère qui consacre toute sa vie, et la collation du ministère de l'acolytat à deux frères.

Le discours de circonstance a été prononcé par le Supérieur des  Frères Bene-Paulo, Frère Edouard Nzambimana, qui a d'abord annoncé l'ouverture solennelle de l'année jubilaire avant de rappeler la création de la congrégation, les grandes dates de son évolution et les principales réalisations apostoliques. Il a ensuite expliqué le thème choisi, «Dusubire kw'isoko, dushobore gushingira intahe Yezu Kristu tudatezura» (thème en langue nationale, qui peut se traduire par «Revenons à la source de notre charisme pour témoigner Jésus Christ sans cesse»). Enfin, il a réaffirmé l'engagement des frères à emboiter les pas de Saint Paul, connu pour ses voyages missionnaires itinérants en Asie Mineure et en Grèce, et un bon nombre de lettres dites «épîtres» adressées aux nouvelles Églises qu'il venait de fonder, ce qui, d'ailleurs inspire ces frères.



La parole de Dieu qui a servi de référence biblique à l'événement a été inspirée du Livre de Lévitiques (Lev.25, 9), de la première épitre de l'apôtre Paul aux corinthiens (1Cor.9, 16) et de l'Évangile de Jésus Christ selon Marc. Dans son homélie, S.E Mgr Gervais Banshimiyubusa félicite les frères pour avoir célébré leur jubilé au moment où leur Congrégation obtenait la naissance de 11 nouveaux confrères. Ce fut alors l'occasion de méditer sur le thème centré sur le retour à la source. Pour l'Archevêque, Jésus montre lui-même les moyens de retourner à la source résumée en trois points que sont: l'agissement dans la logique des commandements de Dieu, mais surtout l'abandon de tous ses biens pour pouvoir suivre Jésus dans le culte de l'amour du prochain et de Dieu. L'Archevêque conclut son homélie en interpellant les frères à revoir leur façon d'agir en conformité avec les commandements et leur dévouement à l'amour du prochain et aux voeux de pauvreté, de chasteté et obéissance.

Dans cette même messe, Mgr Gervais Banshimiyubusa a également reçu les voeux de 11 novices devenus alors frères de Bene-Paulo, les Voeux définitifs d'un frère qui a consacré toute sa vie et de deux autres frères institués acolytes pour servir à l´autel, assister le prêtre et le diacre lors des célébrations liturgiques. Au moment de la prononciation de ces voeux, le Supérieur des  Frères procédait par l'appel de chaque candidat qui répondait «Me voici » ! Le Supérieur des  Frères demandait à l'Archevêque de lui accorder l'élection. L'Archevêque qui demandait si le candidat en possédait tous les mérites a finalement reçu tous les voeux prévus. Les candidats ont tous été reçus. L'Archevêque a par ailleurs béni les signes de ces frères. Les jeunes frères ont reçu les ceintures de couleur verte qu'ils ont été vêtus de leurs confrères et qu'ils vont désormais porter autour de leur soutane, tandis que le frère qui a fait les vœux perpétuels a reçu une petite médaille en forme de croix à attacher sur sa soutane au côté gauche de la poitrine. Pour les frères acolytes aspirant au sacrement sacerdotal, après avoir été vêtus du surplis, l'Évêque leur a remis le calice contenant le vin.

On retiendra la richesse des allocutions prononcées en fin de la messe. Le représentant des jeunes frères, Frère Déogratias Bukuru, au nom de ses confrères, a exprimé sa joie d'avoir obtenu la grâce de Dieu de le choisir pour exercer son apostolat. Il a remercié les parents pour les avoir encouragés à poursuivre leur vocation, et a exprimé sa gratitude à ceux qui leur ont fourni un enseignement théologique nécessaire et à l'Archevêque grâce à qui leurs voeux ont été acceptés. Vénérand Nyabenda, le représentant des parents, a aussi honoré les discours. Au nom des parents, il a avoué avoir libéré pleinement leurs enfants au service de Dieu par l'Eglise, tout en demandant aux responsables de la congrégation de leur montrer un chemin droit qu'ils devront emprunter.

Signalons que la journée s'est terminée en beauté dans les enceintes de la communauté des frères Bene-Paulo de Bujumbura, où se trouve même la maison généralice des Frères et où un verre a été partagé dans l'ambiance fraternelle paulinienne. A titre de rappel, l'Institut des Frères Bene-Paulo a été fondé en 1967 par Feu Mgr Michel Ntuyahaga, Evêque du Diocèse de Bujumbura d'alors. Le fondateur leur a donné comme devise: «Malheur à moi si je n'annonce pas l'Évangile » (1Co.9, 16). Le Charisme des frères est l'annonce de la Bonne Nouvelle du Salut à tous les humains.

                                                                                                                   affiche2017

ndongozi

Qui est en ligne?

Nous avons 14 invités et aucun membre en ligne