Vous êtes ici : HomeVie consacréeNouvellesLA PROFESSION DES VOEUX DANS LA CONGREGATION DES SOEURS BENE-UMUKAMA A LA PAROISSE SAINT MICHEL.

Nouvelles

LA PROFESSION DES VOEUX DANS LA CONGREGATION DES SOEURS BENE-UMUKAMA A LA PAROISSE SAINT MICHEL.

«Se vouer à Dieu c'est reconnaître que vous avez celui qui vous a appréciées, vous a appelées pour vous couvrir de son amour inégalable et accepter qu'il vous conduise dans son chemin préféré» (S.E. Mgr Gervais Banshimiyubusa)
                                 
La Communauté des Sœurs Bene-Umukama de l'Archidiocèse de Bujumbura a procédé, ce samedi 11 août, à la célébration d'une messe dans laquelle des consœurs ont professé leurs voeux, temporaires (deux novices) et perpétuels (trois sœurs). La messe a été présidée par l'Archevêque de Bujumbura, S.E Mgr Gervais Banshimiyubusa, avec la concélébration par l'Archevêque émérite, S.E. Mgr Evariste Ngoyagoye, l'Évêque du diocèse de Ruyigi, le curé de la Paroisse, et de nombreux autres prêtres.

A cette occasion, S.E Mgr Gervais Banshimiyubusa a expliqué ce qu’est la vie religieuse consacrée, cette vie des personnes qui acceptent de se vouer à Dieu et de suivre Jésus Christ. Pour lui, la vie consacrée est expliquée par trois dimensions: être sous l'emprise de Jésus Christ; s'engager perpétuellement dans le cheminement de la sanctification jusqu'à la mort; avoir toujours une attitude d'un serviteur prêt à se vouer à la volonté de son Maître: «Se vouer à Dieu c'est reconnaître que vous avez celui qui vous a appréciées, vous a appelées pour vous couvrir de son amour et accepter qu'il vous conduise dans son chemin préféré», a-t-il indiqué. Et de conseiller aux jeunes sœurs de toujours tenir à marcher dans la sagesse de Dieu en respectant la Décalogue, en se conformant à la parole de Dieu et en honorant leurs voeux.

 

L'Archevêque a par ailleurs reçu les voeux temporaires de deux novices, l'une native du Diocèse Cyangugu (Rwanda) et l'autre de Ruyigi, devenues des lors sœurs Bene-Umukama comme tant d'autres. Leurs costumes traditionnels, les tuniques de couleur kaki qu'elles se sont directement vêtues, et les voiles blancs qu'elles vont désormais porter sur leur tête, ont été bénis, de même qu'un crucifix en médaille attaché sur une chaînette à porter autour de leur cou. L'Archevêque a aussi reçu les voeux perpétuels de trois sœurs, dont l'une congolaise, du Diocèse de Goma. Ces sœurs ont aussi reçu une Bible chacune.

Au cours de ces cérémonies, trois sœurs Bene-Umukama se sont aussi jointes à leurs consœurs pour célébrer leurs jubilés. Deux d'entre elles, plus âgées, ont célébré leur jubilé d'or de vie religieuse, au moment où une autre fêtait son jubilé d'argent. Elles ont en effet prononcé leurs prières d’action de grâce dans laquelle elles invoquaient Dieu pour qu'Il puisse leur réconforter davantage dans leur vie apostolique et contemplative de ses merveilles, afin de continuer à mieux vivre leur charisme. Signalons que la profession des voeux (temporaires et perpétuels) est un acte d'engagements que les sœurs prononcent en se consacrant à Dieu. Il s'agit d'une libre promesse de «se vouer» à Dieu, de suivre le Christ en se conformant le plus possible à lui. Pour prendre de tels engagements, cela demande un long temps de préparation et en plusieurs étapes: le postulat, le noviciat, les premiers voeux, le renouvellement et la profession définitive des voeux. À chaque stade, ces religieuses professent la triade classique des voeux de pauvreté, de chasteté et d'obéissance. 

La Communauté des Sœurs Bene-Umukama est une famille religieuse fondée au Burundi en 1970 par S.E. Mgr Michel NTUYAHAGA, premier évêque du Diocèse Bujumbura. La principale intention du fondateur était de les faire aimer et aider les personnes considérées comme abandonnées par la société, surtout les personnes handicapées, les personnes âgées et celles qui souffrent des maladies chroniques dites incurables ainsi que les plus pauvres. Les sœurs Bene-Umukama ont pour charisme «Je suis la servante du Seigneur» (Luc 1, 38). Et pour servir l'Eglise du Christ à travers les œuvres de la charité, les Sœurs Bene-Umukama sont principalement guidées par l'amour de Dieu et du prochain.

Les Sœurs Bene-Umukama se consacrent donc à l'apport des soins aux malades, à l'assistance des personnes âgées et à l'encadrement des handicapés physiques. Elles œuvrent dans le domaine de l'éducation et de la formation des enfants dans des écoles. Selon les nécessités et possibilités, elles répondent aussi à tout autre besoin de l'Eglise, au Burundi comme à l'étranger, tout en restant fidèle au charisme de la congrégation.

Michel NIBITANGA

                                                                                                                   affiche2017

ndongozi

Qui est en ligne?

Nous avons 23 invités et aucun membre en ligne