Vous êtes ici : AccueilVie consacréeNouvellesCELEBRATION DU JUBILE D’OR PAR LES SOEURS BENEDICTINES DE LA PROVIDENCE EN PAROISSE DE KABURANTWA DU DIOCESE DE BUBANZA

Nouvelles

CELEBRATION DU JUBILE D’OR PAR LES SOEURS BENEDICTINES DE LA PROVIDENCE EN PAROISSE DE KABURANTWA DU DIOCESE DE BUBANZA

« Cherchez d'abord le Royaume et la Justice de Dieu, et tout cela vous sera donné par surcroît » (Mat. 6, 33)

Ce samedi 29 juin 2019, la communauté des Sœurs bénédictines de la Providence en paroisse de Kaburantwa du Diocèse catholique de Bubanza était en liesse quand elle célébrait son jubilé d’or dès son arrivée au Burundi.
Les cérémonies ont débuté par une messe présidée par S.E. Mgr. Jean NTAGWARARA évêque du Diocèse catholique de Bubanza et Mgr. George BIZIMANA évêque coadjuteur du même Diocèse qui concélébrait avec un grand nombre de prêtres venus des différentes paroisses du Diocèse et d’ailleurs.

Avant que ne commence la célébration eucharistique, la sœur Oda NIYOKINDI responsable de la communauté de ces sœurs à KABURANTWA a rappelé, en peu de mots, l’historique de l’Institut des Sœurs Bénédictines de la Providence : sa fondation par Benedetta CAMBIAGIO FRASSINELLO en 1838 à Ronco Scrivia (Gênes-Italie) ; son arrivée au Burundi, précisément à KABURANTWA en date du 22 janvier 1969 ; son charisme qui est « l'abandon amoureux à la Providence Divine » et leur spiritualité qui se résume par ce verset de l’Evangile : « Cherchez d'abord le Royaume et la Justice de Dieu, et tout cela vous sera donné par surcroît » (Mt 6, 33). Ainsi, tout en reconnaissant que rien n'arrive sans la permission de Dieu, leur espérance est seulement en Lui.

 

            

Lors de son homélie, l’évêque du Diocèse de Bubanza est revenu sur ce passage de Matthieu 6, 33 qu’il a su marié avec la parole de Dieu du jour en la fête des saints Pierre et Paul, les piliers de l’Eglise.
Avant la fin de la messe, des prix ont été octroyés à tous ceux qui ont contribué d’une manière ou d’une autre pour que ladite Communauté des Sœurs puisse s’implanter au Burundi et fournir des fruits que l’on observe aujourd’hui.



Apres l’Eucharistie, les festivités se sont poursuivies dans les enceintes de la Communauté des Sœurs, où un verre de vin a été offert aux invités et où des différents discours de circonstance ont été prononcés agrémentés par des danses et des chants exécutés par des jeunes, des novices et Sœurs.



Parmi les invités de marque, l’on peut noter la présence de la Madre Générale de l’Institut qui était venue de l’Italie, le Secrétaire Général du parti au pouvoir, le Gouverneur de la Province de CIBITOKE, les Sénateurs, les parlementaires et autres.

Signalons que cette Communauté se trouve déjà dans deux diocèses du Burundi (Bubanza et Bujumbura) et dans d’autres pays du monde comme le Pérou, le Brésil, l’Espagne et la Côte d’Ivoire. La fête s’est clôturée par une bénédiction de l’évêque avant de se séparer.

Fratri Eric, stagiaire dans la paroisse Kaburantwa.

                                                                                                                   affiche2017

ndongozi

Qui est en ligne?

Nous avons 19 invités et aucun membre en ligne