Vous êtes ici : HomeCFCD Mutumba

CFCD Mutumba

                             NOTE DE PRESENTATION DU CFCD MUTUMBA

L’Ecole Catéchétique de MUTUMBA, placée sous le patronage spirituel de Saint Jean-Baptiste, le Précurseur de Jésus Christ (Mt 3, 1-12), a été fondée par Mgr Michel NTUYAHAGA, le 15 octobre 1961. Elle portait dès lors l’appellation de « Ecole Saint Jean-Baptiste de MUTUMBA». C’était dans un contexte où beaucoup de gens ne savaient ni lire ni écrire ; pendant que les catéchistes eux-mêmes n’étaient pas suffisamment préparés à leur tâche. Il fallait donc préparer des collaborateurs pastoraux capables d’assurer la formation humaine et chrétienne dans les communautés paroissiales, tout en contribuant à l’alphabétisation des masses.

Au début, les paroisses choisissaient des candidats ayant fait preuve de dévouement soit comme aide-catéchistes, soit dans les œuvres d’Action Catholique. Ils étaient recrutés parmi ceux qui avaient terminé au moins la 6ème année primaire, âgés d’au moins 16 ans.

Il était prévu, dès le départ, un cycle de 3 années d’études à l’Ecole. Après, les élèves catéchistes étaient envoyés par l’Evêque dans une paroisse pour y parfaire leur formation par une année de stage pratique, stage contrôlé de très près par un prêtre désigné spécialement pour la formation des catéchistes dans le Diocèse. Durant ces trois années d’études, on donnait surtout une formation pédagogique pour tout ce qui regarde la catéchèse ; ensuite, une étude approfondie des Saintes Ecritures et de la Liturgie. A côté de cela, les élèves catéchistes apprenaient différentes matières pour parfaire leur culture générale. Les pionniers étaient au nombre de 31 élèves.

 

Les objectifs que visait S.E. Mgr Michel NTUYAHAGA à la fondation de l’Ecole de catéchistes en 1960-1961 sont les suivants:

1) Former des catéchistes destinés à l’instruction et à la formation des catéchumènes et des enfants chrétiens.
2) Renouveler la méthode d’enseigner suivant les exigences du Renouveau Biblique et Liturgique, car la façon d’instruire des catéchistes de l’époque était en-dessous de tout.
3) Commencer cette œuvre de formation catéchétique car c’est grâce aux catéchistes que le Règne de Dieu a fait des progrès au Burundi.
4) Apprendre un métier aux catéchistes pendant leur formation, car leur traitement est une œuvre difficile.
5) Former des catéchistes qui parlent français pour la facilité de certains cours et pour qu’ils puissent aussi s’intégrer dans les milieux évolués de ce pays.
6) Former des catéchistes compétents pouvant s’intégrer dans les milieux socio culturels du pays.

Formateurs et Contenu de la formation aujourd’hui :

 Au début, le corps professoral était composé de trois prêtres : les Pères De Laet, Pierre Bastin et Adolphe et, peu après, deux Laïcs se sont adjoints à l’équipe : Mrs NAHIMANA Rémi et NZISABIRA Joseph. L’équipe s’est agrandie progressivement. L’année 2014 totalise un effectif de 65 formateurs.
 Les cours dispensés au CFCD sont organisés suivant trois axes, à savoir :

        La Formation générale : Français, Kirundi, Anglais, Mathématiques, Biologie, Chimie, Physique, Histoire, Géographie, Musique, Civisme, Agri-élevage, Education        physique, E.A.P.D., Initiation et la Comptabilité ;
        La Formation doctrinale, catéchétique et méthodologique : Bible, Théologie morale et Dogmatique, Histoire de la Catéchèse, Méthodologie Catéchétique, Renouveau Catéchétique, Catéchèse Pratique, Liturgie, Animation Liturgique, Ecclésiologie ;
        La Formation en sciences de l’éducation et sciences humaines : Pédagogie, Psychologie, Méthodologie spéciale, Sociologie, Dynamique des groupes, Communication sociale, Anthropologie culturelle et philosophique. Au niveau de la formation professionnelle, les élèves pratiquent l’agriculture.

De 1972 à nos jours

Il fallait former le catéchiste qui travaille non seulement dans les centres Yaga Mukama et les Ecoles primaires, mais aussi le catéchiste animateur du développement dans sa communauté paroissiale, et ce dans le sillage de l’encyclique « Populorum progressio » de Paul VI sur le développement des peuples et la question sociale (26 mars 1967). C’était également l’exigence de FONCABA, partenaire qui finançait le fonctionnement de l’école.

C’est ainsi que, pour s’adapter au contexte socio-culturel du moment, l’Ecole adopta l’appellation de « Centre de Formation à la Catéchèse et au Développement », CFCD MUTUMBA en sigle.

Différents Directeurs ayant dirigé l’Ecole :

1) Le P. Louis De LAET (1961-1971) ;
2) le P. Pierre BASTIN (1971-1972) ;
3) Abbé Michel SINANKWA I (1972-1986) ;
4) Fermeture de l’Ecole par le pouvoir d’alors : 1986-1988;
5) Abbé Michel SINANKWA II (1988-1989) ;
6) M. Emmanuel MANWANGU (1989-1992) et
7) M. Melchiade NTAKIMAZI (1992 à nos jours).

Aujourd’hui donc, la formulation de la mission du CFCD MUTUMBA a été beaucoup améliorée . Elle vise – par la formation au Savoir, au Savoir-faire et au Savoir-Être – à promouvoir des valeurs inspirées par l’esprit évangélique. Il s’agit d’une mission:

 D’accompagner les futurs catéchistes en vue de leur maturation comme personnes, comme croyants, comme apôtres et comme animateurs de communautés ;
 De préparer pour l’Eglise et la société burundaise des personnes ayant une culture générale et une connaissance pastorale suffisante pour initier les enfants, les jeunes et les adultes à la foi en Jésus-Christ et à en accompagner la maturation et l’inculturation progressives ;
 De former un type de catéchiste qui tienne compte « des rapports concrets et permanents qui existent entre l’Evangile et la vie personnelle et sociale de l’homme » (Evangelii Nuntiandi 29). Le catéchiste formé au CFCD MUTUMBA est appelé à porter ce témoignage dans sa vie et son ministère ;
 De former de futurs animateurs de groupes qui partagent les « joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses » (Gaudium et Spes 1) des personnes – particulièrement les pauvres – et des communautés qu’ils servent et qu’ils préparent à l’auto-éducation pour un développement intégral, durable de toute personne et de son environnement ;
 D’avoir le souci, pendant la durée de la formation, de l’avenir du catéchiste en tant qu’homme qui, parce que mû par la vocation à la croissance, aspire à avoir plus, à grandir en humanité, à valoir plus et à être (Cf. Populorum progressio 15).

Conditions d’admission au CFCD MUTUMBA :

 Etre âgé de 18 à 30 ans ;
 Avoir une maturité humaine et chrétienne éprouvée ;
 Avoir terminé avec succès la 6ème Primaire. Les candidats de niveaux 7ème, 8ème, 9ème et 10ème peuvent aussi être admis ;
 Avoir une expérience pastorale d’au moins deux ans en paroisse ;
 Réussir le test organisé par les deux écoles catéchétiques (CFCD MUTUMBA et ERA NGOZI).

Quelques fruits déjà cueillis

 Jusqu’à la fin de l’année scolaire 2011-2012, 1297 élèves ont fréquenté l’Ecole et 816 diplômes ont été délivrés ;
 Aujourd’hui le diplôme décerné a l’équivalence d’un diplôme de Technicien A3 ;
 De ces 816 lauréats, 19 sont des prêtres exerçant dans différents diocèses du pays.
 Beaucoup de religieux et religieuses de différentes congrégations et beaucoup de catéchistes sont au service de l’Eglise.
 Dans le cadre de l’autofinancement et de la sauvegarde de l’environnement, l’Ecole a reboisé une grande partie de son terrain. Pour cela, depuis plus de 10 ans, elle s’auto-suffit quant au bois de chauffage. De même, l’Ecole exploite ses champs pour contribuer à subvenir aux besoins alimentaires des élèves.
 Sur le plan du personnel, l’Ecole totalise aujourd’hui 14 professeurs, dont 8 permanents et 6 vacataires.

                                                                                      Abbé Maurice Simon-Pierre CIZA,
                                                                                      Service Diocésain de Catéchèse et de Liturgie,
                                                                                      Archidiocèse de Bujumbura

                                                                                      B.P. 690 BUJUMBURA * Email : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Conférence des Evêques Catholiques du Burundi

visite ad limina

cecabmessage

historique

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 80 invités et aucun membre en ligne