Vous êtes ici : HomeÉvénements et nouvelles

Événements et nouvelles

acoreb mars 2017
 Les Evêques, membres de l’Association des Conférences des Ordinaires du Rwanda et du Burundi (ACOREB), se sont rencontrés au Grand Séminaire Saint Jean-Paul II de Gitega, du 20 au 23 mars 2017.
Ils ont d’abord échangé sur les situations socio ecclésiales dans les deux pays. Ils ont exprimé leur satisfaction sur la manière dont le Jubilé extraordinaire de la Miséricorde a été vécu par la communauté chrétienne. En échangeant sur la situation sociale et sécuritaire dans les deux pays,  les Evêques ont constaté que les le peuple rwandais et le peuple burundais sont toujours impatients de voir les relations politiques se rétablir pour faciliter la libre circulation des biens et des personnes et ont souhaité que la fraternité qui a toujours caractérisé les deux peuples soit renforcée.  
Les Evêques se sont ensuite penchés sur la pastorale familiale face à la Réforme du procès en nullité de mariage. Depuis la promulgation du Motu proprio Mitis Iudex Dominus Jesus  du François, la Rote Romaine a organisé des sessions de formation pour les Evêques et pour les curés  en vue de mettre en pratique cette Réforme. Ceux qui avaient participé à ces sessions ont pu donner leur rapport.
Les Evêques du Rwanda et du Burundi ont constaté que la préparation des fiancés au mariage présente encore plusieurs défis. Quant aux procès en déclaration de nullité de mariage, les Evêques ont noté la carence de personnel formé et le manque de tribunaux constitués pour instruire convenablement ces procès. Comme le prévoit la Réforme, les Evêques du Rwanda et du Burundi ont reconnu la nécessité d’élaborer un vademecum pour aider les curés à bien mener l’enquête préliminaire.  Par ailleurs, ils ont décidé d’intensifier leurs efforts dans l’accompagnement des couples, dans la création et le renforcement des tribunaux diocésains et des sections diocésaines correspondantes pour faciliter les travaux des tribunaux interdiocésains.
Les détails de tous les points abordés se trouvent dans le Communiqué de presse.
Abbé Lambert Niciteretse

PRESIDENT DE LA CECAB

gerbes de fleurs minago

Ce 29 Décembre 2016, l’Eglise du Burundi a commémoré le  13è Anniversaire de l’Assassinat de S.E. Monseigneur Michael Aidan COURTNEY, ancien Nonce Apostolique au Burundi, survenu le 29 Décembre 2003, dans la localité de Kabogozi tout près de la paroisse de Minago dans le Diocèse de Bururi. Les cérémonies ont débuté à 10heures  et elles étaient organisées en deux temps:  la prière et le dépot des gerbes de fleurs au monument érigé  à l’endroit où s’est produit l’assassinat  et la célébration Eucharistique.  
Etaient présents l’actuel Nonce Apostolique au Burundi, S.E. Mgr Wojciech Załuski, S.E. Mgr Joachim Ntahondereye, Evêque de Muyinga et Président de la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi, S.E. Mgr Evariste Ngoyagoye, Archevêque de Bujumbura et Vice-Président de la Conférence, S.E. Mgr Simon Ntamwana, Archevêque de Gitega, S.E. Mgr Gervais Banshimiyubusa, Evêque de Ngozi, S.E. Mgr Venant Bacinoni, Evêque de Bururi et S.E. Mgr Bonaventure Nahimana, Evêque de Rutana. Avaient également répondu à l’invitation plusieurs prêtres, spécialement ceux du Diocèse de Bururi, des religieux et des religieuses et les fidèles de la communauté  paroissiale de Minago.  
Ont déposé les gerbes de fleurs le Nonce Apostolique, le Président de la Conférence Episcopale et les représentants de la communauté paroissiale  de Minago.  Après cette cérémonie, tous les fidèles ont effectué une marche pour la paix vers l’église paroissiale de Minago pour la messe. Cette dernière a été présidée par l’Evêque de Bururi. Dans son homélie qui était centrée sur les lectures du jour, Mgr Venant a rappelé que le Nonce Apostolique assassiné a été victime de ceux qui ne voulaient pas la paix alors que c’était cela qu’il cherchait pour les Burundais. Il  s’est interrogé pourquoi les auteurs de ce crime ignoble ne sont pas encore connus. Il a ainsi appelé  les Burundais  à vaincre la haine et à vivre le commandement de l’amour.
Quant au discours du Président de la Conférence, il a d’abord rappelé que la date du 29 décembre a été instituée par les Evêques du Burundi comme journée de prière pour la paix et la réconciliation de tous les Burundais en mémoire de Mgr Michael A. Courtney qui a été assassiné alors qu’il était en train d’aider les Burundais à retrouver la paix. Selon le Président de la Conférence, la manière de bien commémorer cet événement est de poursuivre l’exemple que Mgr Michael A. Courtney  nous a laissé et ainsi nous engager à être des apôtres de la paix. Dans cette perspective, le Président de la Conférence a émis le souhait de voir tous les diocèses publier les déclarations et les décrets issus des synodes diocésains qui ont été célébrés il y a quelques années sur le thème de la paix et de la réconciliation. Il est temps de mettre en pratique les fruits de ces synodes.
Il a également demandé que la vérité soit connue sur cet assassinat: “ Nous avons besoin de connaître la vérité des faits et les auteurs du crime afin que nous puissions prier pour leur conversion et pour qu’ils soient libérés du mal commis”.

 

mgr Michael Courtney

Avant la fin de la messe, Mgr Venant Bacinoni a donné un témoignage édifiant sur le Nonce Apostolique assassiné en montrant comment il était déterminé à aider les Burundais à retrouver la paix et la réconciliation. Signalons que Mgr Venant Bacinoni a été témoin oculaire de l’assassinat de Mgr Michael A. Courtney puisqu’ils étaient ensemble dans le même véhicule au moment où il a été assassiné.


Abbé Lambert Niciteretse

mgr Joachim

Son Excellence Monseigneur Joachim NTAHONDEREYE, Evêque de Muyinga

et Président de la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi

 

Mgr Evariste

Son Excellence Monseigneur Evariste NGOYAGOYE, Archevêque de Bujumbura

et Vice-Président de la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi

 

 

 

 

 

En date du 20 novembre 2016, à l’occasion de la solennité du Christ-Roi, tous les Evêques de l’Eglise Catholique du Burundi, le Nonce Apostolique, beaucoup de prêtres, de religieux ainsi que beaucoup de fidèles venant de différents diocèses du pays étaient rassemblés au Sanctuaire marial Mont Sion de Gikungu à Bujumbura où la Messe solennelle en honneur du Christ-Roi et de la Clôture de l’Année de la Miséricorde a été célébrée.

Lire la suite...


Les Evêques, membres de l’Association des Conférences Episcopales du Rwanda et du Burundi (ACOREB), se sont réunis dans leur  Assemblée Plénière ordinaire au Foyer de Charité de Rebero dans l’Archidiocèse de Kigali  au Rwanda, du 08 au 11 Novembre 2016.

Comme d’habitude, ils ont commencé par mener des échanges sur les situations socio-ecclésiales de l’Eglise du Rwanda et de celle du Burundi en précisant les contributions de l’Eglise pour une paix durable dans la Sous-région. Les Evêques souhaitent une fois de plus que la fraternité qui caractérise depuis longtemps le peuple du Rwanda et du Burundi puisse être protégée et consolidée à tous les niveaux.

Ils ont par après suivi la présentation du rapport de Caritas Rwanda sur la situation concrète des réfugiés burundais qui sont au Rwanda et dont la majorité se trouve dans le camp de Mahama dans le Diocèse de Kibungo. A ce sujet, les Evêques louent les efforts que Caritas Rwanda fournit dans l’assistance en faveur de ces réfugiés en collaboration avec le HCR et d’autres organismes internationaux et souhaitent qu’il y ait  des efforts plus soutenus pour leur assistance.

Par ailleurs, les Evêques ont suivi deux conférences en rapport avec la pastorale des jeunes. Les conférenciers ont évoqué les défis et les pistes de solution vers une pastorale qui cherche à rejoindre ces jeunes dans leurs aspirations et préoccupations quotidiennes.  C’est ainsi que les Evêques ont pris la décision  de faire de la pastorale des jeunes une priorité en poursuivant les efforts déjà entrepris dans le cadre de la nouvelle évangélisation  et dans la perspective de la prochaine Assemblée ordinaire du Synode des Evêques sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel. Ils ont par ce fait reconnu que la famille et l’école sont des lieux privilégiés pour l’éducation humaine et chrétienne des jeunes.

Abbé Lambert Niciteretse

Du 9 au 15 septembre 2016 s’est tenu à  Kigali auprès du Sanctuaire de Kabuga, le 3è Congrès de l’Afrique et Madagascar sur la Miséricorde divine sur le thème : « La Miséricorde Divine, source d’espérance pour la nouvelle évangélisation en Afrique ».

Parmi les participants à ce Congrès se trouvent des Cardinaux, des Evêques, des prêtres,  des religieux et religieuses et des laïcs. 22 pays avaient été représentés : Rwanda, Côte d’Ivoire, Burundi, Sierra Leone, Gabon, Soudan du Sud, Ouganda, Malawi, République Centrafricaine, RD Congo, Madagascar, Cameroun, Kenya, Zambie, Tanzanie, Bénin, Burkina Faso, Togo, Nigeria, Pologne, Belgique, France.

Il y avait l’envoyé Spécial du Pape François à ce Congrès, S. Em.  Laurent Cardinal Monsengwo Pasinya, Archevêque de Kishasa, entouré par S. Em.  Robert Cardinal Sarah, Préfet de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements ainsi que S. Em. Philippe Cardinal Ouedraogo, Archevêque d’Ouagadougou.

La délégation Burundaise conduite par Leurs Excellences Monseigneur Gervais Banshimiyubusa, Evêque de Ngozi et Président de la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi, Monseigneur Simon Ntamwana, Archevêque de Gitega,  comprenait 33 personnes, prêtres, religieux, religieuses et laïcs.

Lire la suite...

Photo 4

A l’occasion du 3è Congrès de l’Afrique et Madagascar sur la Miséricorde divine  qui  s’est tenu du 9 au 15 septembre 2016 au Sanctuaire de Kabuga à  Kigali, l’Eglise du Burundi a  fait une œuvre de miséricorde en faveur des réfugiés burundais qui vivent à Kigali au Rwanda.

La délégation burundaise composée de 33 participants  provenant de sept diocèses du Burundi, était conduite par S.E. Mgr Gervais Banshimiyubusa, Evêque de Ngozi et Président de la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi  et S.E Mgr Simon Ntamwana, Archevêque de Gitega.

Parmi les activités qui étaient prévues par le Congrès figurent  les missions populaires, c’est-à-dire des visites vers les lieux de misère. Cette activité était programmée dans l’après-midi du 13 septembre 2016. Les congressistes étaient invités à se rendre à différents lieux de misère dans la  ville de Kigali comme les hôpitaux, les prisons, les centres des handicapés, les orphelinats, etc… C’était une occasion pour les congressistes de faire des œuvres de miséricorde en faveur des personnes qui vivent dans la misère.

Lire la suite...

                                              sceam 2016 500 x 375
Le Symposium  des Conférences Episcopales d’Afrique et Madagascar (SCEAM) a tenu sa 17ème Assemblée Plénière à Luanda en Angola, du 18 au 25 juillet 2016, autour du thème « La Famille en Afrique hier, aujourd’hui et demain à la lumière de l’Evangile ». Ce thème  avait été choisi en référence particulière  aux deux récents Synodes  sur la famille et l’Exhortation apostolique post synodale Amoris laetitia,  du Pape François.
Les participants à cette Assemblée Plénière étaient des Cardinaux, des Evêques, des Secrétaires Généraux des Conférences Episcopales nationales et régionales en Afrique, des personnes ressources, des représentants des organismes d’Eglise et des Conférences Episcopales des autres continents.  L’Eglise du Burundi avait été représentée par S.E. Monseigneur Gervais Banshimiyubusa, Evêque de Ngozi et Président de la Conférence Episcopale, accompagné par le Secrétaire Général de la CECAB.
A l’issue de cette Assemblée Plénière, un message final a été adressé au peuple de Dieu et aux hommes et aux femmes de bonne volonté. Cliquer ici pour lire  ce message.

Lire la suite...

visite ad limina

Les Les Evêques du Burundi ont effectué leur visite ad limina Apostolorum du 04 au 10 mai 2014.

C’est en date du 05 mai 2014 que les Evêques ont été reçus en audience par Sa Sainteté le Pape François. Au cours de cette audience, les Evêques du Burundi ont eu l’occasion de présenter aux Saint-Père la situation de l’Eglise du Burundi en précisant les initiatives pastorales entreprises, les motifs de joie et les défis auxquels l’Eglise du Burundi est confrontée.

A son tour, le Saint-Père leur a adressé un message dans lequel il apprécie les efforts de l’Eglise du Burundi dans le processus de l’évangélisation et dans la vie sociale et politique.

En plus du pèlerinage sur les tombes des Bienheureux Apôtres Pierre et Paul, les Evêques ont effectué des visites dans différents dicastères de la Curie Romaine.

Lire la suite...

Pères synodaux en Assemblée générale initiale avec le Pape François

Le Synode sur la Famille est en cours à Rome depuis le 04 octobre 2015. Comme d’habitude, c’est par une eucharistie solennelle présidée par le Saint-Père lui-même que cette XIVème Assemblée Générale Ordinaire du Synode des Evêques a commencé dans la Basilique de Saint Pierre à Rome.

Comme l’a dit le Pape François lui-même, on dirait que les textes de l’Ecriture de cette messe avaient été providentiellement prévus pour cette circonstance. La première lecture parle en effet du mariage et de la famille comme un chemin de bonheur, un refus par Dieu de voir l’homme qu’il a créé vivre dans la solitude, sans amour et sans famille. Elle dit en effet : « il n’est pas bon que l’homme soit seul. Je vais lui faire une aide qui lui correspondra » (Gn 2,18). Et l’Evangile du jour, en reportant l’homme à retrouver les dispositions de Dieu à l’origine, il veut qu’on dépasse le simple légalisme pour retrouver le projet du bonheur que Dieu a voulu pour sa créature dès le commencement (Mc 10,2 et sv).

Lire la suite...

Conférence des Evêques Catholiques du Burundi

visite ad limina

cecabmessage

historique

                                                                                                                   affiche2017

Qui est en ligne?

Nous avons 25 invités et aucun membre en ligne