CELEBRATION DU JUBILE D’OR MOUVEMENT SACERDOTAL MARIAL

CELEBRATION DU JUBILE D’OR MOUVEMENT SACERDOTAL MARIAL

Ce samedi le 15/10/2022, l’Eglise qui est au Burundi a fêté le jubilé de 50 ans du Mouvement Sacerdotal Marial ! C’était une grande joie au Sanctuaire Marial Mère de la Miséricorde de GITEGA où une foule immense des membres de ce Mouvement en provenance des quatre coins du Burundi s’était rassemblée. Ces cérémonies ont commencé par une veillée qui a été couronnée par une messe présidée par S.E. Mgr Salvator NICITERETSE évêque de Bururi et Président de la Commission Episcopale pour les Laïcs, la Famille et laVie.

Ce Mouvement est né de la méditation de Don Gobbi Stefano qui, le 8 Mai 1972, a participé à un pèlerinage à Fatima. Ayant prié dans la petite Chapelle des apparitions pour quelques prêtres non contents de trahir leur vocation a senti une force intérieure qui l’a poussé à mettre sa confiance dans l’amour de Marie, Mère du Grand Prêtre. Dans sa vision, il voyait que la Vierge Marie se servira de lui comme d’humble et pauvre instrument et pourra rassembler tous les prêtres qui accepteront l’invitation à se consacrer à son Cœur immaculé, à être fortement uni au Pape et à l’Eglise unie à lui, à conduire l’Eglise dans le sûr refuge de son Cœur Immaculé.

 

Il y avait une forte participation des prêtres évolués dans ce Mouvement, religieux et religieuses et beaucoup de fidèles laïcs. S.E. Mgr Salvator a félicité les membres de ce Mouvement qui ont choisi le court-chemin via Marie pour arriver à Jésus. Dans son instruction, se basant sur le thème du jour: « Le Cœur Immaculé de Marie est un refuge que Dieu a donné son peuple », ont peut relever trois sous-points: le Jubilé comme évaluation de notre mission qui nous conduit vers Dieu ; le Fiat de Marie qui a donné naissance à la conception dans son Cœur Immaculé du Rédempteur des hommes et une interrogation nous demandant ce que nous pouvons faire pour plaire à Dieu en prenant Marie pour Modèle.

Le Jubilé a été ouvert par une cérémonie très solennelle du chant de la trompette « Inzamba ya Yubile » pour rappeler le jour des expiations « Le Yom Kippour » qui rappelait la journée de la libération comme on le trouve dans la Bible. Eh bien moi aussi comme je suis-je venu célébrer le Jubilé, est-ce que je suis décidé à rompre avec le péché, le mal pour m’approcher du Cœur Immaculé de Marie pour ma propre purification ?

Dans le récit de l’Annonciation, Marie n’a pas bien compris le message de l’Ange mais a fini par se remettre à la volonté divine parce qu’elle est sa servante. Toi fidèle tel, plongé dans le péché et même peut-être dans la pauvreté qui hante le monde, maladies incurables, … est-ce que dans ta prière quotidienne et dans ton cœur, pries-tu en invoquant la Vierge Marie qui ne cesse d’intercéder pour nous ? Comme elle, espères-tu dans le Seigneur qui accomplira ce qui échappe à ton entendement comme l’Immaculée dans son Fiat ?

Pour réussir, il faut toujours se confier au Seigneur et suivre la voie que l’Eglise trace comme les membres de ce Mouvement le professent dans l’acte de consécration. Il a fortement recommandé les membres de ce Mouvement à ne pas disqualifier les mystères lumineux dans la récitation du chapelet. Le Pape Jean Paul II, déjà canonisé puisqu’il a été un modèle vivant, les a promulgués sous l’inspiration de l’Esprit Saint, Guide Suprême de l’Eglise.

Après l’instruction, l’évêque et les prêtres se sont consacrés au Cœur Immaculé de Marie et après tous les fidèles qui étaient présents. Après la messe, a suivi un moment des agapes fraternelles célébré avec joie dans la Salle Magnificat. Dans leurs discours – aumônier national Abbé Désiré NINAHAZIMANA, le président national du MSM et l’évêque – tout le monde a félicité les membres pour un tel pas de franchir une cinquantaine d’année d’existence.

Abbé Christian Manirabaruta